Revenir à la rubrique : Faits divers

Vaccinobus incendié : L’auteur interpellé et placé en garde à vue

Le V.I.B, devenu Vaccinobus, a été la cible de cocktails Molotov dans la nuit de dimanche à lundi. Ce véhicule effectuait une tournée dans toute l'île pour proposer la vaccination contre le Covid-19. Les investigations menées par les policiers du Port ont permis d'identifier et interpeller l'auteur des faits ce jeudi après-midi.

Ecrit par 1167938 – le vendredi 14 janvier 2022 à 15H28

Information Zinfos 974 – Dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 janvier dernier, quatre cocktails Molotov avaient été lancés en direction du Vaccinobus, provoquant un un début d’incendie. “Il y en a un qui n’a pas pris feu, heureusement, mais un autre s’est logé sous le bus”, expliquait alors la gérante du V.I.B.  Une intervention immédiate grâce aux extincteurs présents sur site avait permis de maitriser les flammes.

Alors qu’une enquête a été ouverte, les policiers du commissariat du Port, après de minutieuses investigations, ont interpellé un jeune homme de 18 ans ce jeudi après-midi.

Placé en garde vue, il a reconnu les faits. Déjà connu de la justice pour une certaine « passion pyrotechnique », il sera déféré ce vendredi en vue d’une comparution immédiate lundi 17 janvier prochain. 

Thèmes :
Message fin article

Avez-vous aimé cet article ?

Partagez-le sans tarder sur les réseaux sociaux, abonnez-vous à notre Newsletter,
et restez à l'affût de nos dernières actualités en nous suivant sur Google Actualités.

Pour accéder à nos articles en continu, voici notre flux RSS : https://www.zinfos974.com/feed
Une meilleure expérience de lecture !
nous suggérons l'utilisation de Feedly.

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Korbey d’or : L’entreprise mise KO par les malversations de son dirigeant et de ses proches

Nouvelle comparution en correctionnelle pour Sergio Toinette, l’ancien dirigeant de Korbey d’Or, pour abus de biens sociaux, corruption et blanchiment. Six de ses proches sont également poursuivis dans cette affaire d’infractions économiques et financières dont le montant des détournements et des tours de passe-passe entre la société de services à la personne et ses satellites fait tourner la tête. Petit exemple d’un florilège, les 457.000 euros d’espèces qui se sont volatilisées pour se retrouver sur le compte des dirigeants via une porteuse d’enveloppes.