Société

Mariage gay et adoption: "Consternée", N. Bassire écrit aux députés et sénateurs

Nathalie Bassire, conseillère municipale et générale du Tampon, interpelle dans un courrier les députés et sénateurs sur les futurs projets de lois, portés par le gouvernement Ayrault, sur le mariage homosexuel, l'adoption ou encore l'euthanasie. Voici l'intégralité de son courrier.


Mariage gay et adoption: "Consternée", N. Bassire écrit aux députés et sénateurs
En qualité d’élue conseillère générale et municipale, j’aimerais porter à votre connaissance mon inquiétude et ma profonde consternation quant aux projets de lois concernant le mariage des homosexuels, l’adoption, l’euthanasie. Ceux-ci nuisent gravement aux valeurs humaines et portent atteinte à la dignité de l’homme ou encore à l’éthique.
Avant de vous exposer mon point de vue sur ledit mariage, je tiens à rappeler combien je respecte toute personne et mon intention n’est nullement de faire le procès de qui que ce soit ! Mais j’estime que notre devoir en tant qu’élus et citoyens est de prendre position, aussi dérangeante soit-elle, dans ce combat dont les conséquences fragiliseraient encore plus une société en perte de repères et de valeurs.

On sait tous que l’union d’un homme et d’une femme avec leurs différences est génératrice de richesses au sein de la famille. En effet, pour grandir et s’épanouir, l’enfant puise chez son père et sa mère la part de masculinité et de féminité dont il a besoin pour être un adulte accompli. On ne doute pas que tout couple homosexuel puisse aimer un enfant autant qu’un couple hétérosexuel mais l’aimer ne veut pas dire qu’on le structure, d’autant qu’il n’y a aucune filiation. Or, en le privant de ces besoins fondamentaux, l’enfant rencontre des difficultés dans la construction de son identité ; tel est l’avis de bon nombre de spécialistes de l’enfance : pédopsychiatres, psychologues ou encore des philosophes, sociologues, écrivains… car ces sujets intéressent de très près les Français qui se rendent bien compte que ce sont les fondements même de la société qui sont remis en cause.

Pouvons-nous avancer aveuglément et sans réagir en prenant en otage les enfants ?

Pouvons-nous libéraliser les mœurs en occultant toute raison humaine ?

Avons- nous le droit de priver des enfants de ce repère essentiel apporté tout naturellement par la différence que constituent des parents naturels ou adoptifs ?

Ces questions méritent une réflexion plus approfondie et sérieuse d’autant que des études menées récemment aux Etats-Unis révèlent le mal être de beaucoup d’enfants élevés par des couples homosexuels. C’est ce qu’a souligné Michel Pinton, ancien secrétaire général de l’UDF, dans sa lettre adressée à Monsieur le Président de la République le 24 août 2012.

Il est plus urgent aujourd’hui de protéger les familles à travers une politique et des lois qui visent à sauvegarder ses valeurs, à travailler à une reconstruction plus sécurisante de la société puisque la mission d’un Chef de l’Etat, ainsi que des Députés et Sénateurs que vous êtes, est de veiller au respect et à la dignité de tout être humain.

Je vous remercie pour l’attention que vous m’avez accordée et ose espérer votre soutien et votre participation dans ce grand débat.

Nathalie Bassire, Conseillère générale et municipale.
Mardi 11 Septembre 2012 - 16:32
.
Lu 2665 fois




1.Posté par té....fé pitié le 11/09/2012 17:05
Quelle gourde... Quand je pense qu'elle était candidate aux législatives... Voilà tout son programme... Elle parle d'éthique mais a oublié qu'elle faisait partie du groupe des 28... responsable de la crise municipale du Tampon...

Tu fais vraiment pité Nathalie ... Allé cachette don !

2.Posté par Pat le 11/09/2012 17:15
Il faudrait également trouver une solution pour les familles monoparentales!! si ce besoin d'avoir deux parents est aussi fondamental pour qu'un enfant se structure???
Si vraiment la préoccupation première est l'équilibre d'un enfant, il faut visiter les foyers de placements; l'aide sociale à l'enfance et toutes les autres structures qui tant bien que mal tentent de les faire grandir avec peu de moyens!
Cela vous permettra peut être de vous rendre compte qu'avoir des parents de même sexe, peut être difficile à vivre mais surtout à cause de la non acceptation de cette situation par la société, mais est surtout moins destructeur que des parents alcooliques, violents, déséquilibrés ou immatures.

3.Posté par jo1934edunom le 11/09/2012 17:20
@té....fé pitié
Si quelque chose fait pitié, c'est bien le niveau de votre argumentation (et de votre orthographe !!!).

4.Posté par zou le 11/09/2012 17:24
Bravo Madame Bassire, vous avez le courage de vos opinions et dîtes tout haut ce que beaucoup pensent tout bas !! Mais n'y a -t-il donc pas d'hommes politiques qui aient votre courage ou manquent-ils de c----es? à bon entendeur ...

5.Posté par manu le 11/09/2012 17:42
VALEURS MORALES ?

Vous, la plupart des politiciens êtes des voleurs du Peuple !!! Et vous osez parler de bonnes moralités dans notre société ?

LoL ..

6.Posté par Choupette le 11/09/2012 17:44
Bravo Madame !

Vous avez et aurez éternellement raison.

Bravo et Merci !

7.Posté par Plop le 11/09/2012 17:47
@ Zou,

Je voulais vous dire qu'il y a eu un homme politique qui a eu des c*****es pour parler de ce sujet,c'est Monsieur Lacouture,lors de sa campagne.
D'autre part,je voudrai rejoindre l'internaute du troisième commentaire pour dénoncer,effectivement,l'argumentation....plate de @té....fé pitié.

8.Posté par JORI le 11/09/2012 17:56
Votre devoir en tant que représentante du peuple, n'est pas de donner votre avis mais celui de l'ensemble de la population. «une société en perte de repères et de valeurs", que chaque majorité arrange à sa sauce. Fut un temps, le divorce était une chose très mal vue par la majorité des gens, aujourd'hui il est rentré dans les mœurs, alors êtes vous prête à remettre en cause le divorce par exemple?. de plus est ce que toutes ces personnes que vous citez en référence "pédopsychiatres, psychologues ou encore des philosophes, sociologues, écrivains… ", ont été une seule fois concernées par le sujet dans leur propre famille en acceptant tout d'abord ne serait que l'homosexualité de ce membre de la famille?. Quant aux "fondements même de la société qui sont remis en cause", tous aussi différents d'un pays à l'autre comment pouvez juger et dire que la notre serait meilleure?."Pouvons-nous avancer aveuglément et sans réagir en prenant en otage les enfants ? ", Pourtant pendant longtemps et encore de nos jours ces mêmes enfants sont pris en otage lors de divorce ou séparation et pourtant je ne vous ai jamais entendu sur cette prise d'otage. «des études menées récemment aux Etats-Unis révèlent le mal être de beaucoup d’enfants élevés", et pour combien cela se passe t il bien?. On parle toujours des trains qui arrivent en retard et jamais de ceux qui arrivent bien plus nombreux à l'heure. «des lois qui visent à sauvegarder ses valeurs,", lesquels, celles d'il y a 100 ans?. A ce moment là j'attends de votre part une attitude militante contre le divorce, la femme au travail, etc. Concernant l’euthanasie, nous ne devons pas avoir la même définition de la dignité humaine, la votre datant certainement d'il y a toujours 100 ans. Mourir dans la dignité est pour moi la possibilité de choisir le moment de mourir et non laisser ce choix d'autrui alors que je ne serai plus qu'un légume. Dignité rythme avec capacités intellectuelles pour pouvoir encore établir un choix. Alors que vous portiez à la connaissance de tous vos choix, cela vous regarde mais que sous prétexte que vous soyez une élu, vous apostrophiez l’Assemblée n’est pas de votre ressort.

9.Posté par zorro le 11/09/2012 18:06
Homosexualité est une pathologie. ce qui revient a confier des enfants a des malades.....

Hollande règles la crise de la France en mariant les...

10.Posté par Frédéric RAMASSAMY le 11/09/2012 18:15
Faut prendre le taureau par les cornes, rare sont les politiciens qui s'expriment avec tant de courage et surtout tant de vérité. C'est grace à ces personnes que notre patrie avance, dans le bon sens, mais il en reste toujours qui "font vraiment pitié" à essayer de combler leurs manques d'existence par de futiles commentaires toujours en manque de constructivité, ils y en a d'autres par contre qui construisent qui joue a nous pondre des chapitres en tournant autour de ce maudit pot. La critique est facile mais seriez-vous capable d'assumer ces choix et ces responsabilités à sa place? Par rapport à la crise municipale renseignez-vous un peu plus (Google est votre ami)! Bonne continuation a cette politique qui ne craint pas la liberté d'expression!

Post Scriptum: Stop les critiques et go essayé de ce mettre à sa place et protéger ces valeurs morales et humaines!

11.Posté par Arès le 11/09/2012 18:29
Et que pense N Bassire des dérives de certains membres ( oups désolé !) de l'église ces 20 dernières années. Quels repères ont eu les enfants en otages de quelques personnes malveillantes?
Et qu'elle place avait leur dignité humaine (aux enfants) devant la raison inhumaine des actes et sévices odieux (constamment relatés de part le monde) dont ils furent victimes. Que cela mérite débat
voir référendum assurément . Quand aux spécialistes il y en a autant de pour que de contre. Même si votre article n'y fait pas directement allusion ( mais on sent poindre quelques odeurs d'encens)
en aucun cas cela ne doit être un débat religieux mais un débat sociétal du 21ème siècle.

12.Posté par Goa Grill le 11/09/2012 18:49
Il faut interdire de faire des enfants aux couples hétéros non-divorcés. Ces conservateurs archaiques ne sauraient avoir le droit de se reproduire ,sauf si ils votent socialiste !

Gratelle de Vaoboisdon

13.Posté par ZORRO le 11/09/2012 18:56
encore l'illuminée de service , je pense que n'avez rien compris a la politique , si vous avez envie d'aider la population faite de l'humanitaire , mais laissez tomber la politique et concernant ce sujet tres complexe pour vos capacités intellectuels ne vous y aventurez pas , terrain glissant et vous ne tiendrez pas le débat

14.Posté par Lily M. le 11/09/2012 19:27
Allez dire ça aux enfants en famille d'accueil, allez dire ça aux enfants placés en foyer, allez dire ça aux enfants maltraités, allez dire ça aux enfants abandonnés par leurs parents, allez dire ça aux enfants dont les parents se disputent et se battent.

Nombres de ces enfants naissent dans des familles constituées d'un papa et d'une maman et ce n'est pas pour autant qu'ils sont plus heureux. C'est bien hypocrite et étroit d'esprit de prétendre donner des leçons aux couples homosexuels alors que certains couples hétérosexuels ne sont déjà pas capables de donner tout leur amour à leur progénitures! Quid des familles monoparentales? Les mamans isolées ou papas isolées élèvent leurs enfants sans l'image du père ou de la mère, ce n'est pas pour autant qu'ils en font des névrosés!

Assez de cette vision obscurantiste et obsolète! La famille évolue, les mentalités aussi. Si malaise il y a, il est provoqué par la société et son intolérance, pas par un parent dont la seule erreur est d'avoir aimé son enfant! Et ne prétendez surtout pas que votre vision archaïque de la société est le reflet de celle de vos administrés!

15.Posté par vanille le 11/09/2012 19:33
Un référendum, vite.

16.Posté par phil40 le 11/09/2012 20:17
@ zorro mais c'est vous qui avez besoin d'une thérapie. L'homosexualité n'est pas une maladie ou alors vous avez fait une découverte scientifique.

17.Posté par JORI le 11/09/2012 20:26
10.Posté par Frédéric RAMASSAMY le 11/09/2012 18:15
Comment pouvez vous dire que"notre patrie avance" avec de telles idées conservatrices?. Donnez la définition de votre "dans le bon sens" et en vertu de quoi votre " bon sens" doit s'appliquer à tous. De même qu'en qualité de quoi vous pouvez juger des commentaires "futiles" ou des personnes "font pitié"?."seriez-vous capable d'assumer ces choix et ces responsabilités à sa place?", dîtes nous donc où est la difficulté de ces choix?. Pour ma part j'assume entièrement ce que j'écris.

18.Posté par Tanbi le 11/09/2012 21:05
On se croirait 70 ans en arrière!

De toute l'histoire de l'humanité : l'homme a toujours été naturellement le chef de famille. Les femmes n'ont pas suffisamment de conscience pour décider de leur avenir. Et ceux qui pensent le contraire nuisent gravement aux valeurs humaines et portent atteinte à la dignité de l’homme ou encore à l’éthique !!

La brillante démonstration repose sur la différence de l'homme et de la femme qui serait le seul modèle pour l'enfant !!

Lo papa y languette la rak et lo momon y regarde amour gloire te beauté ! C'est ça le repère absolu pour l'éducation d'un enfant !

Ah oui là il va être épanoui !

19.Posté par Fallait parler, alors elle parle le 11/09/2012 21:20
Le problème de parler pour parler, c'est que souvent, ça se voit. La confusion entre plusieurs sujets de sociétés qui méritent chacun individuellement un débat marque le manque de visibilité médiatique auquel Mme Bassire tente de remédier.

Alors oui, si l'on parle de mariage ouvert aux homosexuels, c'est un débat de société, et beaucoup sont contre, et beaucoup d'autres sont pour. Et personne ne changera de position à la fin de cet article, pas plus que de celui que je mets en lien plus bas, et personne ne changera non plus de position lorsque la nouvelle loi sera adoptée.
Il n'empêche, au nom de la moralisation de la vie politique et de la vie tout court, j'espère que tous ceux qui sont contre aujourd'hui respecteront la loi qui sera votée, de même que j'espère que tous ceux qui sont pour montreront, à l'expérience, que le déchainement de violence verbale à leur encontre est sans fondement. Car le pire au fond, c'est que sous couvert d'une moralisation de la société, une partie de cette même société va critiquer une autre partie de la société en lui montrant son amoralité, l'infériorité de son comportement sexuel qui impliquerait une inaptitude à élever des enfants correctement.. Ainsi concernant les propos de Mme Bassire, qui personnellement me choquent au nom de toutes les familles qui adoptent et qui n'ont pas non plus le lien de filiation, au nom de tous les parents célibataires, divorcés ou veufs qui ne structurent donc pas leur enfants dans de bonnes conditions, je serais curieux de savoir ce qu'elle entend par "l’enfant puise chez son père et sa mère la part de masculinité et de féminité dont il a besoin pour être un adulte accompli" ? Est ce à dire que l'être un adulte accompli se mesure à la part de féminité ou de masculinité qui est en nous? Est ce que pour être accompli il faut être hétérosexuel?
Que doit on penser dans ce cas des personnes homosexuelles nées et élevées dans le cadre d'un foyer hétérosexuel et équilibré?
Mme Bassire évoque des études scientifiques récentes tendant à montrer "le mal être de beaucoup d’enfants élevés par des couples homosexuels"
Peut elle nous citer quelles études? Celles citées par Michel Pinton sont publiées par l'éminent Professeur Regnerus, proche de l'opus déi et financées par les hedge funds conservateurs et diverses églises intégristes.
Si elle invoque la science pour appuyer sa démonstration, parlons donc de la science : Ces études, ont porté sur des échantillons non représentatifs de population et il ne faut donc pas employer le terme "beaucoup". Ces études ont donné lieu à des échanges avec d'autres scientifiques mais aussi des journalistes. Au cours de ces débat, le dit Regnerus a reconnu que son interprétation pouvait être déconstruite parce que les études montraient (alors qu'il voulait prouver que les enfants élevés dans des couples homosexuels s'en sortaient moins bien) qu'au contraire ce n'est pas le critère de l'hétérosexualité ou de l'homosexualité du couple qui détermine la manière dont les enfants sont élevés mais la stabilité du-dit couple. Or les cas étudiés d'enfants élevés dans des couples homosexuels stables n'ont montré, comme pour les autres enfants de couples hétérosexuels, aucun problème de mal être.
Regardez donc cet article : http://www.slate.fr/story/58367/homoparentalite-stabilite-debat

Cependant, il est évident qu'il est rassurant, vis à vis d'une population qu'on accuse de tous les maux et de tous les vices, de se dire, et de tenter de le démontrer, qu'elle représente un modèle moins bon que le modèle auquel on appartient. Il reste que les problèmes d'équilibres, de discriminations, des pauvres enfants de couples homosexuels viennent le plus souvent, comme ce fut le cas avec les enfants de divorcés ou même d'immigrés, des insultes, critiques, quolibets, moqueries lancées à leur encontre par des enfants équilibrés et bien élevés de couples hétérosexuels, mariés et blancs. Au-delà de l'homosexualité, c'est, de tout temps, la différence qui fait peur. Et j'ose espérer que si cette loi passe, ceux qui craignent pour le sort de ces pauvres enfants malheureux et voués à un mal être éternel, sauront montrer l'exemple en ne les montrant pas du doigt parce qu'ils seront des enfants nés dans des couples dont l'orientation sexuelle ne leur correspond pas.
Regardez donc 30 ans après. Est ce un problème pour un enfant d'avoir ses parents divorcés (je parle des familles ou divorce ne veut pas dire guerre entre ex époux, je comprends aussi le problème vécu par Papapio, qui heureusement est minoritaire même s'il reste trop important mais dans le cas justement de papapio, ne me dites pas que ces enfants ont un cadre équilibré pour grandir).
Au final, il serait peut être bon, avant d'avancer les résultats d'études contestables, de proposer la réalisation de véritables études. Mais évidemment pour cela il faudrait que les situations soient comparables, c'est à dire justement que des enfants aient pu être élevés dans des vrais couples homosexuels reconnus par la loi.
Madame Bassire, arrêtez de reprendre à votre compte et à la va-vite des idées piochées ici et là sans y apporter un minimum de réflexion. Cela vous honorera. Que vous ayez des convictions, c'est bien normal, mais en tant qu'élue, il est encore plus de votre devoir de ne pas manipuler ou tenter de manipuler les foules avec des propos fondés sur des pseudo "études", sur l'éthique et la morale. On se croirait au temps des croisades ou l'amour d'un dieu justifiait des massacres.

20.Posté par harry le 11/09/2012 21:29
Si vous êtes contre le mariage homosexuel vous vous faites taxer d'homophobes. les homosexuels sont libres de leur sexualité mais l'imposer en modèle et vouloir avoir le statut de parents sous le prétexte de faire passer une image d'une société avancée, là je crois que c'est vraiment trop. Déjà les familles monoparentales ont du mal à combler le manque de l'autre parent du sexe opposé alors vivre entre deux papas ou deux mamans... Si c'est conservateur de dire non au mariage légal des homosexuels, alors je reste conservatrice... ils n'ont qu'à continuer à se pacser c'est déjà une grande liberté.

21.Posté par @jori le 11/09/2012 21:38
JORI, j'ai souvent été en désaccord avec vous. Ben là, rien à dire.

Et si le référendum est organisé? ( ce qui ne sert à rien puisque je rappelle que l'assemblée nationale est la représentation du peuple et le sénat la représentation des collectivités ce qui veut dire que, le peuple ayant élu ses membres, le vote des assemblées vaut vote du peuple. Le référendum n'est donc qu'un artifice de démocratie comme un autre.)
Bref, si le référendum est organisé, et que le mariage civil homosexuel est autorisé, puisque la loi s'applique à tous, est ce que tous ceux qui sont contre accepteront alors de se taire une fois pour toutes?
Moi ce qui me dérange dans le mariage homo, c'est surtout d'entendre parler à longueur de journée d'immoralité, de déstructuration pour l'enfant, etc.
Qui sont les plus structurés? Les enfants du couple hollande royal qui ne s'est jamais marié ou les enfants de sarkozy qui a divorcé 2 fois et s'est marié 3? Les enfants de philippe De Villiers dont l'un accusait l'autre de viol? les enfants de la famille courjaud? Combien y a -t-il d'enfants déscolarisés à La Réunion? Combien d'enfants battus à La Réunion? sont ils tous issus de couples homosexuels? Combien de femmes battues à La Réunion? Faut il penser que les femmes battues ne sont pas mères et n'infligent pas à leurs enfants la vue d'un tel spectacle? Combien de fumeurs de zamal à La Réunion? Les enfants de fumeurs ou de drogués sont ils tous équilibrés?
Ca serait peut être pas mal qu'on rediscute des circonstances dans lesquelles un enfant peut être élevé correctement. L'orientation sexuelle y joue peut être, mais elle joue surtout dans le regard que les personnes extérieures portent sur ces couples et les enfants qui y sont élevés.

22.Posté par Frédéric RAMASSAMY le 11/09/2012 21:50
J'assume aussi mes dires, notre patrie avancera dans le bon sens grace à ces hommes et femmes qui assument entièrement leurs prises de positions ce qui en choque plus d'un ce que je constate.
Ce bon sens dont je parle si bien, est celui que nous a inculqué notre éducation scolaire et familiale ce même bon sens ne s'applique en aucun cas à tous et oui mes idées sont plus que conservatrice et j'en remercie notre belle France de me les avoirs instauré, qu'elle le reste!
En aucun cas je ne suis un homophobe et quoi d'autre ne sais-je mais chaque style de vie a ces contraintes alors il serait clair qu'il faudrait les accepter!
"Commentaire futile"? Relisez-le! Vu votre façon de vous exprimer vous devez en être capable!
Si certaines personnes se permettent d'en traité d'autres de "La sale Gourde" (je ne reprend que des dires qui eux n'ont interpellé personne) alors l'intelligence vole bien haut ce qui devient déplorable sur les sujets de discussions au fil du temps.
Nous sommes sensez échangé des avis mais il semblerait que beaucoup en oubli le tacte! Allez donc relire les autres commentaires a la recherche de propos discriminatoire, jugeant même de l'intelligence d'autruit et trouvez-vous autre chose à vous mettre sous la dent!
PS: la difficulté de bien choisir sa position, son argumentation dans la politique n'est pas chose facile quand les médias ou autres protagonistes déforment ou réarange le moindre pet de travers et que sur chaque mots ils jouent leur carrière. Sachez que beaucoup de ces hommes et femmes font de leurs mieux pour nous rendre la vie plus agréable mais de notre égoïsme perpétuel nous ne somme pas capable d'ouvrir les yeux. Fort bien vous assumez vos paroles et moi aussi!

23.Posté par Didier Garguilo le 11/09/2012 22:42
Twitter
La bêtise et la mauvaise foi de votre argumentation... je suis moi aussi consterné, Madame Bassire...
"je tiens à rappeler combien je respecte toute personne et mon intention n’est nullement de faire le procès de qui que ce soit !" Je doute qu'aucune personne appartenant à une famille homoparentale se sente respectée en lisant votre courrier, et je ne comprends même pas que vous puissiez prétendre ne pas faire de procès avec cette lettre homophobe.
Notre société serait donc "en perte de repères et de valeurs" ? C'est très vague, expliquez nous quels autres repères, quelles autres valeurs, se perdent selon vous, et depuis quand ? Qu'on puisse prendre la mesure de votre conservatisme. A quelle époque bénie de Dieu voudriez-vous que nous retournions ? Soyez précise, c'est intéressant.
"On sait tous que l’union d’un homme et d’une femme avec leurs différences est génératrice de richesses au sein de la famille." De quel genre de richesses parlez-vous ? Je connais des couples hétérosexuels qui vivent dans une grande pauvreté. Non, vous parlez de richesses morales, sans doute ? Je connais des couples hétérosexuels qui n'en ont aucune, si, si, je vous assure.
"En effet, pour grandir et s’épanouir, l’enfant puise chez son père et sa mère la part de masculinité et de féminité dont il a besoin pour être un adulte accompli." Est-ce à dire qu'un garçon élevé par une mère seule ne pourra jamais devenir un homme viril, qu'une fille élevée par son père seul ne deviendra jamais féminine ? C'est très curieux, comme allégations, dites donc. J'aimerais vraiment beaucoup savoir sur quelles études vous vous basez.
"On ne doute pas que tout couple homosexuel puisse aimer un enfant autant qu’un couple hétérosexuel " là, nous sommes d'accord.
"mais l’aimer ne veut pas dire qu’on le structure" nous sommes d'accord également, je connais beaucoup de parents, pourtant hétérosexuels, qui ont très mal élevé leurs enfants, d'ailleurs, la majeure partie de la clientèle des psychologues est composée de personnes élevées au sein de familles hétéroparentales, vous savez. La population carcérale aussi, d'ailleurs. Pour autant, personne n'a envisagé d'accuser l'hétérosexualité de déstructurer les enfants, n'est ce pas.
"d’autant qu’il n’y a aucune filiation" Pardon ? Aucune filiation ? De quoi parlez vous ? Pensez-vous que les gays et les lesbiennes sont stériles ? Laissez moi vous apprendre que ce n'est pas le cas, et que beaucoup sont parents, au sens rigoureusement biologique et hétérosexuel du terme. Et si la filiation biologique était la condition sine qua non d'une parenté, alors on devrait interdire catégoriquement toute forme d'adoption.
"Or, en le privant de ces besoins fondamentaux, l’enfant rencontre des difficultés dans la construction de son identité" Quel enfant, madame Bassire, ne rencontre pas de difficulté dans la construction de son identité ? Les votres ? Pensez-vous vraiment être une mère si parfaite que votre progéniture est parfaitement équilibrée, sans conflit intérieur ni psychologique d'aucune sorte ? Si c'est le cas, madame, votre cas est bien enviable et bien rare. Ne faites pas , s'il vous plait, porter aux autres la responsabilité d'une telle écrasante perfection.
"tel est l’avis de bon nombre de spécialistes de l’enfance : pédopsychiatres, psychologues ou encore des philosophes, sociologues, écrivains… " Ah, alors là, vraiment, il va falloir être un peu plus précise, madame. Citez des noms, des études précises, des chiffres, des résultats reconnus, instruisez-nous ! (au passage, permettez moi de m'étonner que vous citiez des philosophes parmi les spécialistes de l'enfance. Permettez moi également de trouver que "des écrivains" c'est vague, très vague, êtes vous certaine de parler sérieusement, madame Bassire ?
"Pouvons-nous avancer aveuglément et sans réagir en prenant en otage les enfants ? " Ce qui prend en otage les enfants, c'est de ne pas accorder de statut à leur famille, quand on parle des familles homoparentales, on ne demande à personne le droit qu'elles existent, puisque, de fait, que cela plaise ou non, elles existent. Il s'agit d'accorder un statut et des droits à des familles qui existent déjà. Voudriez vous priver de droit des enfants ? Ou peut-être voudriez vous retirer des enfants à leur famille ? Pour "faciliter la construction de leur identité", sans doute ?
"Pouvons-nous libéraliser les mœurs en occultant toute raison humaine ? " C'est vous qui occultez la raison, je crois. Il ne s'agit pas de libéraliser quoi que ce soit.
"Avons- nous le droit de priver des enfants de ce repère essentiel apporté tout naturellement par la différence que constituent des parents naturels ou adoptifs ?" Encore une fois les familles homoparentales ne demandent pas qu'on leur accorde la permission d'exister. Elles demandent qu'on ne leur rende pas la vie insupportable par peur de la différence. Par homophobie.
"Ces questions méritent une réflexion plus approfondie et sérieuse d’autant que des études menées récemment aux Etats-Unis révèlent le mal être de beaucoup d’enfants élevés par des couples homosexuels. C’est ce qu’a souligné Michel Pinton, ancien secrétaire général de l’UDF, dans sa lettre adressée à Monsieur le Président de la République le 24 août 2012. " Vous oubliez les centaines d'études qui ont été faites et qui aboutissent aux conclusions exactement inverse, madame.
"Il est plus urgent aujourd’hui de protéger les familles à travers une politique et des lois qui visent à sauvegarder ses valeurs," et c'est exactement ce que réclament les familles homoparentales : qu'on protège leurs familles.
"puisque la mission d’un Chef de l’Etat, ainsi que des Députés et Sénateurs que vous êtes, est de veiller au respect et à la dignité de tout être humain. " et les homosexuels, ainsi que leurs enfants, madame, sont des êtres humains, figurez-vous.
Madame, pour finir, vous êtes une élue de la Réunion, qui porte en son nom même la fierté de sa diversité et la richesse qu'il y a à vivre ensemble nos différences respectives. Respectez ce nom.

24.Posté par JORI le 11/09/2012 23:15
22.Posté par Frédéric RAMASSAMY le 11/09/2012 21:50
C’est vrai, par définition, quoi de plus égoïste qu'un conservateur?. Rassurez vous ce qui choque ou du moins ce qui me choque ce n'est pas qu'elle prenne position sur le sujet, mais c’est qu'elle se serve de sa position d'élu, représentante du peuple, pour affirmer une position personnelle. A croire que son avis perso serait plus entendu si elle signait du cumul de ses mandats. Sans ses mandats, se sentirait elle toute nue, dépossédée de tout avis, pourquoi?.
Je confirme, vous êtes bien un conservateur sectaire, enfermé dans une éducation qui n'est pas ouverte aux autres. Ce même bon sens que vous estimez donc forcément le meilleur. Meilleur par rapport à quoi, nul ne le sait, ni pourquoi, mais c'est le votre et c'est votre choix. Ce qui est dommage, c'est que votre "belle France" va avancer et avance donc sans vous. Vous serez bientôt à la traine. C'est vrai que chaque style de vie a ses contraintes, le votre aussi. Pour les "commentaires futiles", je vois que votre explication n'est pas plus longue que la distance de votre doigt au clavier et dois je qualifier votre réponse de "futile", est ce bien un exemple de votre définition?.
Je n'ai pas les compétences pour qualifier tel ou tel propos de discriminatoire, mais si vous souffrez des réponses qui pourraient être faîtes sur vos commentaires, le mieux serait de ne pas perdre votre temps sur ce site.

25.Posté par Réponse a La Jeanne du TAMPON le 12/09/2012 06:48
Cher Jeanne du Tampon,
Vous avez pris position contre le mariage homosexuel et l'adoption c'est votre droit sous couvert d'une immoralité et de vos convictions religieuses. Mais je tiens à vous rappeler, vous qui êtes originaire de La REUNION, vous qui êtes issue d'une union métisse, comment pouvez vous soutenir de telles inepties ? Oui madame ce fut une époque dans notre ile où le conservatisme d'on vous êtes issues idéologiquement soutenait l'esclavage : l'homme blanc achetait et vendait l'homme noir, où des études menées par des grands penseurs esclavagistes soutenaient que l'homme noir ne pouvait vivre libre n'ayant pas assez d'esprit pour réfléchir tout seul, où il était immoral et contre nature qu'une personne de couleur pouvait s'unir avec un blanc....
Aujourd'hui le problème n'est pas si différent il tourne toujours autour d'une thématique celle du respect du droit de l'homme, à l'époque il s'agissait des droits à la liberté, aujourd'hui il s'agit des droits à l'égalité. Car l'élue que vous doit servir La partie et garantir en tout temps ses principes fondateurs "liberté, égalité, fraternité"
A méditer!

26.Posté par vanille le 12/09/2012 07:07
Je le répète, je suis pour un référendum. Mais je comprends qu'un référendum puisse déranger ceux qui ont peur du résultat !!!!!!
La prochaine fois je voterai pour le candidat qui permettra aux femmes d'avoir LEGALEMENT plusieurs maris. Après tout il faut bien accepter que notre patrie avance , n'est-il pas JORY, vous l'anti conservateur, vous dont l'éducation vous permet d'être ouvert aux autres.






27.Posté par Bayoune le 12/09/2012 07:37
Wala koman a la Réniyon i détourne lo Réniyoné dé vré problinm ke li pran dan la figire. La misère, lo soméz, lo lozman, travay, é nou wa, lote koté la mer i lanss in sobatkoze, laba, é na inpé isi i viyin parle anou la gèl plinn… de patrie, sé pa si li koné kosa ilé son patrie vré. Napwin inn la konpri, ke so déba, lé inpé konm lo pasc, lé fé, konm lo mariaz dayèr pou in kestiyon ékonomike. Konmsa toute lé ranzé. Epi an kwésa la vi privé domoune, inn lote i agarde azot. Sate i fé dan la sanb, ou dosi tapi sale de bin, dan karo bwa, ou kann, inpé an kasiète, pou kwésa zot toute i viyin boure zot né dodan. Eske zot i kri la morale, kan dann in koup di normal, na dé kopilasiyon konte natire, sodomi, mi vé dire dann lo kanon ou biyin ankor konm si sa té fé pou mètt dan la bouss, toute bann pozisiyon animal pou fé sà konm lo siyin. Na pwin inn, i viyin kriy la "morale", zot minm i pratike, kèl loson zot na pou doné, kan lé fézèr de moral, bann prête i sèye kasiète lekzanpe. Arète kass lé kuy, sate mi fé dan la sanb èk mon tantine ou mon kopin i yagarde pa zot, fé parèye si zot i ginye épi ferme la gèl. Si mi vé uni amwin èk in bononm pou la vi, kosa i pé foute azot, sate i rante èk mwin, i rante pa èk zot. Mintnan, mi estime, ke domoune konm zot, mwin lo minm drwa ke zot, rode mon plézir koté mi trouve bann grenouye bénitiyé, ipokrite, moralis la taye din ote tan.

28.Posté par Groopie le 12/09/2012 07:50
Mdame BASSIRE

Vous étiez presque candidate pour les législatives alors que vous aviez l'investiture...
aujourd'hui vous interpellez les parlementaires sur ce sujet délicat.... peut être fallait il aller jusqu'au bout de votre démarche pour donner du crédit à vos propos et votre argumentaire.

C'est bien vous vous exprimez.... aprés des années de silence et de mutisme... les élections approchent faut bien choisir un sujet.

a bientot

29.Posté par phil40 le 12/09/2012 09:31
Cher (e) vanille, il y a des sujets plus graves qui mériteraient un référendum que la majorité actuelle refuse avec le soutien de la droite: Le tscg
L'homosexualité n'est pas une maladie, elle n'est pas contagieuse. C'est une orientation sexuelle.
Si le mariage et l'adoption peut rendre ces gens heureux: tant mieux. L'essentiel c'est qu'il y ait de l'amour, du bonheur, ce qui n'est pas toujours dans un couple hétéro.

30.Posté par Ces inaptes qui mènent ce pays à la dérive le 12/09/2012 09:46
Si chaque élu de France qui pense la même chose en faisait autant, la société irait bien mieux.

31.Posté par PAT974 le 12/09/2012 09:46
pat974
@23
Excellant commentaire qui m'en coupe les pieds.
Dans notre société chacun doit être libre de faire ce qu'il sent. Dans la mesure ou il ne dérange pas la liberté des autres.
Effectivement la société c'est bâtis sur des débat et états de fait qui sont rentrées dans la vie. Les mœurs homosexuelle d’antan fussent- ils cachés étaient punis par un système rigide et balisé par la religion.
Seul les chevaux de courses courent avec des œillères afin de leurs dicter le sens du chemin.
Pour ne pas parler politique. N'est-ce pas la droite qui prône le libéralisme. N'est-ce pas elle qui: aujourd'hui souhaite ne pas voir cette loi du mariage pour tous. "sans distinction"
L'argentine,l'Espagne,certains états des US. Des pays ou l’église à une forte emprise et ou il y a énormément de conservatisme ont adopter cette mesure pour les mariages homosexuel.
De toutes façon, crier, aboyer, gesticuler, cela ne servira à rien.
Nous sommes là dans une symbolique qui marquera le quinquennat de François Hollande comme l'on eu tous les président de la république."sauf Sarkozy" non il a marqué par son coté BlingBling anti social
1936 Léon Blum:les congés payés.
De Gaule 36 à 69: sortie de guerre et reconstruction du pays.Décolonisation et Travail pour tous.Logement, 68 Simone Veil libéralisation de la femme et du droit d'avortement marque le début de la 5éme république
1974 Giscard baisse de la majorité à 18ans
1981 Mitterrand Radio libre, Tv libre, 5èm semaine de congés, 39h, 35h
2012 François hollande Le Mariage Homosexuel.
A vous de voir et de comprendre.

32.Posté par vanille le 12/09/2012 10:05
P29
C'est très exact qu'il y a d'autres sujets plus graves en France qui mériteraient un référendum. Mais les résultats remettraient en cause l' idéologie malsaine de nos politiciens uniquement guidée par les bulletins de vote, pas par leurs propres convictions.

Je n'ai jamais dit que l'homosexualité était une maladie. Tu peux appeler cela une orientation sexuelle et moi une déviation sexuelle. Chacun utilise le langage qu'il veut, l'important est d'être en accord avec soit même.
Cela précisé, le mariage entre homos, je m'en fous. L'adoption je suis contre.










33.Posté par Jiji le 12/09/2012 12:21
Pourquoi elle ne parle pas des familles monoparentales, ou la mere n'a que 16 ans (une mode à la Reunion) et aucune présence du pere invisible.
Plus de chance que l'enfant soit perturbé qu'avec l'amour des parents homosexuels.

34.Posté par Nathalie Bassire bientot au FN le 12/09/2012 14:07
Bassire N représente plus sa foi chrétienne que les électeurs ayant votés pour elle. Cette élu n'arrive même pas à gérer les problèmes de sa commune , elle touche des indemnités alors même que par son inaction elle fait couler la mairie du Tampon. Bassire N Veux tu m'épouser? Je suis un inter-sexe et en plus je suis bi sexuelle .

(...)

35.Posté par ti fille le 12/09/2012 15:56
pourquoi critiquer les homosexuels?ils ont fait leur choix de vies!!!vous croyez que la reunion est mieux?avec des couples qui pondent pour les allocs, les jeunes fille a peine 16 ans qui font des gosses et on en voit pas la trace du papa!!!il ne faut pas critiquer ceux qui sont differents de nous car on pourrait avoir un enfant homo, quelqu'un de notre famille homo ou un ami, voire meme nous meme pourrait etre homo on ne sai jamai!!!je prefere voir un gamin heureux avec des homo plutot qu'avec des heteros qui boivent se battent se tuent!!

36.Posté par Tanbi le 12/09/2012 21:03
35

Ttiens c'est marrant ça ressemble au second degré de mon post 18... la beauferie en moins...j'espère...

37.Posté par Nephelus le 16/09/2012 20:54
Désolé Mme Bassire,

Mais tout d'abord quand on veut donner son avis strict sur un sujet sensible comme le mariage / l'adoption d'un couple homosexuel ou l'euthanasie ... On pose son argumentation sur des bases solides et vérifiés ... Pas sur des spéculations "Le grand spécialiste de cette question à dit que ..." c'est un peu léger ... n'importe quel imbécile de service peut se proclamer psy ou docteur ou spécialiste et sortir une affirmation erroné comme réel ...
Chacun a sa position sur le sujet et chacun trouvera des appuis scientifique ou autre afin de contre dire son opposant ... je peux ainsi vous dire que certaines études faites aussi aux Etats-Unis, on démontré que certains enfants de couples homosexuel sont beaucoup plus stable dans leur équilibre mentale que certains enfants de couples hétérosexuel ...
Le problème qui se pose c'est que un enfant de parents homosexuel ne sera pas bien dans sa tête n'ont pas parcequ'il a des parents homosexuels mais parceque les autres se moqueront de lui a cause de ça ...
Pour vous la base d'une éducation réussi et équilibré et surtout pour ne pas "prendre nos enfants en otage" il faut avoir un père et une mère et non 2pères ou 2mères ... Et à écouter certains l'homosexualité n'est pas normal, ou le résultat d'un déséquilibre mentale ... Alors comment expliquer le fait qu'un enfant élevé par 2parents de sexe différents (ayant donc reçu par conséquent une éducation normale et équilibré) soit homosexuel ??
La question qui se pose aussi ici c'est quel est la condition des enfants de famille monoparentale ?? Ou placés dans des centres pour mineurs ??
Si vous voulais être précise il est démontré que l'homosexualité à toujours existé même dans la haute société ... La reine Marie-Antoinette une des figures de la royauté française étais bisexuelle et avais de nombreuses conquête consentantes hommes et femmes ...
Vous voulais protéger nos valeurs bien à vous ce geste de bravoure ... Mais revenons sur nos valeurs ... "liberté, égalité, fraternité" !! c'est la devise française ... Esceque vous ne privé pas une partie de la population de liberté et d'égalité ?? Avant les femmes n'avais pas le droit de travailler ni le droit d'affirmer ses opinions d'ailleurs, il étais aussi question que l'homme blanc était supérieur à l'homme noir, et les métisses était considéré comme des erreurs de la nature ...
Alors vous qui êtes métisse et en plus une femme je ne pense pas que vous aimeriez revenir sur ces anciennes moeurs d'une autre époque ... En effet je viens de vous démontrer que comme toutes choses les moeurs et les valeurs changent avec le temps ... Il faut savoir l'acepter ...

J'aimerais aussi vous entendre sur cette question : " Vous préféreriez confier nos enfants à des pédophiles ou des skyzophrenes ou des criminels ?? Ou les confier à un ou une homosexuel ??"
J'ai entendu à la radio récemment une histoire sordide qui parler d'une gosse de 17ans qui voulais ce suicider parceque "son père" de sa famille d'acceuil la violé réguliérement depuis quelle avais 10 ans comme toutes ses soeurs de coeurs et que "la mère" ne disait rien parcequ'elle avais peur d'être battu ... c'est sûre quelle n'aurait pas étais mieux dans une famille avec un couple homosexuel qui aurait pris soin d'elle n'escepas ?!
Après chacun est libre de penser et de faire son choix aussi dérangeant que cela puisse être pour son semblable mais prendre position est dure de conséquence surtout quand cela est pris à la légère comme vous l'avez fait ...
Ce qui m’embête aussi c'est qu'en lisant vos propos on sens un arrière gout de débat religieux et non de débat sur les valeurs de la société française ...
Aprés ce n'est que mon opinion ...

Tout ceci pour dire qu'il y a beaucoup mieux à faire que d'envoyer ce genre de courrier inutile ... Par exemple s'occuper d'une mairie en déficits ... sauver des emplois ... ou faire des actions contre la misère ...

A bon entendeur salut !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales