Revenir à la rubrique : Société

Les formateurs de la zone Océan Indien en formation

Ce matin a débuté toute une série de rencontres autour de la formation professionnelle et technique des formateurs de l'Océan Indien. Elles se dérouleront au lycée Georges Brassens, où ce matin on annonçait les thèmes phares de ce programme d'action.

Ecrit par Johanne Chung To Sang – le lundi 29 juin 2009 à 16H19

Les formateurs professionnels de l’île Maurice, des Seychelles, des Comores et de Madagascar, mais aussi de la Réunion, étaient réunis pour donner le coup d’envoi de ces rencontres entre pays francophones. Organisé par l’Organisation internationale de la francophonie et le Groupement d’intérêt public de l’académie, le programme d’action vise à mettre en place toute une série d’échanges de compétences dans la région Océan Indien. Et ceci autour de trois domaines précis : l’automobile, les énergies renouvelables, et l’hôtellerie.

Alors que la Réunion propose à ses homologues de la région ses compétences en matière d’automobile, notamment en techniques à l’électronique embarquée et en matière d’énergies renouvelables, l’île Maurice s’occupe quant à elle de transmettre son savoir-faire concernant l’hôtellerie. C’est donc simultanément que se déroulent dans l’île sœur des rencontres selon les mêmes démarches, centrées cette fois sur les formations hôtelières.

Une série de formations des formateurs s’annonce, du 29 juin au 3 juillet, au lycée professionnel des métiers de l’automobile Georges Brassens. Les délégations malgaches, comoriennes, seychelloises, mauriciennes et bien sûr réunionnaises tâcheront d’apprendre de leurs collègues, et de mettre au service de chacun leurs expérience.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Aurore Bergé : “La Réunion a pris conscience de la nécessité de briser le tabou des violences intrafamiliales”

Ce mardi, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, a inauguré la nouvelle maison des femmes, de la mère et de l’enfant de Saint-Paul. Ce lieu a vocation à devenir un guichet unique regroupant des professionnels de santé du CHOR et des associations de lutte contre les VIF pour aider les femmes victimes de violence à se reconstruire.

Aurore Bergé face à la réalité des violences intrafamiliales à La Réunion

La ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes a assisté ce mardi après-midi au Comité local d‘aide aux victimes (Clav), en présence des principaux acteurs de de la lutte contre les violences intrafamiliales (VIF). En 2023, 12 plaintes liées à ce fléau ont été enregistrées en moyenne par jour et tous les indicateurs demeurent à la hausse, malgré la « mobilisation générale » saluée par Aurore Bergé.