MENU ZINFOS
Politique

Sébastien Lecornu : "Le naufrage -du Wakashio- est curieux à bien des égards"


Par - Publié le Dimanche 16 Août 2020 à 20:21 | Lu 11868 fois

Photo Serge Marizy
Photo Serge Marizy
Lors de son point presse effectué dès sa descente d'avion et son arrivée sur le sol réunionnais, Sébastien Lecornu a effectué un large tour d'horizon de la situation consécutive au naufrage du Wakashio à Maurice.

Il a répété à plusieurs reprises que, même s'il n'y a aucune certitude pour le moment, il est du domaine du possible que des boulettes d'hydrocarbure atteignent les côtes de La Réunion, compte tenu de la proximité des deux îles, des courants et surtout du mauvais état de la mer.

Par ailleurs, il a relevé par deux fois que "ce naufrage est curieux à bien des égards". Concernant "l’enquête sur le volet judiciaire, au moment ou je vous parle, le parquet n’est pas saisi. Il faut dire qu’on est dans les eaux territoriales et sur les côtes  mauriciennes et donc on est en dehors de l’emprise de l’état souverain de la république française". En revanche, a-t-il poursuivi, les experts et militaires français sont bien évidemment à la disposition de la justice mauriciennes pour apporter tous les éléments qu’ils auraient pu constater sur place. On participera à tous les actes d’enquête jusqu’à ce que la justice puisse dire la vérité de ce qui s’est passé car il est vrai que cet échouage est bien curieux à bien des égards".

Il est évident que de nombreuses interrogations subsistent sur les conditions réelles dans lesquelles ce navire a pu venir s'encastrer dans le récif de la pointe d'Esny.

Les marins, lors de leurs interrogatoires par la police mauricienne, ont sorti une excuse abracadabrantesque selon laquelle ils se seraient rapprochés des côtes mauriciennes pour capter de la wifi, alors qu'ils participaient à une fête à l'occasion de l'anniversaire d'un des marins du bord.

Une excuse qui ne tient pas la route quand on sait que la wifi a une portée d'une vingtaine de mètres maximum. Dans un maison, la simple présence de murs peut la rendre impossible à capter.

Il y a donc forcément une autre raison.

Dans un précédent article, nous avions évoqué la piste, que les habitants du secteur privilégient, d'une tentative de débarquement dans le but de livrer de la drogue qui aurait mal tourné.

Une hypothèse renforcée par le témoignage d'une médecin qui a affirmé avoir trouvé sur la plage des débris d'une embarcation de sauvetage d'un gros navire, dix heures avant le naufrage du Wakashio. Elle avait prévenu les gardes-côtes mauriciens qui avaient effectué une patrouille mais sans plus de résultats. Et bizarrement, les débris avaient disparu peu après...

Comme l'a expliqué Sébastien Lecornu, il reviendra à l'enquête menée par les autorités mauriciennes de trouver la vraie raison du naufrage.

Par ailleurs, en termes très diplomatiques, le ministre des Outremer dit avoir échangé avec les autorités de l'île soeur sur "le système de contrôle mauricien des navires qui n'a pas fonctionné" comme il aurait dû, et en tout cas pas comme il l'aurait fait à La Réunion et d'une manière plus générale en France. Il évoquait le fait que les autorités mauriciennes ont affirmé avoir découvert la présence du bateau une fois qu'il se serait déjà échoué.

Interrogé sur les critiques qui fusent à Maurice contre l'inaction du gouvernement pendant les 15 premiers jours qui ont suivi le naufrage, le ministre français a expliqué qu'il ne pouvait répondre à cette question car cela reviendrait à s'ingérer dans une affaire de politique intérieure mauricienne.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Fidol Castre le 16/08/2020 21:26

Complotisme ?

2.Posté par Gégé le 17/08/2020 06:23

On marche sur des œufs ....

3.Posté par Milie974 le 17/08/2020 06:49

Bêtise humaine encore une fois plutôt.

4.Posté par Yab Sinois le 17/08/2020 07:13

Livraison de drogue ! la thèorie tient la route quand on sait que Maurice est la plaque tournante de la drogue dans l'Océan Indien malgré une législation ferme. !!! Tout transite par le hub portuaire pour repartir vers leur destination ! Donc oui, c'est plausible, j'espère que l'armateur et le capitaine vont prendre chère....

5.Posté par Kanal bisik le 17/08/2020 07:58

Le premier des 2 experts a deja parlé , nous attendons donc le second...

6.Posté par X le 17/08/2020 09:27

Il faut donc que se soit un ministre qui se déplace sur 10000 kms par ces temps de COVID pour déclarer que l'accident a lieu dans les eaux et sur les côtes Mauriciennes . Il est vrai que l'on apprend plus rien à l'école mais quand même !! Et donc bla bla bla , on n'est pas chez nous , on peut pas trop toucher , on peut pas trop parler , et si les vents nous sont pas favorable on aura des boulettes ... alors qu'est-il venu foutre ?? Il y a encore des gens bloqués la-bas , il y a pensé ?
JE SERAI AU POUVOIR IL Y AURA 18 MINISTRES , pas plus , aujourd'hui nous sommes rendu à 48 lèche pompe , qui s'amuse à dépenser un pognon de dingue pour quel résultat ??
LREM la ruine de la FRANCE

7.Posté par Le Jacobin le 17/08/2020 13:45

Sur ce coup là nous pouvons lui faire confiance lui l'ancien Gendarme réserviste habitué à mener des enquêtes, effectivement il peut y avoir suspicion, mais ceci ne nous regarde pas.

Nous aimerions connaître Monsieur la Ministre combien de passager il y avait dans votre avion Maurice Réunion?

Avez vous embarqué nos compatriotes bloqués à Maurice depuis près de 5 mois?

Depuis que vous avez chaussez les baskets de Ministre des DOM, avez vous oubliiez la devise de votre garnison la Gendarmerie qui est:

« Honneur et Patrie Valeur et Discipline ».

Un Avion pour vous et votre troupe AR Maurice cela mérite bien une Quiche !

Vous n'avez donc pas osé mettre un Indigène Réunionnais dans votre Avion ?

Merci Monsieur le Ministre d'être venu nous apporter la civilisation nous en sommes très touchés.

Aéroport Roland Garros
Ici on mange Cari !
Ah bon !
Quiche alors !

8.Posté par gerard le 17/08/2020 18:51

eux au moins ils l'ont vu arriver ,nous en plein plan vigipirate nous n'en avons pas été capables . Heureusement que ce n'était pas des terroristes

La Redaction
Par La Redaction
14 AOÛT 2005
00:00
0
La Réunion est souvent citée en exemple dans bien des domaines. Mais on a presque envie de rire de nos voisins quand il s?agit de navigation et de surveillance des côtes. Surtout lorsqu?on apprend qu?un navire, qui avait quitté Port-Louis quelques heures plus tôt, s?est échoué sur la plage de St-Denis sans que les autorités n?aient rien vu venir? n?étant pas équipées de radar. Dimanche dernier, il est près de 4 heures du matin lorsque quatre jeunes revenant du concert Sakifo croient halluciner. Devant eux, tel un vaisseau fantôme, le Thor Scan s?avance vers la plage? Ils alerteront la gendarmerie lorsque le cargo s?échoue en crissant sur les galets. Après avoir quitté Port-Louis samedi soir, avec une cargaison de conteneurs et de véhicules, le Thor Scan devait se rendre à Durban en passant à 4 miles nautiques des côtes de la Réunion. Mais tout l?équipage s?est endormi et nul ne s?est rendu compte que le cargo avait dévié de sa route. Il n?aura fallu qu?une quarantaine de minutes pour que le bateau, battant pavillon de la Barbade, ne s?échoue sur le littoral de St-Denis, devançant la vision du maire d?installer un port dans la capitale réunionnaise, ironise le Journal de l?île de la Réunion. Les dix-neuf membres de l?équipage risquent trois mois de prison ferme et 4 000 euros d?amende pour défaut de vigilance et échouage. « Ici, cela ne se serait jamais produit. Dès qu?un navire arrive dans la baie de Tamarin, on le repère illico », confie un responsable de la rade de Port-Louis.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie






Publicité


 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes