MENU ZINFOS
Communiqué

Tribune libre de David Lorion : Ne pas permettre le retour des insecticides néonicotinoïdes en France


Le ministre de l'Agriculture a annoncé une dérogation pour l'utilisation de néonicotinoïdes dès la saison prochaine pour la culture de la betterave sucrière et ce, pour trois saisons au maximum, alors même que le principe général de l'interdiction des néonicotinoïdes à compter du 1er septembre 2018 a été établi par les lois « pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages » de 2016 et « EGALIM » de 2018. Le Député David LORION a souhaité réagir vivement à cette décision de renoncement qui n'honore pas le Gouvernement.

Par Zinfos974 - Publié le Vendredi 11 Septembre 2020 à 14:46 | Lu 711 fois

Le ministre de l'Agriculture a annoncé une dérogation pour l'utilisation de néonicotinoïdes dès la saison prochaine pour la culture de la betterave sucrière et ce, pour trois saisons au maximum, alors même que le principe général de l’interdiction des néonicotinoïdes à compter du 1er septembre 2018 a été établi par les lois « pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages » de 2016 et « EGALIM » de 2018.

 Vous avez naturellement attiré mon attention, au titre de votre action de protection des abeilles et de l’apiculture, et je souhaite particulièrement vous en remercier.
 
Vous connaissez mon engagement en faveur de la biodiversité, de la préservation de la nature, de la lutte contre le réchauffement climatique, d’une agriculture performante et raisonnée, d’une alimentation saine et durable. Il m’aura conduit à être membre du Comité de soutien des élus à l’abeille et aux apiculteurs, conscient de la nécessité d’améliorer rapidement l’environnement de l’abeille et des insectes pollinisateurs.

Aussi, je déplore fermement la décision annoncée par le gouvernement, qui représente un recul dommageable, et je ne la soutiens pas. Au contraire, conscient de la difficulté des agriculteurs, j’aurai souhaité que l’Etat puisse mobiliser le cas échéant les fonds de calamités agricoles pour indemniser les exploitants betteraviers au regard des conditions climatiques du dernier hiver, mais aussi proposer d’autres modes opératoires pour protéger à l’avenir les récoltes, en l’occurrence des virus causant la jaunisse de la betterave.

Dans l’hexagone et dans nos territoires ultramarins, la nécessaire transition écologique pour le plus grand bénéfice de nos populations doit être sans cesse promue. La détermination du Gouvernement doit être utilisée, sans renoncements, à une harmonisation européenne sur l’usage des pesticides, notamment sur l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes, par leur nature et leur usage, dévastateurs et polluants de tous les milieux naturels.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de toute ma considération.




1.Posté par klod le 11/09/2020 19:08

BRAVO, M. Lorion !!!

2.Posté par Le Jacobin le 12/09/2020 10:11

On dirait que ce député fait le Job, il butine les dossiers, alors que celle qui est sur la 3ème CIRCOS dame N.B est invisible incolore inodore, elle gratte sans rien faire les émoluments parlementaire mois après moi pendant 6 ans une honte. Bientôt elle mettra la tête dehors pour chanter: c'est l'été !
encore une courroie de transmission du Président de Région sur Le Tampon

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes