Revenir à la rubrique : Faits divers

Vidéo – Saint-Philippe : Il tire un flash-ball en plein visage

La scène s’est déroulée hier soir à Saint-Philippe. Pour une raison que les forces de l’ordre devront déterminer, un jeune homme a été délibérément visé par un flash ball. La scène a été filmée. Attention, images choquantes.

Ecrit par LG - BS – le vendredi 18 mars 2022 à 12H33

Un homme a été grièvement blessé par un tir de flash-ball reçu en pleine tête la nuit dernière à Saint-Philippe. Les faits se sont déroulés lors d’une fête. Le motif de la montée en tension devra être établi par les gendarmes qui devront auditionner les témoins de cette scène très choquante.

Le ralé-poussé a été filmé par un convive de cette soirée. Pour une raison inconnue, la tension est à son comble, les échanges sont vifs. Certains tentent de calmer un individu qui pointe son arme en direction d’un autre jeune homme. Puis le tir de flash-ball retentit. Une victime est au sol et sera prise en charge dans un état très grave par les urgentistes.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.