Revenir à la rubrique : Courrier des lecteurs

Fonctionnaires territoriaux en danger ! Stop aux discriminations dont ils sont victimes

Désormais, les droits des fonctionnaires territoriaux sont bafoués. Il est urgent de dénoncer ce phénomène qui ne cesse de s’accroître après chaque élection municipale.   Ainsi, les maires nouvellement élus s’assoient tout simplement sur le statut de la fonction publique et considèrent que les fonctionnaires en place ne sont pas dignes d’exercer leurs fonctions  sous […]

Ecrit par zinfos974 – le mardi 14 octobre 2014 à 16H07
Désormais, les droits des fonctionnaires territoriaux sont bafoués. Il est urgent de dénoncer ce phénomène qui ne cesse de s’accroître après chaque élection municipale.
 
Ainsi, les maires nouvellement élus s’assoient tout simplement sur le statut de la fonction publique et considèrent que les fonctionnaires en place ne sont pas dignes d’exercer leurs fonctions  sous leur régime.
C’est intolérable !
 
Déjà, ces nouveaux élus sont rarement sensibilisés aux principes d’une gestion d’une municipalité.
A ce titre, ils devraient justement s’appuyer sur l’expérience des agents qui ont fait leurs preuves depuis longtemps !
Pour les cadres dirigeants, toute nouvelle élection est pourtant synonyme de mise au placard, de mise en congé spécial, de mise à disposition du CNFPT ou encore de départ négocié moyennant prime substantielle.
 
Les contribuables doivent le savoir : toutes ces mesures reviennent à rémunérer la personne sans contre-partie d’une mission qui ne lui est plus confiée. Cela coûte cher…très très cher…d’autant plus cher d’ailleurs qu’il est recruté une nouvelle personne pour assurer les fonctions en question.
Cela multiplie l’ardoise par 2….INADMISSIBLE !
 
Ce qui s’avère plus révoltant encore, c’est la mise à l’écart pure et simple des agents d’exécution.
En ce qui les concerne, soit le contrat n’est plus renouvelé, soit l’intéressé se voit proposer un poste dans un service extérieur, n’ayant parfois aucun lien avec sa formation ou son expérience.
Nous devons dénoncer tout cela qui, au delà des coûts occasionnés, porte une atteinte psychologique inadmissible, amenant de nombreux personnels à la dépression profonde !
 
Nous en appelons à l’ensemble des syndicats afin qu’une mobilisation digne de ce nom puisse puisse enfin amener nos politiques à réfléchir sur ces méthodes peu recommandables qui pénalisent finalement l’ensemble de la fonction publique territoriale.
Enfin, à ceux qui l’oublient trop vite, nous leur rappelons que les fonctionnaires territoriaux bénéficient de droits et notamment du principe de non-discrimination (article 6 et 6bis de la loi du 13Juillet 1983).
Aucune distinction, directe ou indirecte, ne peut être faite entre les fonctionnaires en raison de leur sexe, leurs opinions politiques, syndicales, philosophiques ou religieuses, de leur origine, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur apparence physique, de leur handicap ou de leur appartenance ou non, vraie ou supposée à une ethnie ou une race.
 
En 2015, nombreux seront nos élus qui viendront de nouveau solliciter nos voix pour les départementales ou les Régionales.
Entre-temps, l’échéance des élections professionnelles approche.
Il est de notre devoir d’établir rapidement un contre-pouvoir susceptible d’infléchir la tendance !
 
Jessica ALAGUIRY (La Possession).

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La paix dans les cœurs et le courage de l’esprit pour une extinction des foyers de tension.

Nous vivons dans un monde où les conflits et les tensions sont malheureusement monnaie courante. Des foyers de tension persistent dans de nombreuses régions, causant souffrances et désespoir aux populations concernées. Face à cette situation, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à la paix dans les cœurs et au courage de l’esprit pour que nous puissions obtenir des actes tangibles dans la cessation de ces foyers de tension.