Revenir à la rubrique : Santé

Un sapeur-pompier de la caserne de Saint-Pierre testé positif au Covid-19

Le sapeur pompier testé positif au Covid est pour l'heure le seul concerné dans son service.

Ecrit par Christelle Boyer – le vendredi 11 septembre 2020 à 13H03

Les résultats se sont révélés positifs. Un pompier en charge des appels téléphoniques a contracté la Covid-19. Les résultats de son collègue direct sont, eux, négatifs. 

Le pompier testé positif a été placé à l’isolement dans le respect du protocole similaire à celui appliqué par les personnels hospitaliers, à savoir une procédure quotidienne déjà spécifique impliquant notamment le port du masque en continu, la distanciation et la désinfection, indique Le Quotidien qui a interrogé le directeur adjoint du SDIS 974. Ce protocole prévoit également le dépistage des cas-contact mais pas leur isolement. 

Sur le terrain en cas de suspicion d’un cas de Covid-19 sur un patient, les sapeurs-pompiers partent avec des masques FFP2, des charlottes et des surblouses, rassure le SDIS. 

 

Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

La Réunion face au cancer : Une étude révèle des disparités de survie avec l’Hexagone

La première étude sur la survie des personnes atteintes de cancer à La Réunion entre 2008 et 2018 révèle des disparités significatives de survie entre les différents cancers, mais également entre La Réunion et la France hexagonale. Cette étude met en lumière l’impact de facteurs socio-économiques sur les causes de la maladie et la nécessité d’adapter les stratégies de lutte contre le cancer au contexte local.

Épidémie de Leptospirose : Circulation à un niveau élevé

Santé Publique France océan Indien fait le point sur les circulations virales en cours à La Réunion. L’épidémie de Leptospirose a atteint un niveau plus élevé que les années précédentes. Une personne diagnostiquée est décédée, mais les autorités ne peuvent pas confirmer un lien entre le décès et la maladie bactérienne.

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.