Revenir à la rubrique : Société

Les Chroniques de tonton Jules #173 – Devons-nous avoir peur ?

Découvrez la chronique #173 de Jules Bénard.

Ecrit par Jules Bénard – le vendredi 05 juillet 2024 à 10H57

Devons-nous avoir peur ?

Sans doute… quand on entend l’argumentation des adeptes du Front National. Pour certaines, à propos de Bardella, « ti marmaille-là lé joli vouiiii ! » Ça c’est un motif de vote ou je ne m’y connais pas. Pour d’autres, plus dangereux, « autant les essayer pour voir ». Ben justement, on a déjà essayé (sinon subi) avec l’État français de Vichy et on sait pertinemment ce que ça a donné.

Et il reste encore Vladimir 1er, Tsi Jing Prout, le bibendum de Pyong Yang, Trump à l’horizon, Orban…

Alors, devons-nous avoir peur ? Oui, la peur, la trouille, les foies, les flubes, lo ki qui moud’ poiv’ !

Karine Lebon ment

Lors du débat sur la 1ère, personne n’a relevé l’énorme mensonge de Karine Lebon : « La sécurité sociale a été mise en place par un ministre communiste ». Faux ! La Sécu pour tous a été imposée par De Gaulle, contre l’avis de la droite et de la gauche. Tout comme le droit de vote des femmes en 1944 : la droite et la gauche étaient contre. De même pour la nationalisation de Crédit, permettant à 90% des Français d’accéder aux biens de consommation à une époque où moins de 10% des ménages avaient un réfrigérateur, une machine à laver.

Je sais bien qu’il est coutume de dire tout et n’importe quoi en période électorale mais je n’admettrai jamais, madame Lebon, qu’on manipule l’Histoire sans honte !

Le vrai visage de Bardella

Jordan Bardella, très grand communicateur, donne à travers sa personne le visage souriant de ce que serait un pouvoir phagocyté par son Rassemblement. Les journalistes ne l’ont pas assez dit (par peur de quoi ?) mais le vrai Bardella est tout autre. Depuis son adolescence, il a été formaté par des professeurs de politique, ces professeurs n’étant autres que les pires sbires de Jean-Marie le Pen !

Cela se retrouve déjà dans son programme à propos de l’immigration : le Karcher promis par Sarkozy, lui, il va s’en servir.

D’ici qu’il rétablisse la peine de mort, y a pas des kilomètres.

Question de « dignité »

Il y a des expressions qui finissent par lasser, comme cette « dignité de la personne humaine » très entendue cette semaine. Tant il est vrai qu’il est difficile d’insulter la personne animale ou celle des cafés de Moka…

Nouveau  « front populaire ». Connaissent-ils l’Histoire ?

Le Front populaire fut une grande période de notre Histoire. Mais cela s’est passé à une époque où la France était loin de ressembler à celle d’aujourd’hui. Et… quand on veut « récupérer » l’Histoire, faut faire gaffe où on met les pieds. Ainsi Mélenchon a-t-il semé le souk à l’Université en soulevant nos étudiants contre les juifs. Rappelons alors à ce chevalier à la triste figure que le chef du Front populaire, Léon Blum… était juif.

Vergoz lassant !

A la télé, le bouillonnant maire de Sainte-Rose a répété 25 fois en cinq minutes le « manger cochon » de ses adversaires. C’est peut-être vrai, va savoir, mais il y a des maladroits qui vont taper cent fois sur un clou sans jamais arriver à l’enfoncer.

Atchao !

Thèmes : CR | Jules Bénard
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Maya Kamaty à l’international

Un nouvel extrait de l’album « Sovaz » de Maya Kamaty vient d’être dévoilé en images. Le clip de « Sur mes épaules » a été tourné durant la tournée indienne de la chanteuse.

Un avion d’Air Austral immobilisé à Nairobi, la compagnie réajuste ses vols

Deux semaines après avoir dû immobiliser un de ses Airbus A220-300 en raison des problèmes rencontrés par les moteurs Pratt & Whitney, la compagnie aérienne régionale doit cette fois faire face à l’immobilisation, survenue samedi lors d’une escale à Nairobi (Kenya), d’un de ses avions en provenance de Mayotte et faisant route pour Paris.