Revenir à la rubrique : Economie

Carburants : L’OPMR veut qu’une partie de l’Octroi de mer soit reversée aux Réunionnais qui travaillent

L'atelier carburants de l'Observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion fait le point sur la hausse exponentielle observée à La Réunion.

Ecrit par RL - BS – le mercredi 06 juillet 2022 à 08H04

L’OPMR (Observatoire des prix, des marges et des revenus) de La Réunion fait le point sur l’évolution du prix des carburants sur l’île sur les derniers mois et propose des solutions pour les Réunionnais.

L’organisme réagit à la forte hausse observée ces derniers mois, mais aussi la conséquence de cette fluctuation sur l’octroi de mer. La hausse du prix à l’entrée du territoire. « Le prix à l’arrivée au Port (CAF) a été multiplié par deux depuis 2019. Le fret a aussi fortement augmenté », explique Jocelyn Cavillot, vice-président de l’atelier carburants à l’OPMR.

Un levier : l’octroi de mer

L’OPMR ne propose pas directement une modulation des taxes, mais un reversement du surplus de bénéfices pour venir en aide aux Réunionnais. Il explique que l’octroi de mer a généré autant de bénéfices à la mi-2022 que sur toute l’année 2019.

« L’Octroi de mer est assise sur le prix CAF qui a doublé« , détaille Jocelyn Cavillot, qui veut interpeller les collectivités : « Nous demandons que des mesures soient prises pour qu’une partie de ce surplus de recettes aille sur les salariés qui sont contraints d’engager des dépenses supplémentaires pour obtenir des revenus. »

En clair, l’OPMR demande à la Région de reverser une partie de l’octroi de mer aux Réunionnais qui sont obligés de prendre la voiture pour pouvoir travailler et ainsi obtenir un salaire.
 

 

Ristourne abandonnée par Total : L’OPMR saisit l’Autorité de la concurrence

L’Observatoire des prix, des marges et des revenus revient sur une affaire qui date du mois de février. Total avait décidé de vendre l’essence moins chère que le prix maximum fixé par la préfecture. Cela avait créé un tollé chez les autres enseignes. Un blocage d’un dépôt de carburants Total avait notamment été organisé. Le gérant avait finalement décidé d’abandonner son opération commerciale.

L’OPMR souhaite que l’Autorité de la concurrence se penche sur le dossier et s’exprime sur la légalité des « agissements des acteurs du marché des carburants à La Réunion« .

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

[Communiqué] Entreprendre au Féminin

Lors d’une conférence de presse organisée ce matin en présence de la sénatrice Evelyne Corbière, la CCIR a annoncé l’organisation de l’événement « Entreprendre au féminin » le vendredi 14 juin.