Revenir à la rubrique : Communiqué

Conflit des médecins libéraux : Le SML Réunion veut maintenir la pression

Impliqué dans son combat pour une revalorisation du tarif des consultations, le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) ne compte rien lâcher. Par la voix de son président, le Dr Humbert Gojon, le syndicat demande aux médecins réunionnais de soutenir leurs collègues de l'Hexagone.

Ecrit par NP – le samedi 22 juillet 2023 à 08H49

Le communiqué :

Le constat est là, d’un exercice médical dégradé à bout de souffle en France, avec les problèmes des urgences, du manque de lits, du manque de médecins, des déserts médicaux, de l’augmentation de la mortalité infantile, des lois Rist et Valletoux coercitives démotivantes.

De difficultés résultant d’irresponsabilité et d’incompétence depuis plusieurs décennies d’élus soucieux de clientélisme et de dirigeants loin du terrain.

Un constat combien amer avec des patients et médecins insatisfaits, de jeunes médecins ou encore internes en médecine découragés de la médecine libérale et la fuyant, un appel massif à des médecins étrangers comment formés.

Le Syndicat des Médecins Libéraux (SML), conscient d’une disparition orchestrée programmée prochaine de l’exercice libéral de la médecine, s’est engagé dans un combat pour un changement de paradigme, soit un retour à un vrai exercice libéral viable et attractif. En exigeant la consultation en médecine générale à 50€, une revalorisation des actes techniques et chirurgicaux proportionnelle à celle de cette consultation, la liberté tarifaire pour tous soit le secteur 2 ouvert possible pour tout médecin du secteur 1, la liberté d’installation, le paiement à l’acte et le renoncement aux forfaits.

Le SML Réunion invite les médecins réunionnais à ne plus suivre les syndicats, se contentant du tout forfait avec MG France, ou du C à 30 € avec la CSMF, prêts à signer pour une dotation conventionnelle une nouvelle convention qui ne changera rien et apportera encore plus de contraintes.

Le SML, quant à lui, maintient plus que jamais son mot d’ordre national d’ARRÊT DE TOUTE ACTIVITÉ EN MÉDECINE LIBÉRALE À COMPTER DU 13 OCTOBRE 2023 et demande à chaque médecin libéral réunionnais d’être solidaire de ses confrères métropolitains. Le SML encouragera le déconventionnement des médecins en secteur 1 qui n’auraient plus rien à perdre.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique