Revenir à la rubrique : Faits divers

Vidéo – Saint-Gilles bouclé de part en part

La tentation d'une virée nocturne durant le week end ne doit pas vous faire oublier la règlementation en vigueur. C'est pour rappeler l'existence d'un couvre-feu que les gendarmes organisent ce vendredi soir une piqûre de rappel.

Ecrit par LG – le vendredi 07 janvier 2022 à 21H42

Les gendarmes de Saint-Paul arpentent tout particulièrement la zone balnéaire en ce début de week end.

La tentation est grande, alors que les vacances battent leur plein, de se laisser aller à transgresser les règles édictées par la préfecture. Le couvre-feu est en vigueur à partir de 21H comme chaque soir depuis samedi dernier. Une mesure impopulaire certes mais qui doit être réussie durant trois semaines pour éviter une mesure encore plus restrictive, celle d’un confinement.

Ce vendredi soir, le secteur de Saint-Gilles est bouclé de part en part du fait de la présence des gendarmes sur les principaux axes routiers. Les gendarmes placés sous le commandement du capitaine Bouriot occupent trois secteurs, aux entrées et sorties incontournables de la zone balnéaire. Comme annoncé dès le premier jour sur d’autres points de contrôle dans d’autres régions de l’île, le temps de la discussion est révolu. Soit vous êtes dans la capacité de fournir votre attestation dérogatoire de déplacement, soit c’est une amende de 135 euros qui vous attend. 

Il y a une semaine, soit un jour avant l’entrée en vigueur du couvre-feu samedi 1er janvier, les militaires sillonnaient déjà les rues de la zone balnéaire et notamment le secteur de la plage pour dissuader toute tentation de rassemblement sur la voie publique et donc de pique-nique sous les filaos. 

31 décembre : Les contrôles anti-rassemblements sur la zone balnéaire donnent un avant-goût du couvre-feu

Ce contrôle de respect du couvre-feu ne fait toutefois pas oublier les autres points de vérification habituelle que sont le test d’alcoolémie, de stupéfiants, de port du masque ou de l’ensemble des règles du code de la route. Les conducteurs ou pilotes ne sont pas les seuls concernés. Les piétons sont eux-aussi contrôlés.

Sur des images de Régis Labrousse

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Stupéfiants : Une tête de réseau et une mule lourdement condamnées

Un homme et une femme comparaissaient devant le tribunal judiciaire ce lundi pour des faits de transport et détention de stupéfiants. Il s’agit en réalité d’une mule et, pour une fois, c’est qui est assez rare pour le souligner, de celui qui était en charge de réceptionner le chargement de drogue à son arrivée sur l’île.

Ste-Marie : Les gendarmes interviennent et mettent fin à un rodéo

Alors qu’ils intervenaient pour intercepter un jeune homme qui faisait du rodéo, les gendarmes de la brigade de Sainte-Marie ont été pris à partie par des individus qui leur ont jeté des pierres. Comme indiqué sur la page Facebook de la gendarmerie, les militaires ont appréhendé le contrevenant qui est convoqué devant le tribunal pour répondre de ses actes.