Revenir à la rubrique : Faits divers

Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody auditionnés par les gendarmes

Les conseillers généraux et vice-présidents du Département, Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody, ont été entendus par les militaires de la Gendarmerie nationale dans le chef-lieu. En cause, une plainte relative aux recrutements réalisés en 2008 au sein du Foyer de l'enfance de Terre-Rouge à Saint-Pierre. D'autres élus du Sud auraient déjà été entendus.

Ecrit par Ludovic Robert – le mardi 21 septembre 2010 à 18H00

Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody, conseillers généraux et respectivement 12ème et 5ème vice-présidents du Département, sont actuellement auditionnés par les gendarmes dans le chef-lieu. En cause, une plainte déposée par une quinzaine d’anciens salariés du Foyer de l’enfance de Terre Rouge à Saint-Pierre pour « discrimination à l’embauche ». Des embauches qui, selon les contractuels de la fonction publique territoriale de Catégorie C, auraient été « politisées ». Le Foyer de l’enfance de Terre Rouge étant géré par le Conseil général.

Après avoir perquisitionné la Direction des ressources humaines du Département au cours du premier semestre 2010, les gendarmes de la Section de recherche ont donc convoqué les deux conseillers généraux pour qu’ils puissent s’expliquer sur les accusations dont ils sont, entre autres, la cible.
Surveillants, agents administratifs ou éducateurs, tous estiment avoir été lésés au sortir des élections cantonales de mars 2008. Et pour cause, ils avaient été progressivement remplacés par ce qu’ils considéraient comme des appuis politiques de la nouvelle équipe. Militant, conseiller municipal d’opposition, employés, ils avaient pris la place des plaignants. Lesquels, rassemblés en collectif, avaient alors dénoncé ce qu’ils considéraient comme des copinages politiques et des « discriminations ».

Pris en main par le parquet de Saint-Pierre, le dossier avait été transmis aux gendarmes qui avaient réalisé une perquisition avant d’entendre plusieurs conseillers généraux parmi lesquels les vice-présidents Bachil Valy et Jean-Jacques Vlody. Après avoir auditionné les anciens et nouveaux contractuels, les gendarmes pourraient bien faire la lumière sur le rôle qu’auraient pu jouer les différents élus concernés de prêt ou de loin par ces embauches.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Une femme victime d’attouchements dans une piscine municipale

Un homme comparaissait le 17 mai dernier devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour des faits d’agression sexuelle. Sur proposition du parquet, la victime a accepté de correctionnaliser cette affaire qui était, au départ, ouverte pour des faits criminels de viol. Il a été reconnu coupable ce vendredi et condamné à 6 mois de prison avec sursis.

Plaine des Cafres : Un impressionnant incendie ravage une maison abandonnée

Un impressionnant incendie s’est déclaré ce vendredi après-midi à la Plaine des Cafres dans le centre-ville du 23e km, à proximité des locaux de la PMI, non loin de la caserne des pompiers.
L’intervention est toujours en cours dans cette maison abandonnée, l’ancien dortoir des filles du foyer Marie Poittevin.

RN2 de Saint-André : Accident dans le secteur de Petit Bazar

Sur la RN2 à Saint André, suite à un accident qui s’est produit dans le secteur de Petit Bazar, la route a été fermée à la circulation en milieu de matinée dans le sens Nord/Est avec une déviation par la bretelle de sortie de l’échangeur, et la RN2002. Un sur-accident est ensuite survenu. La route a finalement pu être rouverte à la circulation en fin de matinée.