Revenir à la rubrique : Faits divers

Francis Collomp retenu en otage depuis 200 jours

Francis Collomp est retenu en otage depuis 200 jours par le groupe islamiste Ansaru. Le 19 décembre dernier, l’ingénieur français âgé de 63 ans a été enlevé sur son lieu de travail (la Société Vergnet, société française d’énergies renouvelables), à Rimi, dans le nord du Nigeria par une trentaine d’hommes armés. Depuis, sa belle-famille s’est […]

Ecrit par G.K. – le dimanche 07 juillet 2013 à 07H04

Francis Collomp est retenu en otage depuis 200 jours par le groupe islamiste Ansaru.

Le 19 décembre dernier, l’ingénieur français âgé de 63 ans a été enlevé sur son lieu de travail (la Société Vergnet, société française d’énergies renouvelables), à Rimi, dans le nord du Nigeria par une trentaine d’hommes armés.

Depuis, sa belle-famille s’est mobilisée pour qu’il ne tombe pas dans l’oubli, en créant un collectif pour la libération de Francis Collomp et en organisant plusieurs manifestations (marche, pétition, kabar…).

Sa femme, la Portoise Anne-Marie Collomp, n’a jamais caché son inquiétude sur l’état de santé de Francis Collomp, qui doit recevoir un traitement médical adapté. Le 20 juin dernier, elle avait été reçue par le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Elle avait pu visionner une vidéo datant du 17 avril 2013 et où elle  y a vu son mari affaibli.

A noter que dans son département d’origine, les Alpes de Haute-Provence, le Conseil général a tenu à marquer cette triste date en imprimant 200 affiches à l’effigie de Francis Collomp,distribuées aux mairies du département.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Aux assises, le procès du ti-père accusé de la mort de Gabriel : « Frapper, c’est une méthode d’éducation »

Ce mardi, au deuxième jour du procès d’Haymerick Gonfo, la mère de Gabriel n’est pas venue témoigner, malgré l’importance de sa déposition. La cour a décidé de poursuivre l’audience – alors que la défense avait plaidé un renvoi de l’affaire – dévoilant des détails poignants sur les maltraitances subies par l’enfant. Haymerick Gonfo risque 30 ans de réclusion criminelle et ne reconnaît pas les faits.

Etang-Salé : Un adolescent emporté par les vagues, mais retrouvé sain et sauf

Un adolescent a été emporté par les vagues à l’Etang-Salé au cours de la nuit, ont rapporté nos confrères de Linfo.re ce mardi matin. Un dispositif de recherches a été déployé par les pompiers et les forces de l’ordre.
L’adolescent a finalement réussi à regagner le rivage et à retrouver ses proches. Les pompiers n’en ayant pas été immédiatement informés, les recherches se sont poursuivies alors que l’adolescent était sain et sauf.

Violences en milieu carcéral : 34 points de suture en un coup de fish-fish

Un homme de 38 ans comparaissait ce vendredi devant le tribunal judiciaire pour des faits de violences, d’outrage et de menaces de mort. Incarcéré au centre de détention du Port, il s’en est pris à un détenu dans la cour de promenade en lui assénant un coup de fish-fish, couteau artisanal fabriqué par les détenus à partir d’une brosse à dent.