Revenir à la rubrique : Politique | Société

Emmanuelle Wargon : “La Réunion peut progresser sur le photovoltaïque”

Pour son troisième jour de visite, Emmanuelle Wargon, la présidente de la commission de régulation de l'énergie, s’est rendue dans la nouvelle centrale photovoltaïque de la rivière des Galets au Port. L’ancienne secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire du gouvernement d’Edouard Philippe a salué les progrès de l’île pour la transition énergétique.

Ecrit par M.B – le vendredi 12 avril 2024 à 13H50

Après une visite à la centrale thermique du Port-Est, récemment convertie à la bioénergie, la présidente de la commission de régulation de l’énergie s’est rendue à la nouvelle centrale photovoltaïque de rivière des Galets, inaugurée en octobre dernier. “Ce sont 8.200 panneaux qui ont été posés pour une exploitation de 20 ans du site. En tout, nous avons retiré près de 1.100 tonnes de déchets, dont deux tonnes de batteries”, explique Bérangère Kalyntschuk, responsable régionale auprès de la direction gestion d’actifs d’EDF Renouvelables.

Sur les 4,4 hectares du site, les panneaux produisent l’équivalent de la consommation de 5.000 habitants. “Nous avons un gros problème avec le foncier. Mais comme certains parcs, comme celui de la Roseraye à Ste-Rose arrivent bientôt à la fin de leur exploitation, nous pouvons envisager de remplacer les panneaux par de nouveaux plus performants. On pourrait multiplier par quatre la production avec la même surface, poursuit Bérangère Kalyntschuk, nous allons d’ailleurs lancer en juin les travaux de modernisation du parc éolien de Sainte-Suzanne. Là, c’est par six que la production va être multipliée grâce aux nouvelles machines”.

 

Le photovoltaïque et la géothermie dans le viseur

 

Pour Emmanuelle Wargon, l’île a fait beaucoup de progrès en quelques années. Pour autant, il faut continuer à avancer et envisager de nouvelles possibilités. “Il faut réunir tous les acteurs, notamment EDF Réseau pour se coordonner. La question du prix de l’énergie reste primordiale pour pérenniser les exploitants et garantir un prix juste aux consommateurs”, explique la présidente de la commission de régulation de l’énergie.

Pour cette dernière, il faut poursuivre les efforts dans le solaire et la géothermie. “Il y a de vraies possibilités de développer ces filières”, se réjouit Emmanuelle Wargon.

 

 

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

VivaTech : La Réunion en force au plus grand salon du monde pour les nouvelles technologies

La Région Réunion envoie une forte délégation de représentants de 10 startups participer au salon international VivaTech qui s’ouvre demain matin porte de Versailles à Paris.
Il s’agit du plus grand salon au monde en matière de nouvelles technologies, qui est même passé devant le CES de Las Vegas, et il accueillera encore cette année des intervenants de très grande qualité. Et notamment beaucoup de fonds d’investissements à la recherche de sociétés à financer. Exactement ce que recherchent nos startups locales…

[Communiqué] « L’insalubrité des logements sociaux est un phénomène complexe et multifactoriel »

Karine Lebon annonce une bataille parlementaire cruciale le 22 mai 2024. Celle-ci pourrait contribuer à résoudre la crise du logement social à La Réunion, exacerbée par une forte croissance démographique, des coûts de construction élevés et des procédures administratives complexes. C’est pourquoi la députée de la 2e circonscription de La Réunion a proposé au vote la création d’une commission d’enquête visant à analyser et à remédier à ces problèmes urgents afin d’améliorer les conditions de vie des Réunionnais.