Société

Premier mouvement à St-André, celui d'un bateau de la gendarmerie nationale...


A la demande du Président de la République et du Premier ministre, et pour répondre aux besoins de l’enquête, il a été décidé de déployer des moyens aériens et maritimes supplémentaires afin de détecter la présence éventuelle de nouveaux débris au large de La Réunion.

C'est aux environs de 10h30 qu'un premier mouvement, fruit de cette décision, a été constaté au large du rivage de Saint-André. Un bateau de la gendarmerie nationale est arrivé à vive allure avant de ralentir nettement et d'avancer jusqu'à environ 10 mètres du bord, là où le débris d'aile d'avion avait été retrouvé.

Le déploiement de moyens, pédestre, maritime et aérien, devrait s'accentuer dans les heures à venir... si la météo le permet, dans l'Est notamment.
 

Premier mouvement à St-André, celui d'un bateau de la gendarmerie nationale...
Vendredi 7 Août 2015 - 11:58
Prisca Bigot sur place
Lu 1160 fois




1.Posté par noe le 07/08/2015 12:10
Ils sont plutôt en train de "battre carré" tout simplement !
A cette vitesse , grisés par le vent , nos gendarmes respirent l'iode marin à plein poumon ... au lieu de chercher entre 2 eaux ....

2.Posté par KLD le 07/08/2015 15:06
au moins l'iode marin éclaircit les idées , ça c'est sur.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales