Politique

La création de la SPL Energie Réunion fait débat à la Région

Comme à l'accoutumée, l'assemblée plénière de la Région, ce jeudi matin, a fait l'objet de quelques désaccords entre la majorité régionale et les autres élus. Pas de débat houleux pour autant, mais tout de même un point qui a suscité plusieurs réactions, la soumission au vote de la création de la SPL (Société Publique Locale) Energie Réunion.


La création de la SPL Energie Réunion fait débat à la Région
Au revoir l'Arer (Agence Régionale de l'Energie Réunion), bienvenue à la SPL Energie Réunion. Bienvenue pour les élus de la majorité régionale… on ne peut pas en dire autant pour ceux de l'opposition, qui ce matin, lors de l'assemblée plénière de la collectivité, ont montré leur scepticisme avant le vote de la création de la SPL Energie Réunion.

Si la Région Réunion s'est attachée, en préambule des discussions, à présenter sous forme de diaporamas, les raisons de ce changement ainsi que les enjeux de la transformation de l'Arer en SPL Energie Réunion, les conseillers régionaux de l'opposition n'ont pas pour autant été convaincus.

Premier argument donné par André Thien-Ah-Koon, la multiplicité des organismes n'est pas souhaitable. "Ils ont un coût important. Ils se développent, s'intensifient, le nombre d'emplois augmente… Si bien que cela conduit à des déboires financiers", dénonce l'ancien maire du Tampon qui n'hésite pas à comparer ce type de déboires à la situation actuelle de la ville du Sud…

Plus que la remise en cause de la création de la SPL, l'élue du groupe de l'Alliance, Rahiba Dubois, a appuyé son argumentation sur le manque d'information : "Ces orientations n'ont jamais été évoquées, le débat de fond n'a jamais eu lieu", reproche-t-elle.

L'opposition demande plus de cohérence et de débat

Pour le conseiller régional du Parti socialiste, Alain Telegone, "la Région manque de cohérence sur plusieurs points comme le nombre d'administrateurs et leur poids au sein de cette SPL. Alors pourquoi tant de précipitations pour la création de cette structure M. le président? Est-ce seulement pour nommer un PDG?", ironise-t-il.

Michel Lagourgue ou encore Catherine Gaud reviendront sur le sentiment commun à l'opposition que cette SPL Energie Réunion n'est pas suffisamment présentée, travaillée et débattue.

Le président de la Région, Didier Robert, précisera pour sa part que la SPL Energie Réunion correspond à une "démarche qui fait écho à une logique de cohérence pour regrouper tous les différents acteurs du secteur et travailler sur les questions de l'énergie. Une réponse aux limites d'intervention rencontrées par l'Arer". 

A l'image du Cost mis en place dans le domaine touristique, c'est la même logique qui est ici retenue avec l'installation d'un comité stratégique comprenant EDF, Ademe, Sidelec, Région, Conseil général et Etat. Selon Didier Robert toujours, les missions de l'Arer seront reprises intégralement par cette nouvelle structure, et des missions nouvelles lui seront confiées dans le cadre de la maîtrise d'ouvrage délégué sur certains projets, de rénovation thermique, de précarité énergétique, etc…

La disparition de Gerri a enfin été évoquée à cette occasion. C'est Rahiba Dubois qui en a fait la remarque : "L'idée de sa disparition est terrible. Quelle va être la valeur ajoutée de la SPL? Le rapport n'est manifestement pas mûr", argue-t-elle. Le projet Gerri, destiné à faire de la Réunion un territoire d’innovation en matière d’énergie renouvelable, avait été plébiscité par les responsables politiques. La SPL Energie Réunion de Didier Robert détient les mêmes ambitions.


En bref :

Les Sociétés Publiques Locales constituent une nouveau mode d'intervention à la disposition des collectivités locales. Elles sont compétentes pour exploiter des services publics à caractère industriel ou commercial ainsi que toutes autres activités d'intérêt général.
Jeudi 18 Avril 2013 - 15:53
Lu 3414 fois




1.Posté par balia le 18/04/2013 19:40
Les SPL servent surtout à placer les copains avec des salaires faramineux...

2.Posté par ecolo bobo pasteque le 18/04/2013 19:45
oui, il faut dissoudre l'ARER, et si c'est pas deja fait, virer les gateurs qui cautionnaient l'alibi des forages geologiques de la plaine des sables au prix de mensonges ehontés en cirant les pompes a verges.

delenda est cartago

3.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 18/04/2013 20:54
L'ARER une boite de placements d'amis et de copains, 3/4 des employés viennent de saint joseph.
peut être la SPL permettra encore plus de dépenses "gros l'auto" de voyages, ainsi va la vie de l'ARER ou de la SPL.

4.Posté par Le Taliban. le 19/04/2013 06:09
Encore une bande d'incompétence qui sont compétent dans l'incompétence.
Des copains pour les coquins.

5.Posté par anonyme le 19/04/2013 08:40 (depuis mobile)
Sachez que l''arer n''est pas un centre de vacances ou autre et que les personnes employé la bas sont pour la plupart des jeune qui veulent améliorer notre île.

6.Posté par Réunionnais lucide le 19/04/2013 08:49
Si des objectifs clairs avec des obligations de résultats en termes financiers ne sont pas fixés chaque année à cette SPL, le Président de Région, Didier Robert risque d'être accusé de traîner une casserole supplémentaire après Air Austral , à cause des copains/copines incompétents qu'il aura placé !!!

7.Posté par L''ARER va SPLER sans l''EDF et L''Opposition et Guézello cumule encore ! le 19/04/2013 10:05
Avec l'ARER, l'EDF le principal acheteur d'électricité comme partenaire, ça faisait sérieux et logique. Avec la nouvelle forme juridique, la SPLER comptera au moins 1 absent remarquable parmi les actionnaires : EDF. Sans compter le refus de l'Opposition,( Alliance et PS n'ont pas intégrés le bureau du SPLER), la SPLER ressemble plus à une pompe à fric à l'approche des élections municipales. Le gag, c'est Guézello, le chevalier roux qui dénonce le cumul de mandats, qui va pouvoir encore cumuler une nouvelle fonction rémunératrice. Un peu de transparence ne ferait pas de mal. Si c'est au même tarif que le cousin de qui vous savez, c'est nous, contribuables, qui allons encore casquer. Il faudra à mon avis attendre 2015 pour connaître les actions et les chiffres de la SPLER. Quel Silence radio dans les associations satellites de la Région, proches de l'UMP-Objectif Réunion

8.Posté par anonymose le 19/04/2013 10:09
Cette SPL est avant tout une structure qui permettra à la Réunion d'avancé avant tout dans son développement en énergies renouvelables.
Et sachet que les employés ARER on été recruté pour leurs compétences et on été formé pour améliorer leurs connaissances sur le sujet.
Blagué et critiqué est bien beau que font les autres pour que la Réunion avance un retraite avancé au 18/25 ans !!!!!!!

9.Posté par anonyme le 19/04/2013 10:14 (depuis mobile)
Comment pouvez-vous juger sans y etre ?

10.Posté par anonyme le 19/04/2013 10:33
Bien de lancé toutes ces critiques mais que fait l'opposition pour la Réunion et ces jeunes.Il est vrai que donné une retraite avancée au 18/25 ans vas faire avancé le développement du travail à la Réunion et sachet que les salariés ARER n'ont pas été pris pour les camaraderies qu'ils ont avec Pierre Jacques où Philippe comme dit créole mais pour leurs compétences dans le domaine et surtout grâce à l'ARER est à la Région ces jeunes on pu être formé pour acquérir plus de compétences dans le domaine des énergies renouvelables et ainsi complété leurs connaissances.
Toute ces critiques sont très facile à dire mais où l'opposition fait elle avancé la Réunion????

11.Posté par anonyme le 19/04/2013 10:51 (depuis mobile)
C''est uniquement parce que vous n''avez bénéficier de rien venant de l''arer que vous juger si c''etait le cas contraire les commentaire serai différents !!!!!!

12.Posté par ZembroKaf le 19/04/2013 11:15
Post 5 , 9, et 8 tiens le "fan" club de l'ex ARER futur SPL se mobilise !!!
Que le Président de l'ARER embauche des "jeunes compétant" qui viennent de Saint Joseph pourquoi pas ?? mais que ce même Président est candidat aux municipales de cette ville....je me pose des questions ??? quoique que son principal adversaire (le député "moi" inutile) use du même procédé, l'ARER doit avoir une dimension Régionale et non villageoise pour l'embauche.
Quid du salaire du PDG? voiture de fonction (ça va être dur de trouver un modèle plus luxueuse qu’utilise en ce moment l'actuel directeur) ???

13.Posté par ZembroKaf le 19/04/2013 11:16
On ne bosse pas à l'ARER, on répond aux commentaires...belle boite !!!

14.Posté par anonymose le 19/04/2013 11:41 (depuis mobile)
On est en FRANCE on est libre de pensé, de dire les choses sans faire parti d'un fan club. Sachez mes chers amis qu'un travail de nos jours ne court pas les rues...... et pour infos st-joseph n'est pas le centre du monde.........

15.Posté par ecolo bobo pasteque le 19/04/2013 11:56
c'est quoi le bilan de l'arer avec EDF?

- la spéculation avec le photovoltaïque sur les terres agricoles, et les potentiel des toitures existantes en jachère.

- du blabla sur le solaire thermique ou la reunion fait à peine mieux que ...l'autriche
- des bilans énergétiques annuels pompés sur le site de l'insee

une bande de laches qui n'ont meme pas ete capable de dire qu'ils servaient d'alibi à Bachelery alors qu'ils savaient tres bien que son dossier etait énergétiquement creux, vide, bidonné. Mais c'est vrai que Beutin de l'ademe est pire puisqu'il n'a meme pas l'excuse de la precarité du statut pour expliquer son lechebotisme.

16.Posté par anonyme le 19/04/2013 12:54 (depuis mobile)
Cher mr je pense que la réunion n''''est pas comparable a l''''autriche, si la reunion ne vous plait pas il vous suffit simplement de déménager.
En ce qui concerne les bilans énergétique il ne sont en aucun cas "pompé"

17.Posté par Solarium le 19/04/2013 13:18 (depuis mobile)
Vous n êtes pas et ne serez jamais le précurseur de l opposition a St Jo monsieur le nouveau cumulus rouqus

18.Posté par polo974 le 19/04/2013 17:03
vu que c'est une structure privée, au moins, il n'y aura pas de prime de vie chère ou autre indexation...

19.Posté par amiral974 le 20/04/2013 09:39 (depuis mobile)
post 18. une structure privee? heu attend on la refait : societe public locale! non ca t aide pas un peu a te faire comprendre que tu dis des anneries?

20.Posté par cospar le 20/04/2013 21:25
Une société publique locale (SPL) est une structure juridique (société anonyme) à la disposition des collectivités locales françaises pour la gestion de leurs services publics. Donc de droit privé

21.Posté par clem le 15/07/2013 11:28
On va tout de suite mettre tout le monde d'accord, afin que certains arrêtent de cracher leur venin inutilement.

De 1, la création de la nouvelle SPL doit être vu comme une chance pour la Réunion et le secteur des énergies renouvelables. Les spécialistes du domaine l'affirme, celle-ci permettra de développer l'activité économique autour de cette thématique tout en apportant un soutien technique aux differents actionnaires que sont les colléctivités territoriales. De nombreuses regions de france l'ont fait, et celà à porter ses fruits! des études ont été menées avant de la créer...

De 2, le bilan de l'ARER n'a jamais été aussi satisfaisant que sous la présidence d'Alin GUEZELLO, qui a ramené, à l'image de sa carrière dans le social, davantage de proximité avec le réunionnais lambda, qui se sent aujourd'hui davantage concerné par cette thématique. C'est bien beau de faire de l'innovation à gogo, mais quand le contribuable ne comprend pas ces innovations, elles ne concernent que les bobos intellos ecolos, ça n'a aucun intérêt à long terme... Toute la logique de monsieur GUEZELLO a été de ramener cette thématique vers quelque chose de plus concret... tout simplement! De plus, les acteurs vous le diront, c'est le président le plus actif que l'ARER est connu... il n'a jamais touché quelconque indemnités ou remunerations en tant que président de l'ARER!!! très loin de ceux qui se sont remplis leurs poches, sans même venir aux réunions, aux rencontres autour des actions de terrain...

De 3, pour la gouverne des "moucateurs", monsieur GUEZELLO n'a jamais cumulés quoi que ce soit... il s'est mis en disponibilité de la fonction publique pour se consacrer pleinement à son nouveau challenge: Président Directeur Général de la SPL energie reunion! il est simple conseiller régional, il a aujourd'hui qu'un seul mandat! alors informez vous un minimum avant de sortir de tels mensonges...

De 4, ce monsieur est quelqu'un qui mérite le respect, non seulement pour sa carrière professionnelle, en gravissant un à un les echelons de la fonction publique territorial, avec un professionnalisme certain, et un respect des autres évident. J'accompagne ce monsieur depuis maintenant 1 an pour le combat politique qu'il mène sur saint joseph... je ne travaille pas à l'ARER, je ne travaillerai pas à la futur SPL, je suis un saint josephois indépendant qui n'a pas besoin de quoi que ce soit de la part de monsieur GUEZELLO... Je le suis pour ses idées, ses convictions, son charisme... et je peux vous dire, qu'en 2014, il créera la surprise...

A la différence des autres opposant à mr. LEBRETON, Alin GUEZELLO ne fait pas la tournée des bars de saint jo, pour payer des tournées à des alcoolos dans le but d'en faire des militants... ce genre de pratiques nous les laissons, et des opportunistes comme Harry Malet... et de ses amis... Pascal HOAREAU, vous le trouverez dans un des ces bars, sans problème ;-)

A bon entendeur...

Un militant de monsieur GUEZELLO

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales