Revenir à la rubrique : Santé

48 nouveaux cas confirmés de Covid-19 à La Réunion ce mardi

Le nombre de cas de Covid-19 augmente encore ce mardi. 48 nouveaux cas ont été enregistrés par les autorités. Au total, ce sont donc 1 292 cas de coronavirus qui ont été comptabilisés depuis le 11 mars.

Ecrit par Christelle Boyer – le mardi 25 août 2020 à 17H16

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé confirment 48 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 enregistrés à La Réunion ce mardi 25 août à 15h00, soit un total de 1 292 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020.

A ce jour, on recense 4 nouveaux clusters : 

  • 2 à Saint-Denis, 
  • 1 à La Possession,
  • 1 à La Plaine des Palmistes.

 
Au total, 13 clusters sont actuellement actifs (Saint-Denis, Sainte-Marie, Saint-André, La Possession, Plaine des Palmistes).

Parmi les cas annoncés ce jour :

  • 19 cas sont classés autochtones,
  • 29 cas sont en cours d’investigation.

Parmi les cas précédemment en cours d’investigation :

  • 9 cas sont classés autochtones,
  • 1 cas est classé autochtone secondaire,
  • 1 cas est classé importé,
  • 34 cas restent en cours d’investigation.

 
SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE AU 25 août 2020

1 229 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 36% sont des cas importés.
 

 

48 nouveaux cas confirmés de Covid-19 à La Réunion ce mardi Contact-tracing : près de 5 900 personnes appelées individuellement et suivies
Le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).
Ces personnes font l’objet d’une enquête téléphonique au cours de laquelle est évalué leur état de santé et leur est précisé l’importance de :

  • respecter un isolement strict (quatorzaine)
  • surveiller quotidiennement leur état de santé
  • appeler immédiatement le 15 en cas de difficultés respiratoires et signes d’étouffement
  • appeler son médecin traitant dès apparition de symptômes (pour un rendez-vous ou une téléconsultation) pour une prescription d’un test virologique
  • porter un masque en cas de contact en face à face avec d’autres personnes

 
Le dispositif de contact-tracing repose désormais sur 3 niveaux différents et complémentaires, assurés par :

  • le médecin traitant au premier niveau identification de l’entourage familial le plus proche, 
  • l’Assurance maladie au second niveau identification milieu professionnel, amical …
  • l’ARS au troisième niveau investigations des situations complexes et des cas regroupés en collectivités pour repérer précocement et limiter la formation de cluster.

RECOMMANDATIONS A SUIVRE
 
·         Si vous avez des difficultés respiratoires et signes d’étouffement : appeler le 15 sans délai
·         Appeler immédiatement un médecin dès l’apparition des symptômes (pour un rendez-vous ou une téléconsultation) pour vous faire prescrire un test virologique.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Lise François ne sera pas candidate à l’Ordre des médecins face à son ex-conjoint qu’elle accuse de violences

Suite au refus de leur candidature par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins, contre l’avis des instances nationales, le binôme constitué par les docteurs Lise François et Ramou Anandanadaradja avait formé un recours en suspension pour annuler la décision et faire reporter la tenue de l’élection prévue ce vendredi. Pour ces deux médecins, leur exclusion du scrutin est liée aux accusations de violences portées par Lise François à l’encontre de l’actuel président de l’Ordre Benjamin Dusang. Le tribunal administratif de Saint-Denis a rejeté son recours.

Une campagne de communication à l’occasion de la journée du don d’organes

Afin de marquer la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes, la greffe et la reconnaissance du donneur qui aura lieu le 22 juin, le CHU de La Réunion, l’Agence Régionale de Santé La Réunion et l’Agence de la Biomédecine, en partenariat avec la Région Réunion, lancent une campagne de communication locale « Parlons don ! ». La Direction Générale du CHU et ses partenaires ont organisé une conférence de presse ce jour pour le lancement de cette campagne inédite.