Social

Alexis Chaussalet : "De nouvelles mobilisations à attendre..."


Après plus de trois heures de mobilisation, le cortège sudiste a pris ses quartiers sur le parvis de l'Hôtel de ville de Saint-Pierre avant de se disperser aux sons d'un kabar improvisé et d'interventions syndicales. Une réunion intersyndicale est programmée à 14h30 pour un bilan de cette nouvelle journée de manifestation.

Nous avons interrogé le représentant fédéral de l'Unel Réunion, Alexis Chaussalet, et lui avons demandé quelles étaient ses opinions concernant la structuration de ce mouvement et l'éventuelle poursuite de la mobilisation dans les semaines à venir. Ses réponses sont on ne peut plus claires...
Jeudi 28 Octobre 2010 - 14:45
Ludovic Robert
Lu 1777 fois




1.Posté par pauvre de nous le 28/10/2010 15:59
La langue de bois traditionnelle dans la bouche d'un pauvre garçon qui ne sait aucunement ni ce qu'il dit ni où il va.

Les profs sont ils instigateurs de ce mouvement ?

2.Posté par ggrun le 28/10/2010 16:54
Pauvre de toi
instiguateur de rien

avec ta langue de bla bla

3.Posté par almuba le 28/10/2010 18:55
Il ferait mieux d'aller bosser!
Quel prétentieux!

4.Posté par degouté le 28/10/2010 19:46
Monter comme un réveil...
I fé pitié...

5.Posté par Ferdinand COLLET notre candidat sur le 9eme canton le 28/10/2010 20:08
Jeune, dynamique et compétent Ferdinand COLLET est celui capable de représenter notre canton au palais de la Souce. Natif se la Bretagne le gars de la cour simple et accessible il est notre candidat pour mars 2011 ALLONS fERDINANd

6.Posté par lol le 28/10/2010 20:55
OPINION - Mais le soutien est moins fort qu'avant...
Les Français restent, majoritairement, du côté des opposants à la réforme des retraites. Près de deux Français sur trois (65%) soutiennent la mobilisation, selon in sondage CSA * paru jeudi dans Le Parisien. Un chiffre en baisse de six points par rapport au 19 octobre dernier, date d’une précédente journée de grève.

7.Posté par couille molle le 29/10/2010 06:49
dans mediapart on peut lire:

28 Octobre 2010
Annick Coupé, porte-parole de Solidaires, attend avec ses troupes de démarrer. Pour la première fois depuis début septembre, elle n'est pas dans le carré de tête, avec Thibault, Chérèque et consorts. «On a été puni», dit-elle en riant. De fait, son organisation, la plus contestataire de l'intersyndicale, n'a pas signé le dernier communiqué commun, un peu trop frileux à son goût.

A la reunion c'est exactement pareil et on va pas citer les molassons qui freinent des 2 pieds dans les intersyndicales ca risque de vexer CGTR CFDT UNSA FSU ....et meme SUD.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales