Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

La Vie avec un Père et une Mère

Beaucoup pensent que le combat mené contre les réformes sociétales, s’est éteint. C’est une grosse erreur ! La désapprobation du peuple français, quoiqu’en disent certains sondages, n’a pas baissé. Une majorité veut un retour à l’équilibre et, ceci, dans l’intérêt des plus faibles : les enfants.    L’année 2013-2014 a été marquée par le retrait […]

Ecrit par zinfos974 – le vendredi 03 octobre 2014 à 14H16
Beaucoup pensent que le combat mené contre les réformes sociétales, s’est éteint. C’est une grosse erreur ! La désapprobation du peuple français, quoiqu’en disent certains sondages, n’a pas baissé. Une majorité veut un retour à l’équilibre et, ceci, dans l’intérêt des plus faibles : les enfants. 
 
L’année 2013-2014 a été marquée par le retrait du projet de loi « Familles » grâce à la mobilisation de « La Manif Pour Tous » ; nous continuons le combat pour les valeurs. Il y a plus d’un an, nous avions souligné les forts risques de dérive de « la loi Taubira » qui conduirait automatiquement aux problèmes que soulèvent aujourd’hui la Procréation Médicalement Assistée (PMA) et la Gestation Pour Autrui (GPA) pour des binômes homosexuels. Mais non ! Cela n’arrivera pas ! Nous a-t-on répondu ironiquement.  Aujourd’hui nous y sommes !
 
Pour protéger la Famille contre la destruction de la structure parentale et l’élimination programmée du rôle du père, à la Réunion, le Collectif  Réunion « Tous Pour le Mariage Homme-Femme » s’associe aux revendications des manifestations qui vont avoir lieu ce dimanche 5 octobre à Paris et à Bordeaux …
 
Constatant, en effet, la tolérance coupable des pouvoirs publics à l’égard de la GPA et de la PMA banalisées, il s’agit d’interpeller nos gouvernants pacifiquement mais avec détermination. 
                      
GPA
 
Parce que l’exploitation de la femme est intolérable et que l’enfant n’est pas un objet, nous demandons le retrait de la circulaire Taubira sur la GPA. En effet, cette circulaire encourage la pratique des mères porteuses évoquant, comme le font certains ministres, le fait que les enfants nés de GPA à l’étranger seraient « anonymes » ou «apatrides » ce qui est inexact : ils ont, comme tout le monde, l’état civil et la nationalité de leur pays de naissance. Le véritable enjeu de cette circulaire est de faire reconnaître une filiation qui n’existe pas. 
 
Par ailleurs, le fait que le Premier Ministre ne fasse pas appel de la condamnation de la France par la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) sur la question des mères porteuses, va malheureusement dans le même sens.
 
Au lieu de tolérer voire faciliter le recours aux mères porteuses, la France devrait agir au niveau international, seul moyen de mettre fin à cette pratique.
 
PMA
 
Nous sommes également vigilants sur la question de la PMA pour les femmes « unies par la loi ». Le Gouvernement nous a assuré que cette pratique n’était pas à l’ordre du jour. Pourtant, de nombreux tribunaux accordent l’adoption plénière à la « conjointe » de la mère et la Cour de Cassation vient de reconnaître, le 23 septembre dernier, que « le recours à la PMA à l’étranger n’était pas un obstacle à ce que la conjointe de la mère puisse adopter l’enfant ainsi conçu », encourageant ainsi le contournement de la loi et la fabrication d’orphelins de père. Ceci, en sachant que deux femmes, aussi maternelles soient-elles, ne peuvent compenser l’inexistence du père !!!
 
Ainsi, quelques mois seulement après le vote de la loi Taubira, la PMA et la GPA sont poussées vers la banalisation généralisée !!!
 
EDUCATION et POLITIQUE FAMILIALE
 
Nous exprimons aussi notre préoccupation à l’égard du contenu des programmes scolaires, compte tenu de la mise en place du plan dit « égalité ». Les supports officiels montrent que ce plan est inspiré, comme la loi Taubira, par l’idéologie du genre (qui considère que le fait d’être homme ou femme est sans importance, sans signification et sans conséquence…)
 
A ces enjeux majeurs, s’ajoute malheureusement la déconstruction de la politique familiale : projet de réduction du congé parental, de la réduction de la prime de naissance pour le 1er enfant et de sa suppression pour le 2ème enfant et d’autres mesures contre le socle que représente la famille.
 
Pour toutes ces raisons, le collectif « Tous Pour le Mariage Homme-Femme » tient à déclarer ouvertement sa position commune avec tous les Français qui vont, ce dimanche, exprimer une nouvelle fois leur opposition à ce « Changement de civilisation ». 
 
Le 2 octobre 2014
Le Collectif Tous Pour le Mariage Homme-Femme

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Diaspora Indienne : Pèse-t-elle dans les Élections générales en cours ?

Cet article explore le rôle de la diaspora indienne dans les élections indiennes, alors qu’elle mobilise le soutien des partis politiques et plaide en faveur d’une plus grande représentation.

Par Ajay Dubey – Professeur d’Études Internationales, ancien Recteur à la Jawaharlal Nehru Université (JNU), Delhi (Inde), Secrétaire général de l’Association Indienne d’Études Africaines (ASA India), Président de l’Organisation d’Initiatives de la Diaspora (ODI International).