Revenir à la rubrique : Société

Il faut être patient pour obtenir ses papiers d’identité

Il faut s’y prendre à l’avance pour obtenir ou renouveler passeport et carte d’identité. Le calvaire peut durer de longs mois alors que les vacances sont déjà là.

Ecrit par NP – le mercredi 03 août 2022 à 10H50

Si le délai moyen d’obtention d’un passeport est de 4 semaines environ, ce délai s’est considérablement allongé pour atteindre 2 à 4 mois dans certaines communes de l’île. À la mairie du Port par exemple, les demandes se font sans rendez-vous, il est donc conseillé de venir faire la queue très tôt le matin devant l’état civil. « A l’heure du numérique, super le service public », s’agace un père de famille qui doit prochainement partir en voyage. 
 
L’île de La Réunion n’est pas le seul département concerné. Les embouteillages de demandes de passeport et/ou de carte nationale d’identité touchent toute la France. Après deux ans de crise covid, dans un contexte de déplacements réglementés, la levée progressive ou l’assouplissement des restrictions de voyage incite aux déplacements. « Il y a aussi un effet mécanique de rattrapage pour toutes les demandes qui n’ont pas été effectuées en 2020 et 2021 », explique le ministère de l’Intérieur. 
 
Pour faire face à ces fortes augmentations des demandes de titres, un plan d’urgence a été décrété en mai dernier par le gouvernement. Il prévoyait des moyens supplémentaires dont le déploiement des machines d’enregistrements. Contactée lundi, la préfecture de La Réunion n’a pas répondu à nos sollicitations à l’heure où nous écrivons ces lignes concernant les moyens alloués à notre île. 

« Aucune indication de délai de délivrance ne peut être communiquée avec certitude »
 
A l’approche des vacances de l’hiver austral, la préfecture de La Réunion alertait cependant sur les délais rallongés. Des demandes déposées en mairie jusqu’aux titres produits dans l’Hexagone par le centre national, « aucune indication de délai de délivrance ne peut être communiquée avec certitude lors du dépôt de la demande. Toutefois, en ce moment, le délai moyen est d’environ 2 mois après enregistrement par la mairie », précisait l’administration d’Etat.
 
Le délai d’obtention d’un document d’identité varie en fonction des communes. La demande de passeport ou de carte d’identité peut ainsi se faire dans toutes les mairies et mairies annexes de l’île mais le titre est obligatoirement à récupérer au même endroit.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Prix à la consommation à La Réunion : +0,2 % en mai 2024 et +3,5 % sur un an

En mai 2024, l’indice des prix à la consommation augmente de 0,2 % à La Réunion comme au mois précédent, rapporte l’Insee. Les prix des services continuent d’augmenter et ceux de l’énergie repartent à la hausse, tandis que les prix des produits manufacturés reculent. Quant aux prix de l’alimentation, ils sont stables, précise l’institut de sondage.

Météo à La Réunion : 0°C et gelées attendus en fin de semaine

Les températures devraient passer sous les normales saisonnières à l’approche du week-end à La Réunion. Un « pseudo-front froid » sera suivi par une masse d’air plus froide qui va voir le mercure atteindre 0°C à la Plaine des Chicots. Des gelées blanches pourraient être observées dans les Hauts.

Toujours pas d’accord entre ICP Roto et le JIR, le journal ne sera pas imprimé cette nuit

Les avocats des deux parties avaient trouvé un accord en fin de semaine dernière et un protocole d’accord avait été même été rédigé pour une production du journal pendant la période électorale, soit jusqu’au 8 juillet, sans garanties financières, mais avec la levée des attaques judiciaires de Jacques Tillier contre Alfred Chane Pane et son groupe. Il fallait cependant l’autorisation d’un juge commissaire pour que l’accord puisse être avalisé. La requête n’a pas eu le temps d’être examinée au tribunal vendredi dernier. Le JiR n’a donc pas été imprimé ce week-end et même sa version numérique n’a pas été proposée aux lecteurs ce dimanche.