Revenir à la rubrique : Communiqué

Modernisation de la rue de la Cour à Petite-Île

La ville de Petite-Île poursuit son ambition de réhabilitation des voiries agricoles. Lundi 27 novembre, c'est la rue de la Cour qui a été modernisée.

Ecrit par N.P. – le mercredi 29 novembre 2023 à 15H15

Le communiqué :

Afin d’améliorer les conditions de circulation pour la desserte des exploitations agricoles, la ville de Petite-Île a engagé un vaste programme de réhabilitation des voiries agricoles. Après la rue de Pampas, la rue Joseph Pothin, c’est au tour de la rue de la Cour de faire peau neuve.

La rue de la Cour est un chemin en terre situé dans les hauts de la commune, reliant Piton des Goyaves à Anse les Hauts. Le tronçon aménagé prend naissance, en partie haute, à l’extrémité du chemin communal rue de la Cour et se raccorde, en partie basse, sur le chemin bétonné de la rue des Fanjans menant à la RD29, soit un linéaire total de plus de 1600 mètres.

La rue de la Cour dessert une vingtaine d’exploitations agricoles essentiellement en culture cannière et plantation de palmistes ainsi qu’une habitation située en milieu de tracé. Le trafic de véhicules, très fréquent toute l’année avec une intensification en fin d’année, par la campagne sucrière, l’absence d’ouvrages d’assainissement pluvial et l’action des eaux de ruissellement lors des fortes pluies dégradent de plus en plus ce chemin. Les conditions de circulation ont fini par être difficiles, voire impraticables pour les usagers et principalement pour les agriculteurs du secteur.

Pour faire face à ces situations, la ville de Petite-Île procède chaque année à la réparation des portions dégradées par la mise en place de couches d’empierrement. Mais malgré ces investissements, le phénomène d’érosion se renouvelle inévitablement. La ville a donc décidé, sur demande des agriculteurs, de procéder à l’aménagement de cette voie destinée à désenclaver les parcelles agricoles dans de meilleures conditions.

Un programme des travaux comporte notamment :

  • La construction d’une chaussée en béton balayé de 3,50 m de largeur, élargie dans certains virages ;
  • Des aménagements d’amorces bétonnées pour le raccordement des entrées privatives et des chemins adjacents existants ;
  • Des aménagements d’accotements de part et d’autre de la chaussée ;
  • Des constructions d’ouvrages pour la gestion des eaux pluviales vers les exutoires naturels ;
  • Le remplacement ou l’équipement d’un réseau d’adduction d’eau potable.
  • Le montant des travaux s’élève à 2 210 069,05 € HT.
Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Perceval Gaillard dénonce les « profits scandaleux » du secteur des carburants à La Réunion

Le député Perceval Gaillard a interpellé le ministre de l’Economie au sujet des profits des « profits scandaleux du secteur des carburants à La Réunion ». « Les grossistes pétroliers ont engrangé 28 millions d’euros de résultat net tandis que la Société Réunionnaise des Produits Pétroliers (SRPP), pour son activité de stockage, a dégagé 5,8 millions d’euros de résultat net », pointe-t-il du doigt, déplorant par ailleurs que « seules 30 stations-services sur 160 ont transmis leurs comptes ».

Olympiades culturelle en Outre-mer : Mouton noir et Sa mem’mem lauréats

Le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer, le ministère de la Culture et le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 ont publié les résultats de la Commission nationale qui s’est réunie le 9 janvier 2024. A La Réunion, Mouton Noir (Le Séchoir) et Sa mem’mem (Compagnie Danses en l’R) sont lauréats.