Revenir à la rubrique : Société

ICP Roto accepte d’imprimer le JiR jusqu’à la fin de la période électorale

Jacques Tillier et le JiR ont été déboutés de leur référé déposé devant le tribunal de commerce visant à obtenir l'impression du journal par ICP Roto. L'imprimeur, Alfred Chane Pane a toutefois décidé, compte tenu de la période électorale en cours, de faire paraître le quotidien durant la campagne électorale afin de permettre l'expression des candidats aux Législatives.

Ecrit par Baradi Siva – le mercredi 19 juin 2024 à 18H27
Alfred Chane Pane, patron d'ICP Roto.

Le tribunal de commerce a statué ce mercredi en faveur d’ICP Roto qui avait été convoqué suite à un référé déposé par Jacques Tillier et le Journal de l’Île. Le PDG du JiR voulait obtenir l’obligation de la signature d’un contrat avec l’imprimeur pour reprendre la parution du quotidien.  Mais la présidente du tribunal a jugé qu’elle ne pouvait pas « forcer une des parties prenantes à se lier à une autre par un contrat« .

Alfred Chane Pane, patron d’ICP Roto se réjouit de cette décision du tribunal : « Ce jugement confirme que la liberté individuelle est au-dessus du pouvoir de la presse qui pense contraindre à tout et n’importe quoi. Je suis content qu’on soit dans une vraie république et non un pays Soviet. »

Il déplore aussi les méthodes employées par Jacques Tillier qui a déposé le référé devant le tribunal de commerce. « Il serait venu discuter poliment. Cela aurait été facile. Il n’y avait pas besoin de sortir la bombe atomique et la menace judiciaire« , déclare-t-il.

Malgré la décision du tribunal, Alfred Chane Pane explique qu’il souhaite agir en responsabilité et dans l’intérêt des Réunionnais pendant la campagne électorale des Législatives. « Compte tenu de la période électorale, j’ai pris conscience que les candidats ont besoin d’un accès médiatique. Nous faisons le nécessaire pour tendre la main au JiR. Pas d’avance financière, pas de garanties exigées, mais une impression uniquement durant la période électorale jusqu’à la nuit du 7 juillet« , indique-t-il.

 

Énième rebondissement : le JIR ne sera finalement pas imprimé ce soir

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Cétacés : Vers un renforcement des règles d’observation ?

Si 2023 a été une année exceptionnelle pour l’observation des baleines, la tendance pour 2024 montre que les cétacés risquent d’être moins nombreux sur nos côtes. Cela signifie donc une pression aiguë sur les animaux, dont la protection reste la priorité. L’Etat appelle donc les usagers de la mer à bien respecter les règles pour éviter aux autorités d’avoir à renforcer la législation à la fin de la saison. La préfecture promet au moins huit contrôles par semaine.