Revenir à la rubrique : Mayotte

Variant Omicron : Un voyageur arrivé de Mayotte isolé à La Réunion

Une personne venue de Mayotte a été dépistée dès son arrivée à La Réunion. Elle était porteuse du variant Omicron et a été isolée.

Ecrit par NP – le mardi 21 décembre 2021 à 20H23

Un premier cas du variant Omicron à Mayotte a été détecté à La Réunion. Le voyageur devenu de l’île aux Parfums a été dépisté à son débarquement sur notre département. La personne a été placée en isolement.

Le séquençage du test a permis de confirmer qu’elle avait été contaminée par le variant Omicron. C’est la première fois qu’un cas est recensé à Mayotte. L’Agence régionale de Santé mahoraise continue l’enquête pour identifier, tester et isoler les cas contacts.

Voici le communiqué de l’ARS de Mayotte :

L’Agence régionale de santé de Mayotte a été informée le 21 décembre, d’un résultat positif par séquençage du variant Omicron acquis sur le territoire, chez une personne résidant à Mayotte. Dépistée à son arrivée à La Réunion, la personne a déjà été placée à l’isolement à son arrivée. Les investigations sanitaires menées par l’ARS de la Réunion ont permis d’identifier l’ensemble de ses contacts à risque. Nous ne devons donc pas baisser la garde. L’ARS poursuit l’enquête sanitaire pour identifier, tester et le cas échéant isoler d’autres contacts possibles afin de limiter la diffusion du virus sur l’île.
La nécessité de renforcer les mesures de protection individuelles et collectives en cette fin d’année 2021
Le variant Omicron se diffuse à une vitesse extrême et pourrait générer un pic épidémique dès la rentrée. Les fêtes de fin d’année et le retour des vacances vont engendrer une augmentation importante des échanges augmentant ainsi les risques de diffusion sur le territoire. Face à cette menace,  la réponse doit rester la même :

  1. Recevoir sa dose de rappel. L’ensemble de la population éligible doit bénéficier d’un rappel vaccinal pour diminuer le risque de forme grave et de transmission. L’administration de la dose de rappel est cruciale et urgente pour faire face à ce nouveau variant.
  2. Limiter la circulation du virus en limitant les comportements à risque notamment durant les fêtes de fin d’année (diminution des contacts, respect de l’isolement en cas de test positif, port du masque et respect des gestes barrières…).

L’addition de ces différentes mesures devient importante lorsqu’elles sont combinées. La vaccination reste la mesure la plus efficace pour protéger la population (en complément des mesures-barrière) que ce soit vis à-vis du variant Delta ou Omicron.

 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Mayotte : des gendarmes agressés à Bandrélé, la zone quadrillée

Samedi, des gendarmes ont été violemment agressés par un groupe d’individus non identifiés sur un sentier de randonnée à la crête de Bandrélé, à Mayotte, rapporte Mayotte La 1ère. Selon la gendarmerie, un dispositif de recherche a été déployé pour retrouver les agresseurs. Les forces de l’ordre sont mobilisées pour quadriller la zone.

Mayotte : Les sortants favoris, le RN en embuscade

Si dans la première circonscription, la députée sortante Estelle Youssouffa (DVD) est ultra-favorite, Mansour Kamardine (LR) devra faire face à plus de difficultés, mais reste pour l’instant en tête des pronostics. Le RN, qui réalise de bons scores dans l’archipel depuis plusieurs années, a fait le choix de ne présenter qu’une seule candidate.

[Communiqué] Contamination des végétaux à Mayotte : risque sanitaire élevé dû aux pesticides, les consommateurs appelés à la vigilance

La préfecture de Mayotte met en garde ses habitants quant à la contamination de végétaux aux pesticides. Les autorités mettent en garde les consommateurs qui sont invités à ne pas réaliser leurs achats de fruits et légumes auprès des vendeurs sur le bord des routes en raison du danger qu’est susceptible de représenter la consommation de ces produits. Parmi les substances présentes dans les produits analysés se trouve le Diméthoate, un insecticide prohibé depuis février 2016, mais aussi du chlorpyriphos-éthyl ou de l’hexaconazole surdosés.

Mayotte : L’épidémie de choléra s’étend à un nouveau quartier

L’épidémie de choléra qui sévit actuellement à Mayotte continue de susciter l’inquiétude, notamment après la confirmation hier d’un cas dans un nouveau quartier de l’île, portant le total à 67 personnes infectées.
Parmi les victimes figure une fillette de trois ans décédée la semaine dernière.