Revenir à la rubrique : Société

Bilan positif pour les fêtes commerciales de Saint-Denis

Les fêtes commerciales auraient pu être un gros flop au regard de l’actualité brûlante qui a touché l’île. Du côté de la municipalité autant que des commerçants, le bilan est très positif.

Ecrit par Melanie Roddier – le mardi 18 novembre 2008 à 16H58

Il faut donc désormais compter sur les fêtes commerciales qui ont lieu dans la rue du Maréchal Leclerc, aux côtés de la Braderie de l’Océan qui anime au mois d’août le bas du centre-ville de Saint-Denis.
« Cela faisait 4 ans qu’il n’y avait plus de journées commerciales sur la rue Maréchal Leclerc. Nous avons eu beaucoup de monde, un peu moins au début mais la fréquentation est restée très satisfaisante compte tenu de la situation de crise que nous avons traversé« , déclare Mohammad Cadjee, conseiller municipal au centre-ville et au commerce.
De même, les commerçants se disent tout à fait satisfaits du retour de ces fêtes commerciales. Plus de 300 commerçants et quelques forains ont animé la rue Maréchal Leclerc pendant une semaine.
Les initiatives continuent en espérant qu’elles aboutissent, notamment sur la question des horaires d’ouverture et de fermeture des magasins du centre-ville dionysien. Une question qui fait débat depuis des années.
« On aura une campagne d’animation pendant tout le mois de décembre. Il est fort possible que les commerces soient ouverts un peu plus tard, 19 heures au lieu de 18 heures pendant le mois de décembre« , explique Haroun Gany, président de l’union des commerçants dionysiens.
Ce soir à la mairie de Saint-Denis, il en sera question pour le mois de décembre. Et pourquoi pas tenter de pérenniser cette mesure…

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Énième rebondissement : le JIR ne sera finalement pas imprimé

Contrairement à ce qui avait été annoncé, vous ne trouverez encore une fois pas votre JIR dans vos boîtes à lettres ou chez votre vendeur habituel jeudi matin. Malgré l’acception des conditions commerciales souhaitées par Jacques Tillier, un accord n’a pu être trouvé entre les deux parties.

ICP Roto accepte d’imprimer le JiR jusqu’à la fin de la période électorale

Jacques Tillier et le JiR ont été déboutés de leur référé déposé devant le tribunal de commerce visant à obtenir l’impression du journal par ICP Roto. L’imprimeur, Alfred Chane Pane a toutefois décidé, compte tenu de la période électorale en cours, de faire paraître le quotidien durant la campagne électorale afin de permettre l’expression des candidats aux Législatives.

Le Département appuie sur le levier de l’économie

Même si cela ne relève pas de ses compétences premières, la majorité départementale a insisté sur ses investissements dans l’économie réunionnaise, ce mercredi lors de son assemblée plénière. Grâce à un emprunt bancaire, 20 millions d’euros supplémentaires seront injectés dans la filière du BTP.

[Communiqué] La Ville de Saint-Paul et Citeo s’unissent pour lutter contre les déchets abandonnés

La Ville de Saint-Paul et Citeo ont signé une convention visant à prévenir et réduire les déchets abandonnés sur l’espace public. Dotée d’un soutien financier de 1,5 million d’euros de Citeo, cette collaboration, qui durera jusqu’à fin 2025, se concentre sur la prévention, la sensibilisation et le nettoiement des déchets, dans le cadre des objectifs fixés par la loi AGEC pour éliminer les emballages en plastique à usage unique d’ici 2040.