Revenir à la rubrique : Faits divers

Coups de couteau mortels au Port: Le suspect mis en examen et placé en détention

L'individu interpellé après le meurtre d'un septuagénaire ce samedi soir au Port a été mis en examen pour meurtre.

Ecrit par N.P – le mardi 08 juin 2021 à 12H51
Le jeune portois soupçonné d’être l’auteur des [coups de couteau mortels perpétrés au Port samedi soir]urlblank:https://www.zinfos974.com/Un-homme-tue-a-coups-de-couteau-au-Port_a169997.html a été déféré ce mardi matin au parquet de Saint-Denis.

Après avoir [gardé le silence lors de son audition à Malartic]urlblank:https://www.zinfos974.com/Coups-de-couteau-mortels-au-Port-le-meurtrier-presume-devant-la-justice_a170029.html , le suspect a été mis en examen pour meurtre par la juge d’instruction en charge du dossier. À l’issue d’un débat devant la juge des libertés et de la détention, il a été placé en détention provisoire pour éviter la réitération des faits et d’éventuelles pressions sur des témoins, ainsi que l’a requis le parquet.

Le mis en examen est en état de choc et se sent un peu perdu. Le parquet attend maintenant une expertise psychiatrique demandée par la juge d’instruction. Le mis en cause a continué à faire jouer son droit au silence devant les juges.

Pour mémoire, la victime des coups mortels n’est autre que le concubin de la grand-mère du mis en cause. 

 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.

Trottinettes électriques : La police contrôle et verbalise

Ce jeudi matin, les policiers de Saint-Denis avaient dans leur viseur les propriétaires de trottinettes électriques. Comme indiqué sur la page Facebook de la Police Nationale de La Réunion, de nombreuses infractions ont été relevées et de nombreuses verbalisations ont été dressées.