Revenir à la rubrique : Société

Le boulevard sud : bientôt le bonheur !

Cette portion de route, quelques centaines de mètres après le pont Vinh-San en direction de Saint-Denis qui se fait désirer depuis des mois va enfin être livrée, pour le plus grand bonheur des automobilistes ! Pour le moment, les ouvriers procèdent aux finitions. D’ici 15 jours, nous ne seront plus obligés de bifurquer par la […]

Ecrit par Karine Maillot – le mercredi 29 octobre 2008 à 14H09

Cette portion de route, quelques centaines de mètres après le pont Vinh-San en direction de Saint-Denis qui se fait désirer depuis des mois va enfin être livrée, pour le plus grand bonheur des automobilistes ! Pour le moment, les ouvriers procèdent aux finitions. D’ici 15 jours, nous ne seront plus obligés de bifurquer par la route du Bois de Nèfles ou le centre ville, pour retrouver le boulevard quelques mètres plus loin, après avoir subis des embouteillage !

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le SNJ se dit « ouvert au dialogue » avec les trois candidats au rachat du Quotidien de La Réunion

Avant que les 48 salariés du Quotidien ne soient consultés sur les trois offres de rachat déposées pour leur journal, il faudra au préalable que celles-ci soient déclarées recevables. Bien qu’aucun candidat ne prévoie de conserver le moindre journaliste, mais seulement d’en recruter un certain nombre après leur licenciement, le syndicat SNJ ne ferme pas la porte aux discussions avec les repreneurs.

Le “Kar’ La Nuit’” démarre dès ce soir !

Ce nouveau service de transport à la demande a été lancé ce vendredi par le TO et la Semto. Destiné aux salariés de la restauration ou de l’hôtellerie, mais aussi aux noctambules, deux mini-bus seront mis en service une expérimentation de six mois tous les jours de 20h à 3h.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.