Politique

Plan d'élimination des déchets : Des débats houleux au Conseil général

Les élus du conseil général ont débattu, ce matin, du plan départemental d’élimination des déchets. Trois sites au final seront désignés, représentant trois micro-régions. Problème, personne ne souhaite accueillir de site sur son territoire...


Sujet ô combien brûlant, celui de l'élaboration du plan départemental d’élimination des déchets (PDEDMA) a encore divisé aujourd'hui au sein de l'assemblée plénière du Conseil général.

"Tout le monde semble être pour l'incinérateur mais personne ne souhaite l'avouer publiquement", révèle Cyrille Hamilcaro, citant Eric Fruteau lors des débats de ce matin.

La nécessité d'une solution est comprise de tous mais il sera difficile de satisfaire toutes les intercommunalités. Certaines, fortes de leurs expériences en la matière appréhendent déjà la future décision. La Cinor, l'intercommunalité du Nord, déjà échaudée par le site de Bel-air à Sainte-Suzanne, ou encore la Civis, redoutent la désignation prochaine des trois sites.

Les trois communes malheureuses connues en janvier

Pour le moment l’étude du Bureau de Recherches géologiques et minières (BRGM) a permis d’identifier 14 sites. Les communes de Saint-Benoit, Saint-Paul, Saint-Pierre, Le Tampon, Sainte-Suzanne, Sainte-Marie, l'Etang-Salé et Saint-Louis sont ainsi susceptibles d'accueillir les trois centres d’enfouissements.

La solution envisagée et votée par l’assemblée aujourd’hui confirme "l’enfouissement après stabilisation". Mais les débats animés, et ce même par quelques membres de la majorité, présagent des tractations qui auront lieu d'ici janvier 2011. Les élus devront à nouveau se prononcer sur le plan après avoir pris connaissance de l'enquête publique qui démarre en novembre.

"Un référendum serait plus approprié"

"L'enquête publique ne suffit pas", prévient Cyrille Hamilcaro, de l'opposition. Il ajoute : "c'est une décision qui doit être entourée d'un débat de société sur la gestion des déchets dans notre île. C'est pour cela que nous soutenons la consultation populaire via un référendum départemental". Certains élus de la majorité, dont Gilbert Annette du PS, ont d'ailleurs clairement fait savoir à la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, leur intérêt pour une telle consultation.
Mercredi 22 Septembre 2010 - 18:26
Ludovic Grondin
Lu 2477 fois




1.Posté par Logique le 22/09/2010 18:35
Hemmmm....

On fait quoi avant l'enfouissement?
On trie un peu, beaucoup ou pas du tout?
On mène une vraie politique de réduction des déchets à la source?

Si c'est symbolique, préparons nous à avoir chacun un Bel Air dans notre arrière cour.
Les pinces-nez et les papiers tue-mouches sont-ils des produits d'avenir à La Réunion?

2.Posté par Polémique Victore le 22/09/2010 19:26
On pourrait importer des fut toxiques et les remplir pour les enfouir au dessus des nappes phréatiques...nous élus doivent être capable de ça non????

3.Posté par Polémique Victore le 22/09/2010 19:35
Normal que le traitement des ordures soit un sujet privilégié......les ordures...........

4.Posté par zoumine le 22/09/2010 20:41
j'ai entendu es commentaires de Hamilcaro : vraiment pas fûté l'ÉLU! Je comprends mieux la situation de Saint-Louis ! Pauvre de nous!

5.Posté par zoumine le 22/09/2010 20:44
quand li s'agit d'augmenter leurs indemnités, de s'octroyer grosses voitures, primes etc....... Ilns ne font pas appel à la population !!!!! Gilbert ANNETTE oublie que tous ces conseils de quartier sont truqués et s'il n'y avait que ça!!!!!!

6.Posté par lebourbonnais le 22/09/2010 21:03
la proposition d'une consultation populaire émane de Gilbert ANNETTE. Rendons à césar ce qui lui appartient

7.Posté par Jean Le Phaéton le 22/09/2010 21:27
http://www.planete-energies.com/getContent.aspx?directory=5_6_2_incineration_dechets

Pour obtenir l'adresse ci-dessus, j'ai tapé dans un moteur de recherche :

"incinérateur ordures turbine ".
J'ai ensuite cliqué sur la première proposition! C'est dire que ma recherche n'a pour le moins, pas été exhaustive !

Si j'ai bien lu l'article, il faut de l'eau (beaucoup), et surtout traiter les rejets toxiques.

J'ai bien vu le logo en haut à gauche, mais je sais aussi que c'est là où se trouve l'argent que ce genre d'initiative est possible.

Est-ce trop simple ou bien suis-je tout simplement naïf ? Quel est le problème réel des solutions évidentes; elles ne permettent pas, suffisamment, le détournement de fonds publics ?

Comment penser, encore aujourd'hui, que notre empreinte écologique ne nous engage pas en héritage du passé insouciant et du présent inconsidéré envers nous-même et les générations à venir...

Il est urgent que des décisions intelligentes soient prises.

Avec 1 million d'habitants ce sont 365.000 tonnes de déchets que nous produirons très bientôt !

Avec une vision à court terme... ...de mandat, ou ...de réélection, il est fort probable que l'inertie politique locale ait raison de ma naïveté...

Avec un peu d'audace et surtout une grande confiance en l'avenir, il doit être possible de se tourner résolument vers l'efficience.

Et parce qu'il l'a dit mieux que nous ne le saurions jamais :

je veux faire mienne cette citation de Sénèque :
" Il vivra mal celui qui ne saura pas mourir. "

Mesdames et Messieurs les "politiques", méditez cela et envisagez votre "mort politique" à la lumière du bon sens dans votre action actuelle.





8.Posté par DGS le 22/09/2010 21:30
Post 4
Vous dites avoir entendu M. HAMILCARO et vous plaignez les gens de Saint-Louis. Mais je ne sais pas quelle est votre connaissance de l'environnement.
Pour ma part j'estime que son discours est censé. Réduction à la source, tri sélectif, méthanisation, enfouissement sous condition et incinérateur. Seul ce dernier point pose problème. Professionnel de cette problématique après avoir travaillé à LYON, Niort, Provence Alpes Côte D'azur, Ile Maurice, Grande comore et les deux sites de Saint-Etienne et Sainte suzanne, ce qui pose problème c'est le citoyen. Il ne veut pas trier, ne veut pas payer plus ou payer tout court, ne veut pas de décharge ou de déchetterie chez lui, mais il continue de générer des déchets. Alors on fait quoi.
L'incinérateur pose problème car il n'a pas assez de recul sur les conséquences pour l'homme et les espèces vivantes. Les dioxines créées par l'incinérateur sont celles qui sont les plus néfastes pour les espèces vivantes. Leurs quantités (avec les nouveaux concepts de lits fuidisés sur four soufflé) ont beaucoup diminué, mais en entrant la biosphère, elles continuent à se prospérer et causer des dégats par leur multiplication in vivo( réaction externe). Or, les études montrent que ces réactions sont dangereuses pour l'homme.
J'insiste pour dire qu'il y des concepts récents qui valent plus que tout autre, mais il faut pour celà un tri sélectif finalisé et efficace. On peut obtenir ainsi d'une part de l'énergie, et d'autre part un amendement organique validé par la CEE et normalisé. Que ceux qui ont le pouvoir de décision se rendent dans le département des "DEUX SEVRES" et ils verront l'efficacité.
Que ceux qui doutent se renseignent.

9.Posté par Futé ? le 22/09/2010 21:43
Si Hamilcaro est futé cela se saurait depuis belle lurette. Il bouge beaucoup mais finalement c'est vide de sens souvent et cela ne fait pas avancer le smilblick.

Hamilcaro n'a qu'a proposé d'installer l'icinérateur sur un des ses nombreux terrains acquis depuis qu'il a été maire. Avant il n'avait rien et depuis il a multiplié son patrimoine !

C'est l'effet ? l'effet maire façon Hamilcaro. Au moins Claude Hoareau lui il distribue a toute la population.

Hamilcaro ? il distribue aussi mais pour lui même.

10.Posté par foxi le 22/09/2010 21:58
Les Ordures ?

Impossible de s'en débarrasser vraiment...

11.Posté par OU EST ERIC FRUTEAU ? le 22/09/2010 22:22
Où se trouve t-il ce Vice Président responsable de l'environnement au conseil général ???

Il fuit ses responsabilités parce que c'est les élections bientôt. Pourquoi veut-il faire plaisir aux associations au détriment de l'intérêt public? ...Ah oui il pense à ses mandats présents et futurs ; Maire, Vice président du Conseil Général, Président de la Cirest bientôt...c'est ce qui s'appelle avoir fait le plein.............des poches bien sûr.

Le courage politique ? Eric Fruteau ne connait pas. Il préfère éliminer sournoisement ses futurs adversaires..........bientôt il y en aura 50 0000 à Saint-André...bien courage Eric. Il reste 49 999 à éliminer sauf si le manquant ne renaît de ses cendres ou se réincarne.....

Bi dié y dort pas mes amis.

12.Posté par foxi le 22/09/2010 22:29
8.Posté par DGS
---------------------------------------------------

OK pour un tri plus sélectif mais ne paye t-on pas déjà assez d'impôts pour que ce tri soit fait ? Si on trie à la base, les taxes devraient être moins élevées, ne croyez-vous pas, puisque le citoyen apporte une aide gratuite ? Par ailleurs, il faut travailler en amont et imposer moins d'emballage etc.....

Plus on paye de taxes, moins c'est efficace et plus les ordures, pardon, mes doigts se sont trompés, je voulais dire, les politiques -et non les ordures- roulent dans des cylindrées plus polluantes, s'assoient dans des moelleux fauteuils en cuir ( nofesse, pardon noblesse oblige).

Vous trouvez que l'on ne paye pas assez. Mais c'est un discours umpiste. On paye des impôts, des taxes éco sur quasiment tout, la taxe "ordures ménagères" ( là je ne me suis pas trompé, mais il est vrai que l'on ne peut pas dire politiques-ménagères, quoique il y en a une qui lave ses soulips), le tout rémunère grassement les politiques qui ensuite enfouissent leurs promesses dans les décharges électorales. Y en a marre de ces incompétents qui viennent se faire du gras sur la bête, nous considère ensuite comme des déchets et nous intoxique avec le méthane de leur discours.

S'agissant de l'idée de la consultation populaire, je vous rappelle qu'il y a plus de 100.000 illétrés à la Reunion ( çà ne veut pas dire qu'ils sont couillons mais cet handicap n'aide pas à la compréhension d'un tel problème quasi technique dont le débat sera tronqué). A ceux là s'ajoutent, les "suiveurs" vous savez ceux là qui marchent dans le sens indiqué par "leur" maire. Vous rajoutez ceux qui chaque jour incinèrent leur mal être chez le chinois du coin et ceux qui n'ont rien à cirer et vous aurez une consultation biaisée.

Moi j'en ai marre de payer. Il faut tout remettre ( le système de racket ) à plat et décider ensuite...

13.Posté par TAO le 23/09/2010 06:42
Sujet brulant !!!
J'ai regardé la vidéo Halicaro.
Bien présenté !
Mais qu'est ce qu'il joue bien des mimiques pour laisser voir qu'il prend ce problème à bras le corps !
Le thème est prétexte pour préparer politiquement leur existence futur !
Voilà comment je vois l'actualité !
A bientôt corps !!!

14.Posté par GRENADE974 le 23/09/2010 07:41
Tout à fait d'accord avec DGS (8).....J'ajouterai que si les REUNIONNAIS (entreprises-industries-particuliers) ne veulent pas faire d'efforts en matière de tri et surtout de réduction des déchets), qu'ils en subissent les conséquences avec un incinérateur serait un juste "cadeau retour" de la nature.
Blague à part : la ville de SAINT-LOUIS pourrait l'accepter chez elle afin de résorber et le chômage et le déficit !!!!.

15.Posté par ptit crick le 23/09/2010 08:13
mr fruteau ne peut pas mettre ni enfouissement ni incenirateur sur sa commune après avoir manipuler beaucoup de personne mélant la politique et la religion pour faire son électorat
sur certain endroit sur sa commune concernant incinérareur sur bois rouge

QU EST CE QU ON NA PAS DIT QUAND ON A CONSTRUIT LA CENTRALE THERMIQUE DE BOIS
ROUGE JE SUIS GRANDIT VECU JE CONTINU A Y ALLE VOIR DES PERSONNE BEAUCOUP
PLUS AGE QUE MOI IL SON ENCORE LA MOI AUSSI ET DEPUIS 92 ET JE DEFENDRAIT TOUJOURS CETTE ENDROIT

16.Posté par Logique le 23/09/2010 08:15
14.Posté par GRENADE974 le 23/09/2010 07:41

Mais Saint Louis a déjà un incinérateur géant à la Rivière Saint Etienne !

Il ne fonctionne que par intermittence, mais quand il fonctionne il balance des dioxines et des furanes à fond les manettes dans les poumons des Saint-Louisiens. Il faut dire qu'il n'est équipé d'aucun filtre.

Son nom officiel?
Feu de décharge.

17.Posté par avatar le 23/09/2010 09:26
cest un sujet tabou pour les elus tous sont d accord pour l incinerateur mais les cantonales aproche et il sont peur de prendre des raclés; mais le pire si on enfouis les dcchets et l odeur es comme a st suzanne ces pire a mediter.....

18.Posté par Dufour Guy le 23/09/2010 09:46
l'incinérateur est une machine de mort qui a besoins d'ordure pour la nourrir sinon elle s'arrête. La réalité c'est que partout ou l'on a installé des incinérateur la quantité de déchet a augmenté et avec ça les risques !
Noêl Mamère en acceptant le super incinérateur de la région bordelaise sous prétexte qu'il était performant aujourd'hui s'en mord les doigts .
Les doigts parlons en justement, si la réunion met un premier doigts dans cette solution c'est le reste du corps qui va suivre. Incinération c'est la solution de facilité pour toujour plus de déchets. La seul chose qu'il faut retenir de la v idéo c'est que tous veulent l'incinérateur mais que personne veut en prendre la responsabilité. Alors, si c'était un si bon projet, il serait nombreux ceux qui s'en approprierez la paternité !

19.Posté par fiuman le 23/09/2010 10:21
L'attitude de ces élus est consternante, en effet, incapable de prendre une décision difficile ils s'en remettent à la vox populi, mais à quoi servent ces élus si ce n'est simplement pour effectuer des embauches de complaisance? le rôle des élus est justement de prendre des décisions parfois difficiles parfois impopulaires c'est là toute la grandeur des mandats politiques, je ne suis pas écœuré car je les connais, et que je m'attendais à cette "décision" .

20.Posté par GRENADE974 le 23/09/2010 11:41
Autre solution pour le peuple : renvoyer le questionnaire du référendum en y mettant MESSIEURS LES ELUS, PRENEZ VOS RESPONSABILITES.
C'est drôle mais ils ne nous demandent jamais notre avis sur le cumul des mandats, ou sur la non re-présentation des politiques ayant été condamnés par exemple !!!!

21.Posté par Déchets 974 le 23/09/2010 13:33
Lorsqu'il s'est agit de supprimer l'ARAST et autres associations et par voie de conséquences procéder au licenciement de centaines de personnes, pas besoin de consultation populaire.
Pour un plan d'élimination des déchets on va consulter le peuple.......
Vous avez été élus, c'est pour décider, non !!!!!!!!!!!!
Un panier de crabes où l'hypocrisie règne en maître !!!!!!!!!
Quand est-ce seriez-vous assez adultes pour prendre vos responsabilités???????
La fuite en avant, chasser le naturel il revient au galop!!!!!!!!!!
Moralité: nous n'avons pas décidé ,c'est le peuple.



22.Posté par thitou le 23/09/2010 14:43
Le sujet est sensible c'est évident et j'ai bien peur qu'il n'existe pas de bonne solution permettant de régler l'ensemble de la problématique déchet compte tenu de notre situation géographique et du contexte économique. Néanmoins il faut faire un choix et si nos élus en sont incapables alors même que nous les avons élus pour remplir ce type de mission et bien pourquoi pas prendre nous même cette responsabilité, à condition qu'ils accèptent le choix du peuple et qu'ils le mettent réélement en application. Par contre, aux associations et déffenseur de telle ou telle solution de faire preuve de vigilence pour la consultation ne soit pas déja orientées et qu'elle se fasse en toute transparence avec avantage / inconvenient / bilan carbone / coût de toutes les solutions envisageables, du déchet sortant de nos maisons jusqu'à sont traitement ultime non valorisable.
Après, il me semble que quoi que l'on fasse, la solution technologique mise en place continuera à créer un appel d'air avec le risque que le bon peuple qui a choisi le procédé se dise que maintenant qu'on est sauvé on peut continuer à consommer et à produire du déchet à outrance. Le nerf de la guerre passe donc à mon avis d'abord et avant tout par une prise de conscience collective. Il faut mieux trier, il faut mieux consommer quite à boycoter les produits non recyclables, sur-embalés, il faut que les industriels s'y mettent (ils peuvent y gagner des sous), et il faut que le citoyen que nous sommes tous se sente tjs plus responsable de la planète qu'il s'apprète à laisser à ses enfants... J'ai encore vu hier dans un rond point du Port un ignorant (pour ne pas dire autre chose) penser que jetter sa brique de jus par la fenêtre de sa 306 pouvait améliorer le sort de notre bonne vieille terre!! en 2010, c'est afligeant! tant que nous ne nous y mettrons pas tous, les choses resteront difficiles!

23.Posté par jp36 le 23/09/2010 15:37
MAIS qu'attendez vous pour TRIER et recycler le bois plastique papiers cartons....... Nous nous trions et en + avec un conposteur tres peu de dechets ultimes qui sont traites pour faire du conpost .PAS DE DECHETS DANS LA NATURE et bousculez vos elus car avec ce systeme les taxes ordures baissent ou tout du moins n'augmentent pas !!!!!!

24.Posté par foxi le 23/09/2010 17:21
23.Posté par jp36 " .....avec ce systeme les taxes ordures baissent ou tout du moins n'augmentent pas !!!!!! "
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est une plaisanterie ? Des taxes qui baissent ou qui n'augmentent pas ? Mais mon monsieur, il y aura toujours un poste budgétaire à compenser. Exemple, la dotation de l'Etat pour financer ce truc que l'on appelait le RMI et qui a été redéguisé. Cà c'est sur qu'elle baissera chaque année et les impôts augmenteront; Idem pour le fonds social; idem pour etc....la politique de l'Etat ( du moins celle des politiciens du 92 qui sont au pouvoir, qui en avaient marre que leur département -le plus riche de France- fiance la solidarité nationale) est démerdez vous dans votre coin, faites avec vos zabitants.

Je vais vous dire en France ce qui baisse c'est la lucidité. Le peuple a la raison qui décline.

25.Posté par foxi le 23/09/2010 17:23
La preuve ? Vous triez, je trie, de nombreuses personnes trient mais où est la baisse ? Le seul véritable tri à faire c'est le tri politique: incinérer les ordures.....et recycler quelques uns ( il n'y en a pas plus)....

26.Posté par CANDIDE le 24/09/2010 16:33
A part marcher dans les ordures dans quelques décennies en ayant pollué toutes les nappes phréatiques et l'océan qui n'en a pas besoin, je ne vois pas d'autres solutions qu'un incinérateur sinon deux, alors pourquoi tourner en rond depuis des années, nous y viendrons forcément !!!!

27.Posté par wil450 le 25/09/2010 09:07

Futé: claude hoareau ne distribu pas a la population mais a son ban camarade estère nou lé a -21MILLIONS!
ma jamais rien gagné ek li ah si ma gagne pou paye la cantine 400euros et zimpos 2fois plus kavan.
Arrète parle Claude HOAREAU.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales