Revenir à la rubrique : Société

Les chroniques de Tonton Jules #164 : Où sont donc les extraterrestres ?

Faut pas être grand clerc pour y répondre : ils sont venus depuis des temps immémoriaux. A l'image des caricatures de Gotlib, ils se sont cachés derrière la Lune, prudents, nous ont observés et écoutés. Avec effarement je présume. Quand ils ont entendu qu'on écoutait du NTM, assisté à la démolition rapide de notre planète, vu élire Trump, supporter Poutine et le bouddha adipeux de Pyong Yang, et ont vu les Terriens se massacrer à qui mieux-mieux, ils se sont barrés vite fait avec un seul commentaire : « Faut êt' vraiment con ! Allez, on reviendra dans quelques siècles... si cette planète existe encore ». Mais j'ai d'autres petites choses pour vous. Don't panic !

Ecrit par Jules Bénard – le mercredi 28 février 2024 à 11H22

Le soi-disant vivre-ensemble, version Dioré

 

Tous les responsables ou soi-disant tels en ont plein la bouche de ce vivre-ensemble caractérisant la civilisation réunionnaise, que le monde entier nous envie. Ils s’en gargarisent.

Plus faux-cul tu meurs.

Il est vrai que nous avons sans doute la population la plus métissée de la planète et il faut s’en réjouir. Mais ! S’il est vrai que le racisme a « presque » disparu, nous ne vivons pas ensemble : nous vivons à côté ! On se supporte, on se tolère (Dieu que je déteste ce mot !), on fait ami-ami mais… nous demeurons des individualistes forcenés. Sat’ ta mwin la pas mon camarade, fût-il blanc, noir, jaune, marron, verdâtre !

L’exemple, ce jour, nous vient de Dioré, charmant écart de Saint-André où il fait bon vivre, où les habitants sont d’une infinie gentillesse …tant qu’ lu fait pas chier à mwin ! Un profond litige, pire qu’une « vendetta corsa », oppose des habitants d’une cité et il y a des années que ça dure. Parce que l’un est accusé de pratiquer des cérémonies malbar en-dehors des heures ouvrables, que d’autres bloquent le passage des véhicules, d’autres encore traitant leurs voisines de mal-baisées et leurs maris de « couillons de tangues sans poil ! »

Avec ça, on est mal barré. Mais c’est le vivre-ensemble.

 

Sauté de lapin version Xi Jing Ping

Ils ont mille fois raison, nos agriculteurs : on les accable de lois stupides mais on accepte des produits extérieurs bourrés de mauvaises intentions au nom du libéralisme économique. Contrôlant eux-mêmes un semi-remorque venu de Chine (puisque nos douaniers ne le font pas !), ils ont découvert des chargements de plats cuisinés : sautés de lapin chinois surgelés… vieux d’un an et demi !

Vous croyez qu’ils ont fait bon voyage ?

Et c’est nous qui allons bouffer ça ?

Quand on sait que nos hôpitaux sont incapables de nous soigner, il y a de quoi avoir le trouillomètre à ras de cale.

 

L’attrait du pléonasme

Les gens qui n’ont rien à dire raffolent du pléonasme parce que ça fait bien dans la conversation. Ça « meuble ». Comme « au jour d’aujourd’hui » et j’en passe.

Ben le sinistre Benjamin, chantre d’une mauvaise bouffe pour pas cher en a trouvé une autre, une pépite de la connerie. « Voire même peut-être ». Quelle horreur ! « Voire même » est déjà un pléonasme. Le Benjamin de mes bonbons, en ajoutant « peut-être », invente le double pléonasme. Tout ça pour la promotion d’un plat plus faux-cul qu’un âne qui recule : comment proposer, pour 3,90 euros, un repas complet et sain ?

 

Quel nom pour le Square ?

N’allez pas croire que je n’aime pas Erica ! J’ai toujours dit tout le bien que je pensais d’elle : elle s’occupe bien de sa ville, espaces verts, attentions envers les plus démunis, etc. Mais qui est celui qui lui a conseillé de déboulonner Mahé ?

Et qu’on ne vienne pas me dire qu’on l’a juste déplacé : on l’a viré de là, oui !

Mahé de Labourdonnais était esclavagiste. O.K. ! Une monstruosité à la face du monde. Mais je suis contre quelque déboulonnage que ce soit. Quelque changement de nom de rue. Moi, anti communiste « primaire et viscéral », comme me qualifiait « Témoignages », j’ai été contre la destruction des statues de Lénine, Staline et autres suppôts de Satan. Parce que les statues témoignent du passé ; elles montrent l’horreur de ce qui a été et qu’il ne faut pas recommencer !

Alors, un nouveau nom pour le Square ? Plusieurs idées me viennent… Pourquoi toujours rendre hommage aux puissants ? Puisque l’humour et le moucatage sont partie intégrante de notre culture, le Square monsieur Paul et Lolo… Ou, pour cesser une fois pour toutes de dresser les uns contre les autres descendants d’esclaves et descendants d’esclavagistes, le Square de la Réconciliation… Et, puisqu’il y aura de la musique là-dedans, le Square Fossy-Fourcade…

Miel fleur de bananes

Nos apiculteurs sont ingénieux et je tiens ici à leur rendre hommage. Ce dernier vendredi, au Marché forain des Camélias, je tombai sur du miel de fleurs de bananes. Les enfants, je vous le recommande mille fois. C’est d’une succulence merveilleuse.

Je souhaite vivement, moi, inconditionnel du miel pays, que nos apiculteurs, se remettent vite des désastres que Bilal leur a causés. Je continuerai à acheter leurs merveilleuses productions : le plus merveilleux produit que la Nature nous offre ne doit pas être délaissé. Et nos producteurs non plus. Nous avons un trésor, là, les enfants

Thèmes : CR | Jules Bénard
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
19 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.

Météo : L’Est en vigilance fortes pluies/orages

Météo-France annonce aux habitants de la zone Est de l’île de prendre leurs précautions devant une dégradation des conditions météorologiques à partir du début de l’après-midi. La vigilance devrait être maintenue jusqu’à 20h ce vendredi.

Davy Sicard réinvente le séga traditionnel avec « Kafé Griyé »

Figure emblématique de la scène musicale réunionnaise, Davy Sicard amorce un tournant majeur dans sa carrière avec son dernier projet artistique : « Kafé Griyé ». Cette tournée, qui débutera à Bras-Panon le week-end prochain, renoue avec les séga traditionnels lontan et marque une évolution significative dans le parcours de l’artiste, témoignant de sa volonté constante d’innover et de surprendre son public.