Revenir à la rubrique : Culture | Société

Cilaos : Le Tsilaosana Festival, l’événement qui “n’a jamais existé”

Organisé par l’Ecole des musiques actuelles LAO Musik, le Tsilaosana Festival initialement prévu, comme son nom l'indique, à Cilaos, n’aura finalement pas lieu dans le cirque.

Ecrit par S.F – le jeudi 28 mars 2024 à 06H31

Annoncée fin février, la première édition du Tsilaosana Festival devrait démarrer le 17 mai prochain. L’événement tourné autour “de la musique, de l’art et du terroir” organisé par Lao Musik doit accueillir des artistes locaux durant deux jours. Le vendredi est dédié au reggae avec Baster, Big Red, ou encore The Prophecy. Le lendemain, le public devrait vibrer au rythme du maloya avec Lindigo et Zanmari Baré, avant la venue sur scène de PLL. Des stands de découverte de produits du terroir, un espace bien-être, des concerts gratuits et conférences sur l’histoire et la culture réunionnaise sont également prévus.

Si la programmation est connue et la billetterie ouverte depuis le 8 mars*, le lieu du Festival reste moins sûr. Dans un communiqué du 15 mars dernier, l’organisation annonce que le Tsilaosa Festival n’aura finalement pas lieu à Cilaos, pour cause de non autorisation de la mairie : “La demande auprès de la mairie d’autorisation de lieu ayant finalement reçu un retour défavorable, nous devons donc changer de lieu. Celui-ci vous sera communiqué très rapidement”, indique Lao Musik.

Aucune demande officielle en mairie

Contactée, la municipalité se dit surprise de cette annonce.

Monsieur le Maire se dit très surpris de votre demande dans la mesure où la commune n’a jamais participé ou organisé ce Tsilaosana Festival. La commune n’est absolument pas concernée par cette affaire qui relève exclusivement d’une initiative privée.

En ce qui concerne les manifestations de la commune, et après la crise covid de 2020 et les difficultés d’organiser des manifestations, le conseil municipal a acté, en 2020 , d’annuler la grande fête traditionnelle des lentilles, se resserrer sur un marché forain sur deux week-ends et concentrer tous nos efforts uniquement à la préparation du rdv de 2025 pour les 60 ans de la création de la commune. Ce festival Tsilaosana qui n’a jamais existé, relève d’une initiative purement privée, qui n’a jamais été inscrite dans un quelconque plan des manifestations communales arrêtées depuis 2020, pour les années 2021 à 2024.

Enfin, la commune n’a jamais été saisie officiellement par un courrier, nous ne connaissons absolument pas qui est derrière cette manifestation, il n’appartient donc pas à la commune de s’immiscer dans un projet purement privé, d’autant plus qu’à ce jour, la commune n’a reçu aucune demande officielle.

Pour toutes ces raisons la commune n’a rien à dire de plus sur cette affaire, il appartient aux organisateurs, tout d’abord , de se faire connaître, ensuite de présenter le détail de leur projet et enfin d’en assumer toute la responsabilité dans l’organisation sur un foncier privé, et non communal comme entendu ici et là.
Si ces conditions sont remplies et si une demande d’autorisation est transmise conformément à la règlementation, la commune accompagnera administrativement.

Critiquée sur les réseaux sociaux sur le manque d’organisation et le prix des entrées, affichées à 50€ pour les deux jours de l’événement, l’association initiatrice du projet s’explique :

« Bonjour à tous,
Merci pour vos retours et observations. Toutefois malheureusement vous n’êtes pas au fait de toutes les informations.
Nous sommes en effet novices et ne demandons qu’à apprendre. Nous souhaitions proposer un concept en essayant de pensé au plus grand nombre de personnes.. en contradiction avec les propos que nous pouvons lire, les discussions étaient bien avancées et lancées auprès de la mairie bien avant le lancement de la billetterie cependant pour des raisons propres à la municipalité l’autorisation n’a finalement pas été signée.. nous avions fait le choix de commencer la communication et la billetterie sans avoir d’écrits et nous nous rendons compte en effet de notre erreur. Des solutions pour abaisser le tarif nous ont également été proposées, malheureusement suite n’a pu être donnée.
Nous sommes tout a fait conscients du tarif et sur le fait que cela représente un budget.. nous avions fait en sorte d’abaisser un maximum le coût, cependant les coûts techniques et tout autres postes de dépenses constituent un budget conséquent et ne donnent malheureusement pas lieu à un tarif dérisoire. Nous sommes une association et ne cherchons pas à faire du profit cependant nous ne disposons pas de trésorerie qui permettrai une prise en charge totale à nos frais des postes de dépenses, notamment lors d’une première édition.
Nous notons toutefois votre attrait pour la manifestation et ferons en sorte qu’un tel projet pourrai voir le jour pour le plus grand nombre et pour tous les budget! »

*L’accès à la billetterie est actuellement indisponible

 

 

Thèmes : Cilaos
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
9 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvel An tamoul : Le programme des célébrations à La Réunion par commune

Le 14 avril 2024 marquera une occasion spéciale pour la communauté tamoule de La Réunion, avec la célébration de l’année 5125 selon le calendrier indien. À travers l’île, de nombreuses municipalités se préparent à commémorer ce nouvel An avec une série d’événements festifs. Découvrez ici le programme détaillé de ces célébrations, promettant culture, tradition et festivités pour tous. Certaines communes, comme Saint-Leu ou Saint-André, célèbrerons cet évènement le week-end suivant. Cet article sera complété au fil des communication des municipalités.

Ecole André Hoareau : Patrice Selly rencontre les parents d’élèves

L’école André Hoareau est fermée depuis deux mois suite un épisode d’intoxication. Les nouvelles analyses révèlent que les traces du produit concerné sont toujours présentes. Des travaux de nettoyage vont être entepris et la mairie déploie un plan de prise en charge des élèves.