Revenir à la rubrique : Politique

Vidéo – AGRIPéi 2030 : La jeunesse appelée à cultiver La Réunion

Le Département travaille depuis maintenant trois ans sur le projet AGRIPéi 2030. L'objectif est de structurer et renforcer les filières agricoles à La Réunion pour atteindre l'auto-suffisance. La formation est un axe primordial et la collectivité lance un appel aux jeunes pour qu'il y ait plus de travailleurs dans les champs mais aussi tout au long de la chaîne de production qui fait face à un manque de main-d'oeuvre.

Ecrit par SF – le samedi 13 août 2022 à 05H39

Alors que la campagne sucrière bat son plein, le manque de personnel dans le domaine agricole se fait ressentir : “difficile de trouver de la main-d’oeuvre” pour la coupe explique Serge Hoareau, vice-président du Département délégué à l’Agriculture, mais les besoins en recrutement ne s’arrêtent pas à la filière canne.

Il est aujourd’hui “difficile de trouver de la main-d’œuvre au niveau du maraîchage, dans nos serres, chez nos professionnels de l’agriculture”, avance-t-il. 

L’agriculture peine à trouver des candidats. Coupeurs de canne, ouvriers agricoles, techniciens, mécaniciens, moniteurs, conseillers, agents sanitaires, ingénieurs agronomes ou encore tractoristes, de nombreuses offres dans le domaine restent aujourd’hui à pourvoir sur le site de Pôle Emploi.

 

L’agriculture réunionnaise de demain

A travers le projet AGRIPéi2030, le Département souhaite accompagner la jeunesse qui se forme aux métiers agricoles dans les deux lycées dédiés de l’île, des métiers “nobles et essentiels” qui, “lorsqu’ils sont faits avec passion », contribuent à façonner La Réunion de demain. 

Ce sont des métiers difficiles”, prévient-il, mais cela “fait partie d’un choix professionnel”, ajoute Serge Hoareau qui met cependant en avant une diversité de débouchés dans le domaine, notamment à La Réunion où l’agriculture se modernise et se diversifie : “Il y a plusieurs types de métiers, on peut être exploitant mais on peut être aussi ouvrier agricole, on peut être porcher, on peut être celui qui gère la coopérative, etc”. 

AGRIPéi2030 prévoit notamment, à terme, la mise en culture de 2.000 à 3.000 hectares de friches permettant en particulier d’amplifier l’installation des jeunes agriculteurs et la création de 350 à 500 exploitations soit 500 à 1.000 emplois supplémentaires.

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Huguette Bello, Première ministre : Manifestation devant le siège du PS à Ivry

Le conseil national du Parti socialiste se tient actuellement à Ivry où les dirigeants doivent étudier la candidature d’Huguette Bello au poste de Première ministre proposée par le PCF et soutenue par la LFI. Le PS a son propre candidat, Olivier Faure. Plusieurs sections du Nouveau Front populaire se mobilisent devant les grilles du siège socialiste ce samedi après-midi pour militer en faveur d’un consensus autour du nom de la présidente de la Région Réunion.

Pierrot Dupuy : « Pourquoi la désignation d’Huguette Bello comme Première ministre est peu probable »

Suite à l’annonce de la candidature d’Huguette Bello au poste de Première ministre par le Parti communiste français, la sphère médiatique nationale s’est rapidement emballée autour de la présidente de la Région Réunion. Pierrot Dupuy explique pourquoi cette candidature a peu de chances d’aboutir, tant en raison des enjeux de la Gauche au niveau national que des dynamiques locales.

Huguette Bello : Combats politiques et événements médiatiques

La présidente de la Région Réunion est pressentie pour devenir Première ministre. Cette proposition formulée par le Parti communiste français prend devient de plus en plus sérieuse grâce au soutien de Jean-Luc Mélenchon, fondateur de La France Insoumise et l’accord d’Europe Ecologie-Les Verts. Le Parti socialiste doit se prononcer aujourd’hui sur le sujet. Devenir la cheffe du gouvernement couronnerait la carrière politique très riche d’Huguette Bello, figure emblématique de la gauche à La Réunion.