Revenir à la rubrique : Société

Elisabeth Borne ne sollicitera pas la confiance du Parlement

Elisabeth Borne a décidé de ne pas solliciter la confiance des députés après son discours de politique générale qui doit être prononcé mercredi, a annoncé ce lundi après-midi le nouveau porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, à l’issue du conseil des ministres.

Ecrit par 1654 – le lundi 04 juillet 2022 à 20H20

« La confiance ne se décrète pas a priori, elle se construit patiemment texte après texte, a-t-il expliqué. Nous sommes le seul parti en mesure d’avoir une majorité à l’Assemblée nationale. Aucune opposition ne peut, même en s’alliant avec une autre opposition, être majoritaire », a déclaré Olivier Véran.

Pour le nouveau porte-parole du gouvernement, « les Français se sont exprimés [quatre fois] et ils ont accordé leur confiance au projet présenté par le président de la République et la majorité présidentielle, donc ce projet, nous voulons le mettre en œuvre ».

« Nous avons fait un décompte a priori du nombre de voix qu’Elisabeth Borne aurait été sûre de recueillir en cas de vote de confiance, nous ne sommes pas sûrs que les conditions de ce vote de confiance auraient été réunies », a aussi expliqué le porte-parole du gouvernement.

Elisabeth Borne ne dispose que d’une majorité relative à l’Assemblée. Mais son déficit en voix est actuellement amplifié par le fait que 21 députés membres de la majorité présidentielle viennent d’intégrer le gouvernement et qu’il faudra attendre un délai de un mois avant qu’ils ne soient remplacés par leurs suppléants.

Une différence impossible à rattraper…

Anticipant l’annonce officielle de ce refus de solliciter la confiance du Parlement et se basant sur des rumeurs de presse, Mathilde Panot au nom de La France insoumise (LFI) avait annoncé que son groupe allait déposer une motion de censure contre le gouvernement d’Elisabeth Borne. Accusant la première ministre de « maltraiter la démocratie », elle a ajouté : « Nous vous ferons donc venir de force devant le Parlement. Dès ce mercredi, nous déposerons une motion de censure contre le gouvernement » afin de provoquer un vote.

Cette motion de censure a très peu de chances de recueillir une majorité des votes des députés, le Rassemblement national ayant déjà annoncé qu’il ne la voterait pas.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Manu Payet offre La Réunion au Pape

Manu Payet faisait partie de la centaine d’humoristes à être convié au Vatican pour rencontrer le Pape vendredi dernier. L’humoriste originaire de La Réunion lui a donné un souvenir de l’île.

Jacques Tillier engage un bras de fer avec Alfred Chane Pane pour l’impression du Jir

Alors que le Journal de l’île de La Réunion (Jir) joue sa survie le 3 juillet devant le tribunal de commerce, le titre a connu un coup d’arrêt ce matin avec sa non impression attribuée par le PDG du journal Jacques Tillier à une volonté de censure d’Alfred Chane Pane. Le patron d’ICP Roto rétorque qu’il a proposé au Jir les mêmes conditions acceptées par son rival Le Quotidien. Et qu’elles ne sauraient être minorées, sous peine de distorsion de la concurrence.

Chapitre consacré à mon idole Françoise Hardy

Alors que Françoise Hardy nous a quittés cette semaine, Gillette Aho tient à partager avec les lecteurs de Zinfos 974 le chapitre qu’elle lui avait consacré dans son futur ouvrage à paraître cette année.