Revenir à la rubrique : Société

Les chiffres alarmants des espèces menacées d’extinction dans l’Hexagone et en Outre-mer

Ce sont 16,7% des espèces qui menacées d'extinction en France, selon le dernier bilan du Comité français de l’UICN et l’unité PatriNat (OFB-MNHN-CNRS-IRD). Leur protection est plus que jamais une urgence.

Ecrit par N.P. – le samedi 02 mars 2024 à 12H45

Les chiffres sont alarmants. Le comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a publié son nouveau bilan de la liste rouge des espèces menacées, réalisé avec l’Office français de la biodiversité et le Muséum national d’histoire naturelle. Il en ressort que 16,7% des espèces sont menacées, soit 2.903 sur les 17.367 espèces étudiées dans le pays. Le document alerte en outre sur la disparition déjà actée de 189 espèces, dont certaines au niveau mondial.

« Tous les groupes d’espèces sont concernés par la crise de la biodiversité en France, les plantes comme les animaux, sur terre comme en mer, les espèces emblématiques comme d’autres beaucoup moins connues », explique Florian Kirchner, responsable du programme Espèces du comité français de l’UICN, à nos confrères de franceinfo.

Les oiseaux nicheurs  (comme les pétrels) sont particulièrement concernés par cette menace, avec 32% des espèces concernées. Dans les territoires d’Outre-mer, certaines familles d’espèces sont également dans une situation alarmante selon ce bilan. A titre d’exemple, à La Réunion, 41 % de la flore vasculaire est concernée, 21 % des libellules et demoiselles et 5% des poissons récifaux.

Le responsable de l’UICN rappelle l’origine humaine des pression exercées sur ces espèces. « Dégradation et fragmentation des habitats naturels par les aménagements et l’urbanisation, braconnage et surexploitation des espèces, introduction d’espèces pouvant se révéler envahissantes, pollutions des eaux et des sols par les produits chimiques et les déchets et enfin la pression montante du changement climatique », détaille Florian Kirchner auprès de franceinfo, regrettant une situation qui s’est dégradée et des pressions toujours plus fortes que les actions destinées à protéger la biodiversité.

Des « bonnes nouvelles » peuvent toutefois être relevées,  grâce notamment aux stratégies de sauvegarde, comme en témoigne la situation de la loutre, du bouquetin des Alpes ou du gypaète barbu ». Chacun est donc invité à « redoubler d’efforts pour préserver la biodiversité ».

La liste des espèces menacées en France

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l’énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.

Météo : L’Est en vigilance fortes pluies/orages

Météo-France annonce aux habitants de la zone Est de l’île de prendre leurs précautions devant une dégradation des conditions météorologiques à partir du début de l’après-midi. La vigilance devrait être maintenue jusqu’à 20h ce vendredi.

Davy Sicard réinvente le séga traditionnel avec « Kafé Griyé »

Figure emblématique de la scène musicale réunionnaise, Davy Sicard amorce un tournant majeur dans sa carrière avec son dernier projet artistique : « Kafé Griyé ». Cette tournée, qui débutera à Bras-Panon le week-end prochain, renoue avec les séga traditionnels lontan et marque une évolution significative dans le parcours de l’artiste, témoignant de sa volonté constante d’innover et de surprendre son public.