Revenir à la rubrique : Faits divers

Huit conducteurs placés en garde à vue pour des pousses

La chasse aux pousseurs, qui mettent en danger la vie des usagers de la route, se poursuit à La Réunion. Plusieurs voitures ont été immobilisées lors d'une nouvelle opération des gendarmes.

Ecrit par N.P. – le samedi 13 avril 2024 à 09H53

Ce mercredi 10 avril, les enquêteurs de l’escadron départemental de sécurité routière sont intervenus lors d’une deuxième opération « place nette » de lutte contre les « pousses ».

Ils ont reçu le renfort des pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Saint-Pierre, Saint-Benoît et de Saint-Paul et de l’escadron de gendarmerie mobile de Pithiviers, département du Loiret.

Conduite sous l’autorité de Jérôme Filippini, préfet de La Réunion, et sous la direction judiciaire du parquet de Saint-Denis, cette seconde opération a permis de poursuivre les actions entreprises du 16 au 18 mars 2024, explique la Gendarmerie de La Réunion.

Ce sont huit nouvelles personnes qui ont été placées en garde à vue pour répondre de l’infraction de « rodéo motorisé » (article L236-1 du code de la route : conduite d’un véhicule terrestre à moteur compromettant la sécurité des usagers ou la tranquillité publique et violations délibérées de la réglementation routière, en réunion). « Les véhicules utilisés sont immobilisés et peuvent être, en peine complémentaire, confisqués », ajoutent les forces de l’ordre.

Convoqués en justice, les propriétaires des véhicules immobilisés encourent jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
53 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-Pierre : Il perd 20 euros et menace de mort sa copine avec une hachette

Un homme de 25 ans a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de Saint-Pierre pour des violences sur sa conjointe. Après avoir perdu 20 euros, il l’a accusée de lui avoir volé l’argent avant de la frapper et de la menacer avec une arme. Il a été condamné à 24 mois de prison, dont 14 mois avec sursis.