Revenir à la rubrique : Politique

Europe: Younous Omarjee annonce et salue le maintien du budget POSEI pour les agriculteurs des RUP

Après une bataille menée sur tous les fronts et une mobilisation considérable de nombres d’acteurs, le Conseil européen et la Commission européenne ont enfin trouvé une solution budgétaire et politique pour maintenir le budget du POSEI dans les régions ultrapériphériques (RUP). Le budget du POSEI sera maintenu à hauteur de la précédente programmation. Ci-dessous le communiqué de victoire du député européen Younous Omarjee :

Ecrit par – le dimanche 29 novembre 2020 à 23H47

Le Président de la Commission du développement régional (REGI), Younous Omarjee, a salué cet accord : « c’est un soulagement, nous savons désormais que nos agriculteurs ne seront pas frappés par des baisses indignes, ça a été une bataille législative et politique d’une rare longueur de plus de deux ans« .

Début Juin 2018, contre toute attente, alors même que la Commission européenne s’était engagée à défendre ce budget, l’ex Commissaire à l’agriculture Phil Hogan avait annoncé une baisse de 25 millions d’euros par an pour les RUP françaises.
 
Younous Omarjee, rapporteur pour avis en Commission REGI, avait demandé et fait adopter dans son rapport le rétablissement du budget, des amendements endossés par la Commission Agriculture du Parlement européen et la plénière.
 
« Cette bataille a été un véritable bras de fer, on pourrait utiliser la symbolique de guerre de tranchée, il y a des fonctionnaires orthodoxes à la Commission européenne qui ont certainement mal digéré les avancées que nous avions réussi à gagner partout ailleurs, dans presque tous les règlements européens, et qui ont voulu attaquer les RUP frontalement. Nous avons tenu bon. Une fois de plus, le Parlement européen se fait LE défenseur des RUP à tous les niveaux. Sans ce soutien interne pour les RUP, nous n’y serions pas arrivé. C’est un acte de résistance que je salue« .
 
Le 7 Octobre, dernier en pleines négociations tendues entre le Parlement et le Conseil sur le budget pluriannuel, les députés européens s’étaient réunis derrière une grande banderole « Non aux coupes POSEI ». Cet évènement avait recueilli un soutien inédit avec plus de 60 députés de tous bords mobilisés alors que la plénière était déserte en raison des mesures Covid.

Cette mobilisation est donc aujourd’hui couronnée de succès ainsi que celles des acteurs agricoles, d’Eurodom et de la Conférence des Présidents des Régions Ultrapériphériques.
 
C’est la démonstration une fois de plus que c’est dans l’unité d’action que les combats en Europe sont gagnés.
 
Liens complémentaires :
 
Rapport pour avis du député européen Younous Omarjee : [https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/REGI-AD-630370_FR.pdf]urlblank:https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/REGI-AD-630370_FR.pdf
 
Vidéo de l’intervention en plénière le 20 octobre : [https://www.facebook.com/younous.omarjee/videos/10218251766711546]urlblank:https://www.facebook.com/younous.omarjee/videos/10218251766711546
(Texte : [https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/CRE-9-2020-10-20-INT-2-024-0000_FR.html]urlblank:https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/CRE-9-2020-10-20-INT-2-024-0000_FR.html )
 
Vidéo de la mobilisation du 17 octobre devant le Parlement européen : [https://www.facebook.com/younous.omarjee/videos/10218173487034603]urlblank:https://www.facebook.com/younous.omarjee/videos/10218173487034603

 

Thèmes :
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Saint-André renouvelle ses ambitions « pour une ville moderne et dynamique »

Joé Bédier présente ce jeudi les orientations budgétaires de la ville lors du conseil municipal. L’occasion de mettre en lumière les priorités et les projets pour l’année à venir. Des OB qui s’inscrivent « en parfaite cohérence » avec les engagements politiques « pris depuis 2020 », lance le maire de Saint-André. « Grâce à une gestion financière saine, la commune peut poursuivre son plan pluriannuel d’investissement (PPI) avec un focus particulier mis en 2024 sur l’éducation, la culture, et la proximité », poursuit l’édile saint-andréen.

Thierry Robert condamné en appel pour diffamation

Thierry Robert a été condamné en appel pour diffamation sur les réseaux sociaux. Il écope d’une peine moins lourde qu’en première instance, 2.500 euros d’amende et un euro symbolique de dédommagement à verser à Bruno Domen.

Édouard Philippe : « L’école est la priorité numéro 1 »

Pour sa deuxième journée sur l’île, Édouard Philippe s’est rendu dans le Sud pour y rencontrer les maires du Tampon et de Saint-Pierre. Dans la capitale du Sud, l’ex-Premier ministre a pu découvrir le projet Cayenne mené par l’ADAPEI et sa mission envers les jeunes porteurs de handicap.

Edouard Philippe affûte sa droite et sa gauche pour 2027

Le combat politique pour 2027 s’ouvre déjà sans le dire. L’ancien Premier ministre Edouard Philippe poursuit son tour de France des régions en tant que président de son parti Horizons. Depuis ce mardi, il part à la rencontre des élus et acteurs socio-économiques réunionnais pour se faire un aperçu des réalités locales, lui qui n’avait pas eu l’occasion d’effectuer un déplacement lorsqu’il était locataire de Matignon. Ce mercredi matin à Montgaillard Saint-Denis et aux côtés de l’adjointe Brigitte Adame et du coach Didier Wullschleger, le maire du Havre a enfilé les gants de boxe au moment de découvrir le travail mené en faveur des jeunes de l’association EPA (Ecoute-moi, Protège-moi, Aide-Moi). Sur des images de Pierre Marchal de l’agence Anakaopress.

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial