Revenir à la rubrique : Société

Les Chroniques de tonton Jules #168

Il y a des semaines comme ça, de plus en plus nombreuses, où l'on n'a plus envie de commenter l'actualité. Où l'on n'a même plus envie d'écouter les journaux télévisés. Non pas qu'ils soient mal faits : les présentateurs sont très performants. Les Jullian Bugier et autres Antoine Hassler n'usurpent pas leur renommée. Mais crimes par ici, massacres par là, un gosse de deux ans plus loin... De quoi te foutre le moral dans les chaussettes. Pour cette semaine encore, je vais me contenter de notre actualité créole ; là au moins il y a de quoi rigoler. Avant que le Ciel... Oups !

Ecrit par Jules Bénard – le mercredi 03 avril 2024 à 15H58

Un Créole meilleur accompagnateur de Paris

Hassen Sulliman et Bruce Welch

 

Nos musiciens réunionnais ont atteint un tel niveau qu’on croit rêver. A l’Opéra Garnier, à la Scala de Milan, jusqu’à notre René Lacaille régulièrement invité aux festivals de jazz aux States ; l’Indigo, Daniel Waro sur les grandes scènes extérieures. Ça fait plaisir. Sauf que parfois, nous avons des gloires musicales créoles dont le prestige reste caché. Il y en a un ainsi, grand guitariste devant l’Éternel, unanimement considéré comme le meilleur accompagnateur de Paris. Il se produit régulièrement au Petit Journal de Montparnasse où les plus grands chanteurs de la capitale le veulent derrière eux.

Il vient de Saint-Louis où il a commencé par décortiquer les Shadows en compagnie des Ombres puis des Générations. A Paris, il fut l’un des animateurs des Tropics de Paris avec l’ami Volnay. Un soir, il eut la surprise de voir débarquer Bruce Welch, l’incontournable accompagnateur des Shadows, lui taper sur l’épaule et faire un boeuf avec lui.

« Lui », c’est Hassen Sulliman, le frère du grand Vally, « le » preneur de son des studios Oasis et meilleur preneur de son de l’océan Indien ; frère aussi de Sadri, guitariste d’une surprenante vélocité. Quelle famille ! Une famille qui nous honore.

Piment zoiseau, la triche

De grandes quantités de petits piments verts sont vendues sur nos marchés forains. Sous le nom de « piments zoiseaux péi ».

Il s’agit là d’une tromperie sur la marchandise !

Ces piments sont fort, c’est vrai. Mais ils ne sont que forts ! En arrière-goût, il y a cette tenace note d’herbes écrasées.

Notre vrai piment zoiseau, ou piment martin, est plus petit, plus parfumé. Pourquoi a-t-il été supplanté par son imitation deux fois plus volumineuse ? Parce que ce dernier est plus facile à ramasser et plus productif. Il s’agit d’un hybride répondant à la philosophie libérale du toujours plus.

Pour ce qui est du goût, dans l’assiette, y’a pas photo.

Hamburger créole, un régal

Le Chef des cuisines de l’Élysée de Chirac, chef étoilé, à qui l’on demandait ce qu’il ferait si le Président lui réclamait un hamburger, avait répondu : « je dirais d’accord… mais le meilleur hamburger possible ! »

J’ai vu à la télé un reportage sur un jeune animateur de camion-bar dans l’Ouest qui avait adopté cette philosophie toute simple en présentant son hamburger créole. Bravo gars ! C’est ce que j’avais choisi de faire pour mes mômes, voici un sacré bail. Pour ne pas les frustrer.

La recette est simple et savoureuse : un bon gros macatia ; du boeuf que je fais hacher par mon boucher ; hacher, pas moudre ! Chez moi, j’assaisonne ma viande selon la recette traditionnelle du steak haché. Y’a pas d’eau là-dedans : gros sel de Saint-Leu concassé, poivre du moulin, fleur de thym, oignon haché, persil ciselé.

Le montage est simple : de jeunes feuilles de laitue ; le steak par-dessus ; puis de généreuses rondelles de tomate ; des rondelles d’oignons ; et une sauce concoctée maison (compotée de tomates fraîches avec piment crazé, modérément, sel, une lichette de siaw, une pincée de muscade ). Cette sauce-maison peut très bien être remplacée par du ketchup, je n’ai rien contre : il y a de très bons ketchups sur le marché. Vérifiez juste le taux de sucre et d’huile de palme !!!!!

Et bon appétit à tous.

« France/Chilli », ben oui !

On l’a mille fois dit et redit : il n’y a donc personne, sur nos chaînes locales, pour contrôler l’orthographe des infographies ? Vous savez, ces inscriptions au bas de notre écran, lors des JT. Ben l’autre soir, sur Antenne, on pouvait lire « France-Chilli » sans que ça choque quiconque. Voilà qui va améliorer la pratique de la langue dans les chaumières.

Présentateurs radio et télé de plus en plus mal élevés

Je croyais naïvement que les animateurs d’émissions télévisées étaient là pour « présenter ». Pas pour se substituer à leurs invités. Ils se prennent tous pour Fogiel ou quoi ?

Je regarde souvent « 28′ l’actu » sur Arte. Avec déconvenues et désolation. Lorsque Renaud Dély entre en scène par exemple. Il interrompt ses invités, leur coupe la parole de façon totalement grotesque. A ce petit jeu débile, l’insolent MOF (Marc-Olivier Fogiel ) avait failli se prendre la main de Delon par le travers de la figure.

Il y en a chez nous aussi. Dans l’info de six heures, le matin sur RFZéro, l’excellent Bruno Minas nous fait explorer l’océan Indien. Sauf… sauf qu’un journaliste éprouve le besoin de « présenter » ces nouvelles en déflorant les sujets présentés par Minas. En parlant plus que Minas. A quoi ça sert ?

Thèmes : Jules Bénard
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.

Météo : L’Est en vigilance fortes pluies/orages

Météo-France annonce aux habitants de la zone Est de l’île de prendre leurs précautions devant une dégradation des conditions météorologiques à partir du début de l’après-midi. La vigilance devrait être maintenue jusqu’à 20h ce vendredi.

Davy Sicard réinvente le séga traditionnel avec « Kafé Griyé »

Figure emblématique de la scène musicale réunionnaise, Davy Sicard amorce un tournant majeur dans sa carrière avec son dernier projet artistique : « Kafé Griyé ». Cette tournée, qui débutera à Bras-Panon le week-end prochain, renoue avec les séga traditionnels lontan et marque une évolution significative dans le parcours de l’artiste, témoignant de sa volonté constante d’innover et de surprendre son public.