Sainte-Marie « acte un tournant décisif de son redressement » suite à la signature de son COROM

C'est une véritable bouée de sauvetage pour la commune de Sainte-Marie. Cette dernière est devenue la deuxième commune de l'île après Saint-Benoît à être signataire ce mardi du Contrat de redressement Outre-Mer (COROM). Un dispositif qui permettra à la collectivité de bénéficier d'un accompagnement financier de 700.000 euros par an durant trois ans, en échange d'engagements lui permettant de revenir à une meilleure santé financière.