Politique

Paulet Payet appelle "à participer au rassemblement initié par Samuel Mouen"

Communiqué du maire du Tampon, Paulet Payet, qui appelle à soutenir Samuel Mouen:


Paulet Payet appelle "à participer au rassemblement initié par Samuel Mouen"
Bien tardivement, la classe politique réunionnaise, indépendamment des opinions politiques, a pris pleinement conscience du préjudice que constitue pour les plus démunis la suppression du RSTA, au travers de la grève de la faim menée par Samuel Mouen, au péril de sa santé.

Au-delà des élus, c'est l'ensemble de la société réunionnaise qui doit, par solidarité envers les travailleurs les moins rémunérés, se mobiliser pour que le gouvernement revienne sur sa décision d'annuler le RSTA au 31 mai dernier.

Loin de nous faire percevoir comme faible, reconnaître son erreur est une manière de se grandir. Le gouvernement se grandirait donc en rétablissant et en pérennisant le RSTA.

Les plus démunis n'auraient ainsi pas à souffrir d’une décision qui les prive, à titre individuel, d'une centaine d'euros par mois, mais constitue également une perte de 50 millions d'euros pour l'économie réunionnaise.

J'appelle donc l'ensemble des Tamponnais et des Tamponnaises, non seulement les bénéficiaires du RSTA, mais l'ensemble des administrés, au nom de la solidarité, à participer au rassemblement initié par Samuel Mouen ce dimanche 28 juillet à partir de 15h00 devant la préfecture, à Saint-Denis.

Si le monde politique peut transmettre le message, c'est à l'ensemble des Réunionnais de signifier, par sa présence, à ce gouvernement, que l'atteinte au pouvoir d'achat des plus démunis est une mesure inique qui ajoute encore à la précarité d'une période dominée par une crise sans précédent.

Paulet Payet
Maire du Tampon
Jeudi 25 Juillet 2013 - 18:13
Lu 1205 fois




1.Posté par JORI le 25/07/2013 18:35
Mouen va réussir à faire ce que même super cumulard D.Robert n'a pas réussi à faire, fédérer toute la droite derrière lui. J'espère que celle ci lui sera reconnaissante en lui offrant une candidature!!!!.

2.Posté par Boomerang le 25/07/2013 18:35
Bande de rats, vous êtes répugnants à vouloir récupérer la courageuse action de Mr Mouen.
Contentez vous de faire au moins le minimum sur les bancs de vos assemblées respectives Sénat, Assemblée Nationale, Département, Région , Communes.

3.Posté par Revolution le 25/07/2013 19:28
Ce fut un temps ou la politique étais du bénévolat des personne qui ouvré pour le peuple avant tout aujourd'hui l'argent et le confort passe avant tout j'invite donc tout les réunionnais a faire comme moi ne votez pas du tout même blanc laissez les urne vide pour vous exprimer car la démocratie n'existe en France qu'au moment du vote le reste du temps c une dictature des col blanc....

Comme le disait Coluche la différence entre les politicien et les oiseau c que les oiseau eux au moins s’arrête de voler de temps en temps.

4.Posté par Un ex-bénéficiaire de la-dite prime au RSTA le 25/07/2013 19:37
Bravo Mr le Maire et merci car vous avez été le premier à soutenir Samuel.....
Etant tamponnais tendance TAK, vous aurez ma voix et celle de ma famille aux prochaines municipales .

5.Posté par jean jouhis le 25/07/2013 21:46
Dimanche 21 Juillet 2013 - 09:44
Pierrot Dupuy


Samuel Mouen le sait, il n'est pas aimé de beaucoup de Réunionnais. Il le regrette souvent d'ailleurs. Ses causes sont souvent justes, mais il a le handicap d'être né Africain, et d'avoir l'accent qui va avec, un accent à couper au couteau et qui lui vaut la risée de nombre de locaux. Il suffit d'écouter certaines radios pour s'en rendre compte.

Pour exister médiatiquement, et par voie de conséquence financièrement, Samuel Mouen a fait de l'agitation son métier. Il passe son temps à sauter sur tout ce qui peut faire parler de lui, à monter dans la foulée une ou deux associations, et à organiser illico une "grande" manifestation devant la Préfecture.

En fait de "grande", il ne sont à chaque fois qu'une poignée de participants. La dernière fois, près d'une quinzaine d'associations soutenaient la manifestation, mais ils n'étaient que 5 ou 6 personnes présentes sur le Barachois...

Samuel Mouen chasse sur les mêmes terres que Jean-Hugues Ratenon. Tout les oppose pourtant. Leurs origines, mais aussi et surtout leurs caractères. Là où on sent chez Jean-Hugues Ratenon une certaine forme de timidité qu'il a due forcer pour être là où il est aujourd'hui, Samuel Mouen affiche avec plaisir son caractère extraverti. Il saute sur la moindre caméra qui passe et prend un plaisir non dissimulé à se donner en spectacle.

Les deux hommes se différencient également par leurs appartenances politiques : Là où Jean-Hugues Ratenon n'a jamais caché ses amitiés communistes, et y est toujours resté fidèle, Samuel Mouen a des convictions plus volatiles, à géométrie variable. Une sorte de mercenaire du social, qui s'est rapproché successivement de la plupart des hommes politiques locaux, quand ce n'était pas avec plusieurs en même temps... Que voulez-vous, il faut bien vivre !

Ces échecs répétés ne signifient pas pour autant que les thèmes soulevés par Samuel Mouen ne soient pas légitimes. Le dernier en date, le combat contre la suppression du RSTA, en est l'exemple type.

Samuel Mouen, je l'ai dit, n'est pas aimé des Réunionnais. Et il l'est encore moins des hommes politiques, qui voient en lui une girouette couplée à une éolienne qui brasse beaucoup d'air mais n'est guère dangereux. D'autant qu'ils l'ont souvent financé, directement ou indirectement, ce qui ne l'a pas empêché ensuite de les trahir pour courir en direction d'un autre plus généreux.

C'est pourquoi je trouve particulièrement choquante la récupération politique dont fait l'objet la grève de la faim organisée par Samuel Mouen depuis 6 jours. Successivement, on a vu Ibrahim Dindar venir lui apporter son soutien. Certes discrètement, mais malgré tout en présence des caméras. Une caméra, ça arrive rarement par hasard. Si elle était là, c'est bien qu'on l'avait prévenue.

Il y a ensuite eu la manifestation vendredi de Gino Ponimballom qui a bloqué la rue de Paris à la tête d'un défilé d'une trentaine de personnes pour aller spectaculairement apporter son soutien au gréviste de la faim.

Et comble de la récup', c'est Nassimah Dindar qui appelle ce matin à un grand rassemblement devant la préfecture !

Quand il était encore possible de faire reculer le gouvernement, avant l'entrée en vigueur de la suppression, Jean-Hugues Ratenon était le seul à hurler dans le désert. Il n'a eu le soutien d'aucun homme politique, à part ceux dont il est proche... Et aujourd'hui qu'il est trop tard, que le RSTA est mort et enterré, voila qu'ils se réveillent.

Je l'ai déjà dit, c'est pitoyable.

On voit que les élections municipales sont dans 8 mois...

P.S. : "Grève de la faim"... A chaque fois que j'entends cette expression, je ne peux m'empêcher de repenser à celle organisée à l'occasion du conflit de l'Arast, une liquidation qui avait envoyé plus de 1.000 personnes pointer au Pôle emploi. Nassimah n'avait pas exprimé son soutien à l'époque. Et pour cause...

6.Posté par bassleçon le 26/07/2013 01:04
Pitoyable, voilà PP en défenseur du pouvoir d'achat des réunionnais!!! Ce qu'il ne vous dit pas c'est que les tamponnais ont dû renflouer les caisses de la commune vidées par une gestion calamiteuse, dispendieuse, fêtes cérémonies essence com... et qu'ils ont vu leur pouvoir d'achat diminuer.
PP pense aux plus démunis!!! combien de gens et souvent les mêmes se voient refuser un contrat , décision PP qui les prive de 7 ou 8 X 100 € par mois. Et ne dites pas non, il suffirait de prendre la liste des demandeurs, ceux qui en ont obtenu il faudrait bien sûr remonter à plusieurs années. Autant de pouvoir d'achat que vous ne donnez pas à bien des tamponnais.
Alors, PP, souvent seul, très seul, isolé, les élus qui l'entourent sont en peau de chagrin, s'exprime, se montre, gesticule...on aura tout vu au Tampon depuis disons...ces 5 dernières années. Je crois identifier de la manipulation, de la récupération mais on voit bien que les élections approchent !!!

7.Posté par Mwa la pa di le 26/07/2013 06:51
Paulet, ne teombe pas dans le piège de Moen. Il fait du chantage aux élus, de quel droit ? N'utilise pas notre argent (contribuable) pour payer les déplacements des manipulés vers St Denis. Le combat de Moen est un enjeux personnel et pas un enjeux des réunionnais !

8.Posté par Dongo le 27/07/2013 08:08
Bé na un tas l hypocrite encore comme ça la réunion, zottz crois encore créole les couyons!!! la stratégie d'antan c'était sac ciment, feuille tôle et j en passe, maintenant vue 2014 y approche regarde lo rats endémique comment y sorte. pour une fois j'ai trouver plus bête que moi. toujours en profite sur la pauvreté et la faiblesse des gens qui se bat pour joindre les 2 bout, et tout cela combien y touche avec le cumule, .
J'ai du peut être raté une épisode??? bien des mois le gouvernement "Le changement c'est maintenant " a décider de supprimer ce dispositif, pourquoi cette action ça a pas été fait avant, je suis pas riche et pas d 'argent au moins ma fierté suis pas manipulateur , menteur, ... voila ce que vous êtes
Le naïf té, ça fait longtemps y existe à la réunion, A ces politiques au vu de 2014, BOURRIQUE y vive dans l 'écurie, pas nous les HOMMES

A BON ETENDEUR

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales