Politique

Ste-Suzanne : Gironcel ou Alamélou ?


Ste-Suzanne : Gironcel ou Alamélou ?
Tous les regards du PCR et des Sainte-Suzanniens seront braqués sur le second tour de l'élection municipale de Sainte-Suzanne qui se tient ce dimanche. Qui de Maurice Gironcel, officiellement soutenu par le Parti communiste, ou de Daniel Alamélou, remportera le fauteuil de maire pour un mandat de deux ans ?

Car l'enjeu va au-delà de ce scrutin municipale et déterminera également le futur du PCR à la Réunion, notamment en cas d'échec de Maurice Gironcel lors de second tour, le Parti communiste devrait procéder à une remise en question profonde de son fonctionnement. La réponse sera connue ce soir.

En attendant, Maurice Gironcel est arrivé en tête du premier tour avec une avance sur le premier adjoint sortant, Daniel Alamélou. Les tractations ont été importantes entre les deux tours pour arriver à une fusion des listes Pausé (13,06%), Alamélou (29,09%) et Grondin (9,14%) qui sur le papier serait devant à ce second tour. De son côté, Maurice Gironcel (43,5%) a été rejoint par Eddie Adékalom (5,18%).

Mais la véritable bataille va se jouer sur les abstentionnistes du premier tour. Plus de 5.000 électeurs de Sainte-Suzanne ne sont pas allés voter dimanche dernier.

Les bureaux de votes viennent tout juste d'ouvrir ce matin et fermeront ce soir à 18 heures.
Dimanche 5 Février 2012 - 07:02
Lu 1624 fois




1.Posté par noe2012 le 05/02/2012 07:17
Gironcel passera sûrement . Il est plus connu malgré sa petite condamnation pour une petite erreur de gestion ... Il a payé ... il est revenu "propre" !

Si Ste Suzanne est en développement , c'est grâce à ses actions !
Les autres candidats , c'est un "tapis mendiants" .... Ils sont encore à l'école de la politique !

2.Posté par TEGO le 05/02/2012 08:14
Peu importe l'équipe municipale qui sera élue à Sainte Suzanne par contre la communication de campagne électorale de GIRONCEL fait mouche : " Qui a remplacé Lucet LANGENIER en tant que Maire " je laisse la réponse aux lecteurs de Zinfos !

3.Posté par Tiaca le 05/02/2012 10:08
Il y a un début à tout . Pour avoir des chances d'être élu,il suffit d'être intègre .Il convient ensuite de se comporter en homme Responsable ,de vouloir se mettre à l'écoute de ses citoyens ,de répondre à leurs besoins conformément au contexte économique et surtout,surtout de mettre de côté ses intérets personnels car tout élu est suffisamment bien rémunéré. VOUS serez écarté si vous ne remplissez pas ces conditions requises.Malheureusement , il y aura toujours supercherie, abus de pouvoir ,démocratie bafouée.

4.Posté par trop d''écart le 05/02/2012 10:53
A mon avis c'est plié...
on n'a jamais vu une liste arrivée avec 14 points d'avance se retrouver 2e au second tour.

5.Posté par ID jeune le 05/02/2012 17:22
Que reste-t-il de l’après des Municipales 2008 dans certaines Communes, ou les jeunes se sont découvert une conscience politique ? L’élan citoyen n’était qu’un sursaut : quatre ans plus tard, les 18-30 ans se sont massivement abstenu aux élections cantonales. Force est de constater que dans les partis dits "traditionnels", les jeunes ne sont que peu entendus. C’est dommage et c’est à mon avis, ce qui explique, en partie, leur manque d’implication et d’intérêt pour la politique.

Les politiques devraient s’interroger davantage sur la place à accorder aux jeunes dans les instances de direction. Promouvoir les jeunes dans les directions des partis permet d’assurer le renouvellement du mouvement mais également une meilleure compréhension vis à vis de la jeunesse à la faveur de "représentants" directement en prise avec la réalité des jeunes. Certains partis politiques, les "petits" principalement, l’ont bien compris, un grand nombre significatif de jeunes dans ses instances nationales pour l’incursion des jeunes en politique ne restent pas des paroles en l’air. Faire de la politique autrement, c’est possible.

Les partis politiques traditionnels devraient s’en inspirer. On ne peut rien changer si on ne met pas les mains dans le cambouis politique. Les jeunes doivent prendre place et prendre aussi la parole et l’action. Elaborer le projet Jeune : l’essentiel se base sur la notion de démocratie participative : chacun est porteur du projet qu’il a pour la Réunion de ces prochaines années. Le jeune se contente actuellement que de porter les couleurs de son parti et même de fuir totale cette environnement parce se qu’il pense être mis de côté par le systéme.

Mais après une petite analyse de situation on se rend compte d’un manque total de considération des partis, depuis les dernières élections il y a une porte ouverte mais encore bien difficile accéder pour une grande majorité de jeune, les jeunes sont encore trop considérés comme un simple bulletin de vote, une voix … Alors la jeunesse de la Réunion est un relais d’idées, une force de proposition. Elément clef d’une démocratie moderne en général, fondamental dans le parti. Concrétiser l’ensemble des débats : parce que vos journées sont déjà chargées, votre militantisme doit être placé sous le signe de l’efficacité, dans l’optique de la force de propositions que nous voulons constituer. A cette fin, les jeunes souhaitent s’engager, proposer,participer et agir pour que les débats s’insèrent dans un projet global qui aboutit à des propositions concrètes.

Ces propositions devront trouver un écho auprès de différents relais. Eviter la pensée unique : éviter la pensée unique, c’est refuser toutes les fatalités. Se dire que les jeunes ne sont pas des adhérents volatiles par définition, mais parce qu’on ne s’est jamais adressé à eux directement jusqu’à présent. Se dire qu’il n’existe pas de fatalité socialiste sur une catégorie socio – professionnelle ou un thème particulier.

C’est avoir l’esprit de conquête, la passion de convaincre, l’envie de la politique, pour ne plus jamais s’entendre dire qu’on a déjà tout essayé. Les jeunes Adapter notre militantisme à vos modes de vie : adapter notre militantisme, c’est d’abord vous responsabiliser, conscients de votre expérience de la vie et de vos responsabilités professionnelles : nous ne freinons pas vos bonnes initiatives personnelles et tachons de vous en donner les moyens et de les structurer.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales