Revenir à la rubrique : Communiqué | Politique

Catastrophe naturelle : Audrey Belim soutient la demande de l’ADMR

La sénatrice Audrey Belim annonce avoir adressé au Premier ministre un courrier de soutien à la demande de l'Association des maires de La Réunion de reconnaissance de catastrophe naturelle.

Ecrit par N.P. – le mardi 16 janvier 2024 à 20H40

La lettre d’Audrey Belim adressée au Premier ministre

Objet : Demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Monsieur le Premier ministre,
Permettez-moi tout d’abord de vous adresser mes vœux ainsi que mes félicitations républicaines pour votre récente nomination comme Premier ministre.

Comme vous le savez, La Réunion a commencé 2024 avec un cyclone exceptionnellement dangereux, phénomène météorologique d’une ampleur que nous n’avions pas eue à affronter depuis plusieurs décennies. Je tiens à cet égard à saluer l’action des services de l’État, notamment de la préfecture, de l’Agence Régionale de santé et de Météo France, tout comme celles des élus locaux, qui
ont ouvert dans des délais contraints des centres d’hébergement d’urgence pour les populations les plus fragiles.

Le bilan humain fait état de trois décès à ce stade. Sur le plan matériel, la situation n’est pas aussi critique que ce que nous pouvions craindre mais des dégâts significatifs sont à signaler. De nombreux Réunionnaises et Réunionnais sont sinistrés. Il ne faut par ailleurs pas omettre la situation des agriculteurs, fortement impactés par le cyclone. Un effort particulier est par conséquent
nécessaire. C’est pourquoi je soutiens la demande de l’Association des maires de La Réunion de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Reconnaître l’état de catastrophe naturelle permettrait d’indemniser dans des délais rapides les populations, les collectivités ainsi que les professionnels, notamment les agriculteurs, les plus touchés. Il est en effet essentiel que la vie économique de notre île, déjà fragile, puisse reprendre rapidement. C’est ce que les Réunionnaises et Réunionnais attendent. Après la gestion de crise par l’État et les élus locaux, la priorité doit désormais être à la reconstruction sans délai.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de ma haute considération.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Bilan de mi-mandat : Le terrain pour les rodéos bientôt prêt

S’il reste encore deux ans à Olivier Hoarau pour remplir ses promesses de campagne, certains dossiers continuent leur chemin comme le futur terrain de rodéos à deux-roues, ou le projet de l’Amiral. D’autres, comme la piscine intercommunale, semble encore dans les limbes.

[Communiqué] La gouttière anti-moustique de Verléo récompensée

Olivia Grégoire, ministre déléguée chargée des Entreprises, du Tourisme et de la Consommation, a réuni le jury de sélection des produits pour la Grande Exposition du Fabriqué en France, prévue en octobre prochain. Parmi les 122 produits choisis, l’entreprise réunionnaise Verleo a été sélectionnée pour son innovant collecteur de gouttière anti-moustique.

Disparition inquiétante à Saint-Paul : Un homme de 74 ans introuvable

La gendarmerie a ouvert une enquête pour la disparition inquiétante d’une personne majeure. Il s’agit de Jean Georges Gamin, 74 ans, qui n’a plus donné signe de vie depuis mercredi. Il avait quitté le domicile de sa sœur à la Possession pour se rendre en bus à la maison de la justice et du droit de La Saline les Hauts. Toute personne ayant des informations est priée de contacter la gendarmerie de Plateau Caillou au 02.62.93.75.42 ou hors des heures ouvrées, le 17.