MENU ZINFOS
Politique

Taxe anti-inondations : La CASUD instaure la Gemapi pour 2022


L’intercommunalité en retard sur les autres a voté ce vendredi en conseil communautaire la mise en place de cette taxe pour la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (Gemapi) pour l’année prochaine. 1,5 million d’euros sont à récolter.

Par - Publié le Vendredi 24 Septembre 2021 à 16:01

L’épisode de fortes pluies qui s’est abattu sur le sud le l’île et la rivière Langevin qui est sortie de son lit faisant un mort a, semble-t-il, accéléré l’instauration de la Gemapi sur le territoire de la CASUD.

Le transfert aux établissements de coopération intercommunale (EPCI) de cette compétence obligatoire est entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2018. L’intercommunalité a tardé à faire le choix de faire porter les aménagements, l’entretien, la protection des bassins, cours d’eau et mer aux contribuables. Une décision qui s'est imposée sans financement de l’Etat, ni ressources suffisantes internes pour y faire face. 

A l’instar de la CIVIS qui a validé la taxe en 2018, la CASUD a proposé de fixer le montant à 1,5 million d’euros pour l’exercice 2022.  A charge à l’administration fiscale de répartir entre les redevables ce produit global attendu et de l’ajouter aux contributions directes locales prélevées à savoir les taxes foncières, la taxe d’habitation et la cotisation foncière des entreprises. 

En revanche, les propriétaires et occupants de logements à loyers modérés sont exonérés de la taxe Gemapi. D’un montant maximum de 40 euros par ménage, elle servira à "garantir la sécurité des biens et des personnes", a souligné André Thien Ah Koon, le président de l’intercommunalité. Le produit de la taxe Gemapi devra être révisé chaque année par une délibération. 

Pour autant, "l’Etat ne nous fera pas porter le chapeau", a prévenu André Thien Ak Koon qui par le biais d’une motion votée ce vendredi a demandé à "l’Etat de prendre à sa charge l’entretien de toutes les ravines susceptibles de représenter un risque pour nos populations" et "de mettre en oeuvre, sans délais, un plan de nettoyage et d’entretien régulier de ces ravines en collaboration avec les collectivités locales".

Un courrier a été envoyé au préfet et au ministre des Outre-mer faisant part de l'inquiétude face aux "effets du changement climatique qui accentuent l’intensité des phénomènes météorologiques".


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par DOGOUNET le 24/09/2021 17:14

Il est temps qu'il ressorte son casque de Ninja Warrior...car s'il compte sur l'Etat, qu'il aiguise déjà son sabre pour se faire hara-kiri !

2.Posté par pro no stick. le 24/09/2021 20:28

je n'habite pas à proximité d'une ravine.. dois je payer ??

l'argent ma pi..

3.Posté par capon le 24/09/2021 20:29

té sa un maire capon i mette la faute su l'etat
okup out commune nettoie sans pleurnichet té!

4.Posté par Pat le 25/09/2021 06:53

Commence par nettoyer le rond point des azalées

5.Posté par polo974 le 27/09/2021 16:10

4.Posté par Pat le 25/09/2021 06:53
"""
Commence par nettoyer le rond point des azalées

"""

C'est sur la "nationale", donc en toute logique française, ça dépend de la région...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes