Revenir à la rubrique : Société

Le décret sur le contrôle technique des deux-roues est abrogé

Le décret de mise en place du contrôle technique des deux-roues, qui devait devenir obligatoire à compter de 2023, a été supprimé.

Ecrit par LG – le mardi 26 juillet 2022 à 17H36

Il faisait polémique au sein de la communauté des motards. L’obligation du contrôle technique pour les deux-roues n’entrera finalement pas en vigueur à compter du début d’année 2023. 

Le décret concernant cette mesure a été supprimé par un nouveau décret publié ce mardi 26 juillet au Journal officiel alors que le Conseil d’État a exigé que la mesure soit mise en place dès octobre 2022.

Cette abrogation ne signifie pas forcément la fin du contrôle technique puisqu’un nouveau décret doit être publié. Deux solutions sont possibles avec soit un nouveau contrôle périodique avec une mise en place avancée à octobre, soit la mise en place des fameuses mesures complémentaires qui avaient été promises.

Le ministre délégué chargé des Transports, Clément Beaune, doit recevoir ce mardi les associations de motards à ce sujet. Les amateurs de deux-roues devraient en savoir plus à l’issue de cet échange.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Chambre verte dans le rouge

La Chambre d’Agriculture de La Réunion est dans une situation financière difficile. Dans son rapport rendu public ce vendredi, la Cour des Comptes pointe notamment le sureffectif et a émis quatre rappels au droit. La Chambre consulaire pourrait être placée sous tutelle renforcée si elle ne redresse pas la barre.

Point épidémiologique : 29 cas de paludisme recensés au premier semestre

Dans son point épidémiologique hebdomaire, Santé Publique France indique que l’île a connu 29 cas de paludisme cette première partie d’année, contre 31 pour tout 2023. Le Covid-19 est toujours sous surveillance, tandis qu’une hausse des hospitalisations est enregistrée pour des cas d’infection respiratoire aigüe.