Revenir à la rubrique : Mayotte | Politique

Mayotte : Une délégation d’élus veut se rendre devant l’ONU à New-York

Avec le soutien de la ministre Catherine Colonna, une délégation d'élus mahorais prévoit d'aller à New York afin de convaincre l'ONU de reconnaître l'indépendance de Mayotte, ce qui n'est toujours pas le cas près de 50 ans après le référendum de 1974.

Ecrit par T.L. – le mercredi 06 décembre 2023 à 14H00

Alors que la Première ministre Elisabeth Borne est attendue à Mayotte ce vendredi, le député Mansour Kamardine a obtenu du gouvernement un précieux soutien politique avec l’assurance, exprimée par la ministre de l’Europe et des affaires étrangères Catherine Colonna, de l’appui de la France dans l’organisation d’une mission d’élus mahorais devant les Nations Unies (ONU).

« Depuis des années, nous militons en faveur de la reconnaissance internationale de Mayotte française. C’est l’objet même d’un « plan d’action pour la reconnaissance internationale de l’appartenance de Mayotte à la France » finalisé, à mon initiative, avec le Quai d’Orsay en septembre 2020 », fait valoir Mansour Kamardine dans un communiqué.

« Après 50 ans de résistance aux velléités d’appropriation par l’Union des Comores, nous allons pouvoir enfin faire valoir notre cause et notre attachement légitime à la République française », se réjouit le député LR.

« Revendication de souveraineté infondée »

Dans un courrier en date du 30 novembre dernier, Catherine Colonna a donc annoncé son intention de soutenir la volonté des élus de Mayotte de se rendre à New York « afin de s’entretenir avec certains services de l’Organisation des Nations Unies ».

« Comme vous le soulignez, Mayotte fait l’objet d’une revendication de souveraineté infondée, à rebours de l’histoire et du choix des Mahorais, exprimé à de nombreuses reprises depuis près de cinquante ans, pour leur maintien dans notre communauté nationale », ajoute la ministre, pour qui « il nous appartient collectivement de le rappeler et de le défendre ».

Une interprétation du référendum d’indépendance des Comores propre à la France et que n’a jamais entérinée l’ONU, qui considère toujours l’archipel comme souverain sur l’île de Mayotte. C’est du reste ces conditions d’attribution contestées de l’indépendance de Mayotte qui sont à l’origine, directement ou non, des nombreux troubles qui affectent quotidiennement la vie des habitants du plus récent des départements français.

Thèmes : Comores | Mayotte | Outre-Mer
S’abonner
Notification pour
22 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
HULK
2 mois il y a

MAYOTTE : un scandale d’état. Merci GISCARD et SARKOZY.

Miss lafé
Répondre à  HULK
2 mois il y a

Oui une belle erreur

Bibik
2 mois il y a

En tout Kamardine il est bien gras , certainement pas nourri à la sauce sardine. Mansour arrête faire ton cinoche t’es comorien un point c’est tout.

SPARTACUS974
2 mois il y a

Pour l’ONU,Mayotte appartient aux Comores …..

Emmanuel
2 mois il y a

Très intéressant de savoir que les comoriens de Mayotte loue leurs maisons aux comoriens de anjouan et grde comore et viennent à la reunion envahir les logements sociaux ! Si l ONU pouvait faire quelque chose ? Merci….

Lleo
Répondre à  Emmanuel
2 mois il y a

Exactement

valeo
Répondre à  Emmanuel
2 mois il y a

Il faut commencer par virer Anette et la schtroumpfette de la politique locale.

Lui
2 mois il y a

Ou sa?

A l’organisation des mafias unis?!

Loulou
2 mois il y a

Il est évident qu’à terme Mayotte redeviendra pleinement comorienne il suffit d’un rapide constat rien qu’en regardant les rues des principales villes Reunionaises il est évident que Mayotte se déverse progressivement à la Réunion et que les Comoriens remplacent les partants . Un mécanisme implacable qu’aucun élu reunionais ne dénonce

midiaou
2 mois il y a

Dites aussi à l ONU que la Réunion n est pas l asile de l ocean indien.

Erik
Répondre à  midiaou
2 mois il y a

Les mots ont du sens…

jo cazanove
Répondre à  midiaou
2 mois il y a

Ne comptez pas sur l’ONU pour faire le boulot comptez que sur vous les autres sont des soutireurs il n’y a plus rien à faire nous sommes tous des tatas!

Aze
2 mois il y a

l’ONU se fera un plaisir de leur rappeler que cette île n’est pas française 😂😂

Malouin
2 mois il y a

Quelle honte

Antipode
2 mois il y a

Vu l’incapacité de la France à assurer un niveau de vie décent aux mahorais, c’est tout ce que l’on peut souhaiter de bon à Mayotte, de redevenir comorienne !

Gringo
2 mois il y a

Bon débarras

Jean
2 mois il y a

Si Mayotte redevient commotion se sera pire pour la reunion !! L’île se vider de tout ces habitants avant l’échéance et deviné ou ils débarqueront ?????????

Elodie
2 mois il y a

Les mahorais ont voulu être français pour developper leurs territoires ?? Je me poses beaucoup de question, ils désertent leurs îles pour venir à La Réunion… C’est très courageux tout ça ??

Après c’est une véracité, il y a un vraie problème, Bras Fusil n’a jamais été aussi grade et c’est étrange, c’est depuis que Mayotte est devenu française, est ce un hasard ??

Luc
2 mois il y a

Mayotte ne fait pas honneur à la république, je trouves les mahorais peut courageux, ils désertent leurs îles, comme un vrai abandon, et c’est le moment ou tout est a construire à Mayotte… La facilité…

Une erreur de la France, c’est une civilisation comorienne depuis la nuit des temps, ils ne s’adaptent par pas a la civilisation française…

Mayotte c’est une chance pour la France ??

Il faut leurs redonner leurs indépendances, et les aider a se developper…

Ce qui ets vrai, La Réunion souffre beaucoup depuis que ce département est devenu français

Paul
2 mois il y a

Comme Hong Kong qui est redevenue Chinoise, rendons Mayotte aux Comores.

Dignité
2 mois il y a

On ne PEUT pas se dire français et vouloir l’affirmer sur toutes les scènes du monde quand on récuse les valeurs de la République qui exigent que l’on se fonde dans la société française et non que l’on exhibe publiquement ses propres particularismes.
Ces particularismes appartiennent à un autre monde, une autre culture .
Il en est ainsi de ses croyances religieuses : pas de signes ostentatoires vestimentaires dans l’espace public.
Il en est ainsi de ses codes alimentaires: pas d’exigences particulières à l’école de la République.
Il en est ainsi de ses coutumes sociétales: pas de polygamie , d’excision pour les jeunes filles, de refus de la liberté de la femme en matière de contraception etc… etc….
En fait, ces mahorais donnent à penser que ce qui les intéresse dans cette volonté d’appartenance c’est la générosité de la France en matière d’aides sociales de toute sorte.
Leur combat serait davantage compris s’ils montraient par exemple un souci réel d’intégration sur TOUS les plans et non en réclamant à l’Etat le droit de vivre leurs différences sur le sol de la République au nom de la liberté qu’ils assimilent souvent à une autonomie de comportement alors que celle-ci est davantage liée à des notions comme la pensée, la conscience et l’expression.

Joss
2 mois il y a

Lors du résultat du Brexit, les dirigeants de l’ECOSSE sont allés voir Angela MERKEL et François HOLLANDE pour leur demander de tenir compte du résultat à l’intérieur de leur territoire qui n’était pas favorable au Brexit. La réponse de la 1ère ministre allemande et du président français a été qu’on ne pouvait découper l’unité d’un pays !!!! Les dirigeants écossais ont alors rappelé les précédents que représentent Mayotte pour la France d’une part et l’archipel des Chagos pour la Grande-Bretagne d’autre part !!! Jusqu’à maintenant on attend la réponse de la France, de l’Allemagne et du reste de l’Europe !!!!!!!

Dans la même rubrique

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial