Revenir à la rubrique : Communiqué | Sport Réunion

La ligue de basket pointe du doigt le « comportement intolérable » de certains parents lors des manifestations sportives

La ligue régionale de basket-ball déplore des actes de violences qui prennent de plus en plus de place lors des compétitions sportives. "Sur les terrains de basket, les matchs se passent très bien entre les joueurs. Les jeunes prennent plaisir à jouer. Mais dans les tribunes, c'est autre chose !", regrette ligue, dont le comité directeur a de fait pris des mesures.

Ecrit par N.P. – le vendredi 23 février 2024 à 11H43
Le communiqué :
Si la reprise du sport, et notamment du basket-ball, a été un grand moment de bonheur et de joie pour de nombreux pratiquants juste après le COVID, nous sommes obligés de constater que des actes de violences prennent de plus en plus de place lors des compétitions sportives. Des actes, souvent perpétrés par des parents notamment lors de matchs de jeunes. Et plus particulièrement sur les catégories U13, U15 et U17, c’est à dire là où les parents accompagnent souvent leurs enfants. Ces actes de violences concernent heureusement une minorité de parents mais cela suffit à créer un trouble à l’ordre public.
Pourtant, sur les terrains de basket, les matchs se passent très bien entre les joueurs. Les jeunes prennent plaisir à jouer. Mais dans les tribunes, c’est autre chose !
En effet, nous comprenons que la passion nous pousse à soutenir nos enfants, à les encourager voire même à exprimer notre incompréhension sur un coup de sifflet de l’arbitre. Mais cela doit se faire dans le respect. Or, certains parents supporters insupportables profèrent aisément des insultes envers les joueurs adverses, envers les entraîneurs, envers les arbitres, envers les officiels de la table de marque et parfois même envers les parents des équipes adverses. Des propos racistes ont aussi été constatés (ex : singe à l’encontre d’un jeune de couleur). Dans certaines situations, cela a pu provoquer une escalade de la violence allant jusqu’à la violence physique. Rappelons-nous malheureusement ce qui s’est passé la saison dernière lors d’un match U15 à ST DENIS, où une bagarre générale a éclaté entre parents des deux clubs. Des personnes ont été blessées et une procédure pénale avait été enclenchée.
Nous constatons aussi que des parents ne se gênent plus à envahir les terrains à la fin de la rencontre pour continuer leurs invectives. Nous rappelons que seuls les acteurs du match ont autorisation d’être présents sur l’aire de jeu, c’est à dire les joueurs, les entraîneurs et leurs assistants, les arbitres et les OTM. Le terrain est interdit à toute autre personne !
Les parents doivent comprendre que les premiers à souffrir de leur comportement INTOLERABLE et INADMISSIBLE sont leurs propres enfants ! Parmi ces jeunes, certains rentrent à la maison en pleurant, d’autres ont honte et veulent arrêter le sport quand d’autres prendront exemple sur leurs parents. Rien de bon pour la santé mentale et physique des enfants. Rien de bon pour l’éducation des enfants.
C’est pourquoi, le 21/02/2024, le comité directeur de la ligue régionale de basket-ball a pris les décisions suivantes :
– lors de constatations d’insultes durant un match, les arbitres arrêteront la rencontre afin que le responsable de salle demande aux fauteurs de trouble de cesser les violences verbales. Si la prévention est comprise, le match pourra reprendre.
Par contre, si les faits se réitèrent malgré l’avertissement donné, les arbitres siffleront la fin définitive du match qui sera reporté à une date ultérieure et se jouera à HUIS CLOS.
– en fonction de la gravité des faits, la commission de discipline sera saisie. Il est bon d’informer que des sanctions peuvent être prises à l’encontre de parents de joueurs et même si les parents ne sont pas licenciés.
– en fonction de la gravité des faits, le président de la ligue régionale et les présidents de clubs concernés, pourront déposer plainte auprès de l’autorité judiciaire.
– nous allons demander aux mairies de ne plus autoriser la vente d’alcool lors des buvettes. L’alcool peut augmenter l’agressivité de certains consommateurs. De plus, l’alcool n’a pas sa place ni dans le sport ni là où il y a des mineurs.
A cette minorité de parents qui crée une majorité de désordre, intégrez bien que vos enfants sont là pour s’amuser avec leurs amis et se former ! Quand ils jouent ne leur « volez » par leur plaisir du match ! Ne leur faites pas honte ! Ils ne sont pas entrain de jouer la coupe du monde de La Réunion ! Au contraire, amenez des ondes positives avec votre plus beau sourire et encouragez-les dans le respect! »
Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique