Politique

"Yves Barau, un ardent défenseur de la Départementalisation"

Dimanche 29 Octobre 2017 - 14:43

Le maire de Sainte-Marie et sénateur de La Réunion, Jean-Louis Lagourgue, rend hommage à Yves Barau, "un homme politique de caractère, engagé, fidèle à ses convictions".


"J'apprends avec émotion le décès d'Yves Barau, ancien maire de Sainte-Marie de 1967 à 1983.

Je tiens ici à rendre hommage à celui qui a présidé, 16 années durant, aux destinées de la commune et qui aura également marqué le paysage politique réunionnais pendant près de 30 ans.

En effet, Yves Barau, en plus de ses fonctions de maire, a notamment occupé les postes de conseiller général, de président du Conseil régional, de responsable départemental du RPR, de président de l'Association des maires ou encore de président de l'ARAJUFA.

Avec une force de conviction et une liberté de parole affirmée, il a notamment été un ardent défenseur de la Départementalisation. C'est ainsi l'appartenance et le maintien de La Réunion dans la République française qui a été le principal leitmotiv de son action politique, jusqu'à la fin de sa carrière en 1992.

Retiré de la vie publique depuis la fin des années 1990, Yves Barau restait toutefois très attentif au développement de sa ville et de La Réunion en général.

Je m'associe aujourd'hui à l'ensemble de la population sainte-marienne pour saluer sa mémoire. Je garderai d'Yves Barau l'image d'un homme politique de caractère, engagé, fidèle à ses convictions, et qui a toujours fait preuve d’une grande générosité dans son action publique.

Avec mes collègues élus, nous nous associons bien évidemment à la douleur de la famille d'Yves Barau.

A son épouse, à ses enfants et à ses proches, je présente mes plus sincères condoléances, ainsi que l’assurance de toute ma sympathie."

Jean-Louis Lagourgue
Sénateur de La Réunion, maire de Sainte-Marie 
Zinfos974
Lu 3023 fois



1.Posté par Vieux Créole le 29/10/2017 14:48

On ne reçoit jamais autant louanges et de lauriers que lorsqu'on est mort ...On en a eu plusieurs preuves ces dernières années Monsieur Yves Barault était avant tout usinier et gros possédant ...pour la la grosse majorité des Citoyens lamdas réunionnais... Je ne suis pas en "capacité de le juger et je ne le jugerai point ne le connaissant pas vraiment ( à part à travers sa vie publique) ... Je ne crois pas qu'il avait la même conception de la Départementalisation que les Citoyens Lambdas Réunionnais !!! IL M'A ,, EN TOUT CAS, énormément meurtri ( ainsi que ma femme et mes enfants , et à mon avis , beaucoup d'autres compatriotes quand il a déclaré avec fierté ( dans une émission célèbre trés largement suivie de " Thalassa" sur FR3 ) qu'i appartenait à" la race blanche" ( "des Gaulois " comme certains le disent encore en 2017 ! ) alors qu'il est clairement établi que la population de la Réunion est extrêmement et fortement,diversement métissée ...SUI EST" DE RACE PURE" A LA Réunion ??? Je compatis à la douleur de sa famille et de ses Amis : c'est tout ce que je peux dire ....

2.Posté par Jean Jouhis le 29/10/2017 15:26

mais lagourgue est mort lui aussi !
depuis lontan
il ne nous fait plus rire
et lui meme ne riait plus deja sur sa photo

3.Posté par piment cabri le 29/10/2017 16:43

A vieux créole
Il n'est pas de couleur que je sache, il ne pouvais pas dire l'inverse. Propos déformés et sortis de leur contexte que vous preniez un plaisir de l'exploiter pour des raisons partisanes ou autres.
C'est vrai que les gens de couleurs ont le droit de prononcer le mot race et le blanc non. Pour information,je suis métissé de la Réunion.

4.Posté par jean claude payet le 30/10/2017 06:27

ribs il avait une tete de deconeur c'est clair.....

5.Posté par Simandèf le 30/10/2017 07:00

Les défenseurs de la politique assimilationniste à la Réunion, les valets de la République ont contribués et contribue à leurs manières chacun à enfoncer la Réunion un peu plus jour chaque jour. L'assimilation induit en erreur, elle altère l'objectivité, elle efface la mémoire, elle enchaîne psychologiquement les personnes, elle exclue les gens de l'économie, elle nourrit le racisme. Il n'y a pas quoi faire des éloges.

6.Posté par VIEUX CREOLE le 30/10/2017 09:39

"Piment cabri "( post 3 ) , je préfère ne pas répondre à vos remarques ...Les propos déclarés sur FR3 ,dans l'émission de Thalassa n'ont été ni " déformés , ni inventés et avaient même été repris textuellement , par des journaux de la presse parisienne ( J'étais en Métropole quand cette émission a été diffusée)... Ce ne sont pas" des gens de couleurs" ("euphémisme" que vous employez ! ) qui parlent ou plutôt parlaient le plus de"race pure" ou de "race blanche".! Ce sont des qualificatifs de moins en moins utilisées aujourd'hui : c'est vrai... Heureusement que le racisme disparaît petit à petit ,publiquement ,de notre île .Il est aujourd'hui puni par la Loi !!! Rappelez-vous cette Dame de" la bonne bourgeoisie saint-pauloise" qui a été condamnée par la justice ( il y a tout juste 3 ou 4 ans! ) parce qu'elle ne voulait pas être servie par "une employée noire" ( "de couleur " comme vous dites ) ....

C'est curieux moi aussi je suis" un authentique Métis" comme vous! J''ai des ancêtres "blancs"(mes deux grand- mère) et des ancêtre" de couleurs" (en réalité des" métis" du côté paternel ) ...J'ai fais des recherches généalogiques très poussées : je suis sûr de ce que j'avance ! .... - Dans les années 60 ,dans certaines régions de l''île,on parlait encore de "race pure" ,de race blanche ou de race noire et l'expression "les Noirs de culs de... telle ville" était connue et employée....Les mentalités ont beaucoup évolué et vous de deviez être né bien après cette période de notre Histore locale.......

7.Posté par PEC-PEC le 30/10/2017 11:34

Pour entrer dans le débat de "vieux créole" et " piment cabri".
Pourquoi chercher a réactiver ces vieilles rancœurs inutiles aujourd'hui.
Oui il y a eu des propos malheureux, oui à une époque pas si éloignée que cela le raisonnement noir, blanc, maitre, soumis, était de rigueur.
Oui il y aura toujours des patrons et des employés, qu'ils soient noirs, blancs ou verts qu'importe.
Ca c'est de l'histoire. Il y a eu la colonisation, il y a eu des maitres, il y a eu des esclaves....Combien de temps encore va t on ressortir tout ça épisodiquement , pour justifier quoi, au non de quoi.
Ce qui est intéressant c'est de regarder devant nous, la situation actuelle n'est en effet pas toujours satisfaisante même si elle s'est bien améliorée elle peut toujours mieux faire !
Ce n'est pas en ressassant les vieilles histoires que le pays va avancer.

8.Posté par VIEUX CREOLE le 30/10/2017 15:24

"Pec-Pec" (post 7 ) je suis entièrement d'accord avec vous .... Mais les séquelles de l'époque que vous évoquez apparaissent régulièrement dans des courriels de quelques internautes...Devant l'étalage de lauriers au défunt , je n'ai pu m'empêcher de rappeler cette émission de Thalassa, sans plus...Dans mon courriel " du post 6" , pouvais-je rester muet devant des insinuations plutôt malveillantes de quelqu'un qui m'interpellait
De nombreuses fois sur ce site , j'ai déploré "le dolorisme entretenu par certaines associations" que vous connaissez certainement et j'essaie de contribuer - à mon niveau -à ce que notre "VIVRE -ENSEMBLE" ( qui est loin d'être parfait )s'améliore davantage ...

9.Posté par Olivier le 13/11/2017 22:25

Yves BARAU a plus fait pour La Réunion que tant de brailleurs . Merci à lui d'avoir su défendre l'avenir des réunionnais avec Michel DEBRE qui a tant oeuvré pour notre île.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >