MENU ZINFOS
Politique

Les députés retoquent l’article sur le pass sanitaire pour les voyages Métropole/Outre-Mer


Si l’Assemblée nationale, après de longues heures, a approuvé le projet de loi sanitaire sur la pandémie de Covid-19, l’article 2 qui prévoyait la possibilité d’un retour du pass sanitaire aux frontières pour les plus de 12 ans et pour les déplacements avec la Corse ou l'Outre-mer a été rejeté.

Par NP - Publié le Mercredi 13 Juillet 2022 à 10:05

Par 219 voix contre 195, la possibilité d’imposer un pass sanitaire pour les voyages hors Hexagone a été retoquée dans la nuit. Les députés de l’alliance de gauche Nupes, du RN et des LR ont voté contre cet article 2 du projet de loi "maintenant provisoirement un dispositif de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid‑19."

"On nous indique qu’il n’y pas de frontières avec les Outre-mer… mais il y a des frontières géographiques et ces frontières géographiques sont instaurées pour stigmatiser une population en lui faisant subir systématiquement des contrôles sanitaires en plus des contrôles d’identité", a fustigé la députée Emeline K/Bidi devant l’hémicycle. 
 
"2ème victoire de la soirée. L'article 2 de la loi dite de 'sécurité sanitaire' est rejeté. Pas de pass sanitaire dans les transports y compris dans les déplacements entre l'Hexagone et les Outre-mer. La macronie doublement en PLS. Le temps des playmobil est définitivement fini", s’est félicité le député Perceval Gaillard sur sa page Facebook.
 

"La discrimination des ultramarins, dont les Mahorais, en matière de liberté de circulation, c'est fini ! Nous venons de rejeter, en séance publique à l’Assemblée nationale, l'article 2 du projet de loi gouvernemental qui permettait de prendre des mesures de restrictions de circulation pour les seuls ultramarins au prétexte du Covid. La bonne solution est l'amélioration des système de santé.

Je me réjouis car nos compatriotes d’Outre-mer ne supportent plus les traitements discriminatoires et infantilisants"
, a communiqué le député de Mayotte Mansour Kamardine. 
 
La disposition permettant d’exiger le pass sanitaire pour les voyageurs mineurs a également été rejetée. 
 
"L’heure est grave. En s’alliant pour voter contre les mesures de protection des Français face au Covid LFI, les LR et le RN empêchent tout contrôle aux frontières face au virus", a lancé la Première ministre Elisabeth Borne sur Twitter. 

Le projet de loi adopté en l’état entérine l’expiration au 1er août de l’état d’urgence sanitaire et du régime de crise de mai 2021. Il permet notamment dans le cadre d’une situation toujours fragile de continuer à collecter des données de santé. 

La demande de réintégration des soignants suspendus en raison du refus du vaccin a été longuement débattue mais a été refusée par le gouvernement.




1.Posté par Mondié singnèr le 13/07/2022 10:56

Pôvre MaCon, c'est fini le temps où elle pouvait imposer ce qu'elle voulait, comme elle voulait.

2.Posté par Skop le 13/07/2022 10:59

Enfin de la démocratie dans notre Assemblée nationale. Finie l'hégémonie de LREM et de vrais débats qui mettent les Français au cœur des décisions qui les concernent.

3.Posté par ZembroKaf le 13/07/2022 11:00

Le gouvernement "trouvera" une parade ... 💪

4.Posté par renaud le 13/07/2022 11:17

actuellement il y a plus de 200000 cas en métropole par jour. avec le retour des vacances et la suppression des tests il y aura une augmentation de cas qui ne seront pas testés avant d'embarquer. donc ils ramèneront le virus ici.

et après ce sera la faute de qui? dene nos députés.

5.Posté par Ramier le 13/07/2022 11:24

ZembroKaf , sera le Quinquennat
49,3 🙊

6.Posté par PATRICK CEVENNES le 13/07/2022 11:28

fukcd473
Mince alors ! Tous les blaireaux immunisés grâce à l'inoculation de 1, 2, 3 ou 4 doses d'un produit expérimental d'une inefficacité redoutable vont échapper à l'obligation de faire un test avant de pouvoir embarquer dans un avion ! Ils échappent également à devoir être assis pour prendre un café et de pouvoir manger un seul paquet de chips lors d'un voyage en TGV. N'oubliez surtout pas de demander au CDB et au PIL s'ils sont inoculés. MDR !

7.Posté par tantine le 13/07/2022 11:31

ah ben enfin ça se réveille et ça mérite ses 7500 euros plus avantages mais y'avait encore trop d'absents pour rejeter le reste.

et il est plus que temps de s'attaquer à l'indigne discrimination contre les personnes normales, non malades, non injectées qui payent autant d'impôts et ont autant de droits que les autres !

et réintégrer les soignants suspendus. si ça coûte 600 millions et qu'on est un peu short (je vois pas pourquoi d'ailleurs) y'a qu'à prendre dans les millions planqués gagnés grâcé à rothschild, uber, pfizer, alstom et compagnie !

8.Posté par HumHum le 13/07/2022 11:47

Il serait intéressant de demander à Madame Borne de quelles frontières elle parle : celles de la France ou de l'hexagone ?

9.Posté par LadiLafé le 13/07/2022 11:57

'' 3.Posté par ZembroKaf ''
On est pas tous attardés, on trouvera bien la parade à la parade

10.Posté par Nouille le 13/07/2022 11:58

On parie que les mêmes députés gadgets kiserarien vont réclamer des tests dans peu de temps ? Laisse ton orgueil mal placé de petit nouveau parisien et écoute les recommandations des pro. J'ai honte de nos députés qui illustrent bien le populisme local et la debilocratie

11.Posté par ZANATANY le 13/07/2022 11:59



C'est foutu...On va voire la gueule des réunionnais quand les logements sociaux seront prioritaires aux autres car pas de différence, l'insécurité, les naissances d'étrangers avec la nouvelle maternité, TOUT POUR LES AUTRES RIEN POUR LE CROLE ! VIVE LES NUPES !!!

12.Posté par lemur le 13/07/2022 12:00

preuve que ce gouvernement prends les dom tom pour des etrangers et non pour des francais, merci le retour de la democratie,

13.Posté par veremer le 13/07/2022 10:08

De qui parlez-vous? J’ai toujours cru que notre président était un hommes!!

14.Posté par GIRONDIN le 13/07/2022 12:12

Triste jour pour notre la 7ème CoMpAgNiE sur zinfos974, adepte des multidoses, multimasque....

15.Posté par Espoir le 13/07/2022 12:40

Quand le virus circulait lors de la première vague Jean Hugues demandait au gouvernement de fermer le port et l'aéroport aujourd'hui c'est le contraire girouette quand tu nous tiens. Si j'ai bien compris il nous reste à voyager entre nous.

16.Posté par riverstar974 le 13/07/2022 12:58

Encore heureux. Ras le bol de se faire enc... depuis 2 ans et demi.

17.Posté par AlexeD le 13/07/2022 13:13

Merci à nos députés locaux qui ont voté contre ce funeste projet de Macron, me voilà récompensé moi ex LR qui à voté contre David Lorion , j’en attendrais pas moins de notre nouvelle députée.

18.Posté par Lalangnapwinlozo le 13/07/2022 13:14

Il sont très con ces députés au lieu de protéger notre île en obligeant le test sanitaire ,ils votent contre !!!! Bande de naze. Protégeons notre pays des envahisseurs !

19.Posté par Boboland le 13/07/2022 14:05

merci à l'opposition qui déjoue les idées abjectes du gouvernement!!!
ça ne marchait pas mais ils veulent pouvoir remettre "au cas où"...(sous entendu pour motiver les gens à se vacciner...)

leur corona, je m'en tape! et je refuse le masque toxique et les piqures toxiques !

oui au retour des soignants non piqués et oui aux traitements chez les médecins qui savent faire leur travail!

20.Posté par Georges orwell le 13/07/2022 14:22

@patrickcevennes
Blaireau out m.....

21.Posté par Julo le 13/07/2022 15:42

Compte tenu de la complexité de la situation, l'Assemblée doit agir avec prudence et pragmatisme pour répondre à la crise sanitaire. Il est raisonnable d'attendre des élus certaines propositions bistonflettes mais il est important de ne pas réagir de manière excessive ou de négliger d'autres questions importantes.

22.Posté par Pat le 13/07/2022 16:49

le sénat ne s'est pas encore prononcé,attendez les nupes avant de crier victoire.

23.Posté par papette le 13/07/2022 17:05

donc les touristes vont débarqués sans pass?? Espères que nos hôpitaux auront assez de place pour soigner tout le monde!

24.Posté par Kraz le 13/07/2022 19:17

Vu que quasi tout le monde est vacciné pourquoi remettre le covid à la mode ? passez à autre chose svp.

25.Posté par bibi le 13/07/2022 19:52

Le tout sauf Macron est un acte inconscient (et incompétent).


26.Posté par Chanteur saisissant le 13/07/2022 19:52

Honte à maillot qui préfère aller jouer guitare plutôt que participer au vote contre le pass ! Il devrait par respect renoncer à ses indemnités si il ne faut pas l’effort de se déplacer lors de vote important !

27.Posté par art scenique le 13/07/2022 20:03

« Abe a résisté aux contrôles aux frontières et au report des Jeux olympiques de Tokyo et, avant de quitter ses fonctions, a souhaité que la catégorisation officielle des maladies infectieuses de COVID soit abaissée au même niveau que la grippe », écrit Michael P. Senger sur son Substack. « Pour cela, Abe a de plus en plus été critiqué à la fois au niveau national et international. »

« La plupart des mandats sont toujours appliqués socialement plutôt que légalement, mais couplés à des exigences d’entrée internationales sévères, certains expatriés ont surnommé ce » verrouillage en tout sauf le nom « », explique Senger sur la façon dont la perte d’Abe à la fois du bureau et maintenant de la vie elle-même a été une chose terrible pour le Japon, qui se débrouillait plutôt bien sans restrictions covid.

Bien que les motifs de l’assassin d’Abe ne soient pas entièrement connus, nous savons qu’Abe était détesté par les communistes, y compris ceux de la Chine communiste. Beaucoup d’entre eux ont été vus célébrer l’assassinat d’Abe sur les réseaux sociaux, le considérant comme un geste critique pour saper les idéaux de liberté qu’il a longtemps soutenus et poussés à préserver au Japon.

« Bien que les conséquences politiques de l’assassinat restent à voir, Abe était l’un des anticommunistes les plus convaincus d’Asie et l’un des partenaires les plus fiables de l’OTAN », écrit encore Senger.

« Sous son mandat de premier ministre, le Japon a acquis une importance géopolitique sur la scène mondiale, en particulier en tant que contrepoids à la Chine. Pour cette seule raison, sa mort a une portée symbolique considérable.

Comme vous vous en souvenez peut-être, l’ancien président tanzanien, le Dr John Magufuli, a subi une mort mystérieuse en avril 2021 qui semble avoir été pour des raisons similaires à l’assassinat d’Abe. Magufuli était résolument anticommuniste, ayant à un moment donné empêché la Chine de prendre le contrôle de son pays. Comme Abe, Magufuli a également résisté à la tyrannie du COVID.

« Demandez à n’importe quel Africain ce qui lui est arrivé, et ils vous diront immédiatement qu’il a été assassiné », a écrit l’un des lecteurs de Senger à propos de la mort de Magufuli. « La presse occidentale grand public adorait le dépeindre comme un fou. »

Un autre a souligné que Magufuli était également le premier à démontrer au monde que les tests PCR sont frauduleux et ne constituent en aucun cas un indicateur précis de la maladie. Il s’est ouvertement moqué des tests, en fait, montrant que la papaye et divers objets inanimés étaient testés « positifs » pour COVID en utilisant des tests PCR.

« Nous avons des cousins ​​qui vivent là-bas et ils nous ont rendu visite cet été », a écrit un autre sur la situation en Tanzanie.

« Ils ont l’impression de visiter un asile d’aliénés lorsqu’ils viennent ici car la vie se déroule tout à fait normalement en Tanzanie. Lorsque le président par intérim Hassan est venu dans leur village, elle a été accueillie par une foule scandant « pas de vaccins ».

28.Posté par MICHOU le 13/07/2022 20:21

Bravo, il n'y a pas de raison qu'il y ait deux poids deux mesures

29.Posté par MICHOU le 13/07/2022 20:23

D'accord avec 19. Enfin une Assemblée qui représente tous les Français avec leurs doutes, leurs différences....

30.Posté par contribuable le 13/07/2022 20:24

"La demande de réintégration des soignants suspendus en raison du refus du vaccin a été longuement débattue mais a été refusée par le gouvernement."

Alors qu'il manque de personnel comment expliquer la débilité de ce gouvernement qui reste borné ?
Incompréhensible et irresponsable.


31.Posté par JORI le 13/07/2022 20:30

Ce sont les mêmes qui sont satisfaits de ce retoquage qui étaient pour que l'on ferme l'aéroport, voire le port aux bateaux de tourisme pour isoler l'île au début de la pandémie. Ils ne sont plus à une contradiction près. 😂 😂 😂

32.Posté par tantine le 13/07/2022 20:40

vlà le sénat :

Le gouvernement présente en ce moment même au Parlement un projet de loi relatif au « maintien provisoire d’un dispositif de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre le Covid-19 ». Présenté par l’exécutif comme un texte purement technique, suivi en cela par des parlementaires trop confiants, il est en réalité un texte lourd de sens et de conséquences pour nos concitoyens.

Sur l’article 1, qui concerne le suivi centralisé de l’épidémie, la prolongation des outils actuels revient à maintenir artificiellement une épidémie de cas, et non de malades. Or le système de traçage SIDEP (Système d’information national de dépistage du Covid) est le sésame permettant au gouvernement de réactiver la campagne de peur, préalable au déclenchement des mesures d’état d’urgence sanitaire, comme la quarantaine par exemple.

De plus, nous savons que le traçage de cas contacts positifs et non malades n’a plus de sens. Seul l’impact sur le système de soins constituerait un critère sanitaire objectif. Il est donc temps que le gouvernement change de logiciel.

Sur l’article 2, l’exécutif pourra, par simple décret jusqu’en 2023, conditionner les déplacements au départ ou en provenance des territoires et départements d’outre-mer ainsi que de la Corse, à la présentation d’un test négatif au Covid-19, à un passe vaccinal ou à un certificat de rétablissement.

Si cet article devait être adopté, il constituerait une rupture d’égalité entre les citoyens français selon leur lieu de résidence. Les citoyens vivant dans les territoires ultramarins de la République seraient dès lors stigmatisés et ostracisés. Si cet article devait être adopté, il rendrait de fait la vaccination obligatoire pour les personnels intervenant dans les services de transport concernés.

Enfin, contrairement à ce que veut le gouvernement, les restrictions de circulation et de liberté ne doivent pas être adoptées par décret, sans être soumises à un vote du Parlement. Le Parlement est le garant des libertés publiques et à ce titre il ne saurait, par un chèque en blanc, déléguer cette prérogative suprême au gouvernement alors que les circonstances actuelles ne le justifient pas. Le Parlement a toujours su faire preuve de réactivité et de rapidité lorsque les circonstances l’exigent.

Par ailleurs, alors que le certificat Covid européen vient d’être prolongé jusqu’au 30 juin 2023, on peut s’interroger sur les intentions véritables du gouvernement. Ne devrions-nous pas craindre un durcissement du texte par amendement du gouvernement en cours de discussion ? La politique de la domination par la peur, décidée dans le secret des alcôves élyséennes sans y associer la représentation nationale, n’est plus acceptable.

Nous lançons un appel solennel à tous nos collègues députés et sénateurs responsables pour que, par amendement, nous obtenions la suppression des articles de ce projet de loi.

Signataires :

Etienne BLANC, sénateur du Rhône

Christine BONFANTI-DOSSAT, sénatrice du Lot-et-Garonne

Sylvie GOY-CHAVENT, sénatrice de l’Ain

Alain HOUPERT, sénateur de Côte-d’Or

Alain JOYANDET, sénateur de Haute-Saône

Vivette LOPEZ, sénatrice du Gard

Sébastien MEURANT, sénateur du Val-d’Oise

Laurence MULLER-BRAUN, sénatrice du Bas-Rhin

Sylviane NOËL, sénatrice de Haute-Savoie

Damien REGNARD, sénateur représentant les Français établis hors de France

33.Posté par Ti Kok le 13/07/2022 20:50

@ 8.Posté par HumHum le 13/07/2022 11:47

Très Bonne question , car nos mêmes députés devraient également de faire une demande que lorsqu'on prend un avion avec contrôle depuis la Réunion pour Paris , sans escale , on devrait comme pour un département à département en France avoir une porte dédiée pour éviter un nouveau contrôle à l'arrivée .Merci pour Nous

34.Posté par MICHOU le 13/07/2022 21:44

Mr VERAN quitte la santé mais est tout le temps au micro et de quoi parle t il Du COVID et du Pass

35.Posté par Redbull le 14/07/2022 02:22

Les moutons vont trembler

36.Posté par Grandes malades le 14/07/2022 00:41

Ces députés pourront ensuite envoyer des fleurs pour les décès qui seront les conséquences de leur vote en cas de nouveaux variants.

37.Posté par Luis le 14/07/2022 07:05

Voila monsieur Macro.n pourquoi l'outre mer vous rejette en bloque .... mais je sais vous et votre bande de violeur et voleur s'en fiche, on est insignifiant à vos yeux'

38.Posté par electeur le 14/07/2022 08:33

Reste la réintégration des soignants suspendus..;qui étaient largement exploité pour travailler dans les hôpitaux lors des différents pics de l'épidémie en mars avril 2020 et la suite...ils étaient là présents sur le front et à présent après les avoir virés comme des malpropres alors qu'on manque de personnel soignant et que des services d'urgence ferment on ne veut toujours pas les réintégrer ...on appelle cela du non sens ...Macron voulait emmerder les non vaccinés...il continue à le faire et rien ne se passe, il régente toujours !

39.Posté par Bob le 14/07/2022 09:17

Poste 4 a entièrement raison .....Après Ratenon va dire fallait fermer l'aéroport fallait ci et ça pitoyable ses députés....

40.Posté par Ohlaouf le 14/07/2022 09:58

Si ces tripledoses étaient réellement efficaces et protegeaient,alors pourquoi l'épidémie remonte t elle?

Qui est assez bête pour ne pas comprendre qu'il y a un hic la dedans?

41.Posté par TI KOK le 14/07/2022 08:34

Donc personne n’a relevé, cette discrimination, surtout pas un élu , donc en cas de vol direct une porte dédiée devrait être en service, pour être comme les déplacements en avion en France 🇫🇷

42.Posté par Ici Git rondin le n'un Posteur le 14/07/2022 16:54

Il est content Rosco

43.Posté par Angie N. le 14/07/2022 22:30

Bravo Mme K/Bidi!
Contente d'avoir voté pour vous.

44.Posté par Tyuutghj le 18/07/2022 01:46

🤬

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes