Revenir à la rubrique : Faits divers | Océan Indien

14 migrants renvoyés au Sri Lanka

La préfecture annonce avoir reconduit ce matin 14 migrants sri lankais dont les 7 arrivés le 7 décembre dernier et sept autres ayant une obligation de quitter le territoire français.

Ecrit par N.P. – le vendredi 22 décembre 2023 à 14H20

Le préfet de La Réunion a expliqué la décision prise de reconduire 14 migrants sri lankais dans leur pays : « Aujourd’hui, un vol spécialement affreté est parti vers le Sri Lanka avec à son bord 7 sri lankais arrivés début décembre et 7 autres soit de façon volontaire, soit de façon contrainte. Le droit de la République dit qu’on peut séjourner sur le territoire si on y est autorisé. Si on y est pas autorisé, on doit quitter le territoire. »

Jérôme Filippini ajoute : « Les marins arrivés ont manifesté une demande de protection au titre de l’asile. L’OFPRA a considéré qu’ils n’avaient pas vocation à. Tout cela s’est fait sous le contrôle d’un juge. À l’expiration des différentes procédures judiciaires, ils étaient en situation de repartir. Ils étaient restés en zone d’attente et sont repartis à Colombo. C’est l’exécution d’une politique d’attention aux personnes, du respect du droit et de fermeté dans la lutte contre l’immigration irrégulière. »

 

 

Communiqué

La préfecture reconduit ce jour 14 migrants sri-lankais en situation irrégulière

15 jours après leur arrivée et l’épuisement des voies de recours, dans le respect des procédures légales, 7 personnes d’origine sri-lankaise arrivées sur un bateau IMULA portant le nom de « MALITHA PUTHA » le 7 décembre dernier, ont été reconduites par avion au Sri Lanka ce vendredi 22 décembre.

7 autres ressortissants sri-lankais ayant une obligation de quitter le territoire français (OQTF) ont également été reconduits vers leur pays d’origine ce jour. 5 d’entre eux avaient sollicité l’aide au retour volontaire.

Le préfet de La Réunion salue la très forte mobilisation des services de l’État qui a permis de faire respecter la loi dans le respect de la dignité humaine et d’assurer la reconduite de migrants en situation irrégulière.

Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
117 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Soupçons d’emplois illégaux : Didier Robert, Alfred Ablancourt et Ismaïl Aboudou se défendent à la barre

La deuxième journée du procès des emplois de cabinet de la Région a conforté la défense dans sa contestation de la partialité de l’enquête menée par l’OCLCIFF : les témoins auditionnés ont en effet tous confirmé l’effectivité des missions effectuées par les ex-conseillers techniques Alfred Ablancourt et Ismaïl Aboudou, tandis que le troisième prévenu appelé à la barre, l’ancien président Didier Robert, a martelé sa légitimité, en tant que chef de l’administration, à choisir lui-même les personnes embauchées dans son cabinet. Enfin, le DGS d’alors Mohamed Ahmed, convoqué comme témoin, a souligné qu’un arrêté relatif à l’organisation administrative de la Région avait rattaché certains services au cabinet, sans que cela ne soit contesté ni par le contrôle de la légalité, ni par le tribunal administratif.

Rodéos urbains au Port : 10 motos saisies et détruites par la Police

Alors que depuis le début de l’année, une recrudescence des rodéos motorisés a été observée au Port avec pour conséquences deux accidents graves de la route, une opération menée par la Police ce jeudi a permis la saisie de 10 motos impliqués dans cette pratique illégale. Les deux-roues ont été détruits.