Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Jean-Pierre Marchau et ses contre-vérités

Dans un récent courrier à la presse, Jean-Pierre Marchau, se permet, au nom d’un prétendu « Collectif Non à la Nouvelle Route du Littoral », de s’interroger le démarrage des travaux de la Nouvelle Route du Littoral. Je voudrais en tant que militante écologiste, rassurer Monsieur Marchau, et plus globalement la population réunionnaise, sur la […]

Ecrit par zinfos974 – le samedi 22 juin 2013 à 09H31

Dans un récent courrier à la presse, Jean-Pierre Marchau, se permet, au nom d’un prétendu « Collectif Non à la Nouvelle Route du Littoral », de s’interroger le démarrage des travaux de la Nouvelle Route du Littoral.

Je voudrais en tant que militante écologiste, rassurer Monsieur Marchau, et plus globalement la population réunionnaise, sur la pérennité de ce chantier ô combien urgent pour notre île.

En premier lieu, Monsieur Marchau, qui appartient à la tendance écolo-Alliance, donc inféodé au PCR de Paul Vergès, doit se rappeler que justement l’ancien président de région Paul Vergès a été élu 2 fois, en 1998 et en 2004 sur un axe de campagne électorale visant à régler la problèmatique de la route du littoral. Souvenez vous des discours de Paul Vergès qui en 1998 promettait de régler les problèmes de la route du littoral en 6 mois !Tous les réunionnais savent bien qu’il n’en a rien été. Il a fallu l’arrivée du nouveau Président de Région Didier Robert avec tout le volontarisme et le dynamisme qui le caractérise pour mener à bien le chantier de la Nouvelle Route du Littoral.

Dans un deuxième temps, je rappellerai encore une fois que la Nouvelle Route du Littoral a été déclarée d’utilité publique en mars 2012 tandis que les projets de Paul Vergès dont le fameux Tram-Train cher à Monsieur Marchau qui a vu sa Déclaration d’Utilité Publique (DUP) complètement annulée par la cour d’appel de Bordeaux. A ce titre, il serait préférable que les supporters de l’Alliance-PCR cessent de brandir leur science car au final ils n’ont pas été capables de conserver DUP sur ce projet qui leur tenaient tellement à cœur.

Par ailleurs, il est clair que le Président de Région Didier Robert a su habilement obtenir un financement de la Nouvelle Route du Littoral grâce à la renégociation des nouveaux accords Matignon avec l’assurance d’un financement de cette infrastructure par l’Etat et l’Europe.

Enfin, il reste une instance qui doit donner son avis : il s’agit du Conseil National pour la Protection de la Nature . Mais soulignons que l’avis de ce Conseil n’est que consultatif et qu’il ne remet pas en cause le bien fondé et l’aboutissement de ce chantier.

En guise de conclusion, je dirais tout simplement à Monsieur Marchau que je sais bien que nous sommes en pleine période des examens mais s’il vous plaît Monsieur, cessez de nous donner des leçons en matière d’écologie ! Nous sommes suffisamment responsables pour évaluer les risques écologiques à La Réunion.

Marie-Annick Fougeroux, secrétaire de LaRéunionEcolo

E-mail : lareunionecolo@laposte.net 

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires