Revenir à la rubrique : Société

Un plan de sauvegarde de la copropriété de 26 millions d’euros pour le quartier de la Chaumière

La mairie de Saint-Denis et les services de l'Etat ont signé ce lundi le premier plan de sauvegarde de la copropriété engagé en Outremer. C'est le quartier de la Chaumière, situé au-dessus de celui des Camélias déjà rénové par l'Anru, qui va en bénéficier.

Ecrit par T.L. – le mardi 30 janvier 2024 à 06H28

Construit à partir de 1963 sur 3,7 hectares, le quartier de La Chaumière a mal vieilli. Pourtant, rappelle la 2e adjointe au maire Brigitte Adame, « c’était à l’époque un quartier très huppé où tout le monde avait envie d’habiter », notamment pour son « grand terre-plein central qui offrait un espace de vie intéressant pour les enfants ».

Avec ses 354 logements pour 1.200 familles, selon les chiffres de la mairie de Saint-Denis, La Chaumière est une zone d’habitation dense où les problèmes peuvent prendre plusieurs formes (délinquance, marchands de sommeil…) et s’immiscer jusque dans le milieu scolaire.

« Quand dans un quartier cela ne va pas, on le voit bien, c’est toute une ville qui peut être impactée », soulève Ericka Bareigts, la maire de Saint-Denis. Avec le soutient de l’Etat, la municipalité s’est positionnée comme la première ville d’Outremer à engager un plan de sauvegarde pour la copropriété en direction des bailleurs ou des occupants.

Le document a été paraphé ce lundi après-midi en mairie en présence du préfet Jérôme Filippini. Il octroie 26 millions d’euros de dépenses prévisionnelles pour rénover d’abord les parties communes (sécurité incendie et électrique), puis les parties privées, en fonction des nécessités ou non de le faire. Le dispositif existe sur le territoire hexagonal, mais pas à La Réunion, où c’est la Banque des territoires qui va suppléer l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH), non implantée dans l’île.

Les premiers travaux, d’un montant de 7 millions d’euros et  donc consacrés aux parties communes des immeubles défraîchis par les ravages du temps, devraient débuter avant la fin du premier semestre. « La transformation ne se fait pas que sur les bâtiments, elle se fait aussi sur le plan humain, avec de l’éducation populaire », insiste Brigitte Adame, en évoquant les actions engagées, notamment auprès des enfants, par les animatrices de la Maison de projet du quartier.

Thèmes : Logement | Saint-Denis
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
17 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Olivier
1 mois il y a

On met de l’argent public à fonds perdu dans cette résidence sinistrée par ses propres habitants…Dans les années 70 elle était composée d’une classe moyenne qui ne posait aucun problème. Vive l’immigration….

Laurent
1 mois il y a

Laissez moi rire !!!! C’est devenu un lieu insalubre à cause de qui , pas de la municipalité ni des propriétaires mais bien des locataires !!!!!

ZembroKaf
Répondre à  Laurent
1 mois il y a

Qui ont mis ces « locataires » dedans … des propriétaires « marchands de sommeil » … ce sont eux les vrais responsables !!!

Squid
1 mois il y a

le quartier de La Chaumière a mal vieilli.

Il a pris 30ans de vétusté en l’espace de 5ans ?

On se demande bien pourquoi

PADAMALGAME

Lulu
1 mois il y a

même en les mettant dans des trois étoiles on ne changera pas le problème, à la base ils ont un mode de culture bien différent de ce qu’on leurs propose et qu’il ne sauront même pas apprécier et ramèneront tout au stade primaire! ils ne sont pas au bon endroit, leurs rites et coutumes sont trop ancrées pour dire que cela changera! le mieux serait qu’il repartent sur leurs lieux d’origine plus adapté à leur mode de vie……! la seule chose à faire c’est que leurs prestations sociales soit les mêmes que chez nous, comme cela ils n’auront plus à « s’expatrier »! arrêtons ce gaspillage d’argent!

BOINA
Répondre à  Lulu
1 mois il y a

Quels sont leurs rites et coutumes ?

Lamentable !!!
1 mois il y a

C’est lamentable !!! Nos impôts vont payer la rénovation de la Chaumière pour des propriétaires marchands de soleil qui ne payent pas leurs charges de copropriété !!!

Raslecocotier
1 mois il y a

1200 familles pour 354 logements, cest un scandale ! Comment voulez- vous éduquer des enfants dans de telles conditions ? Pas étonnant de voir des gamins déambuler et chaparder de jour et de nuit dans les environs !Il aurait éte plus judicieux de reloger ces familles dans des conditions plus humaines et laisser les propriétaires rénover leurs biens qui sont largement amortis.Est-ce mormal de mettre de largent public au profit dun syndic de copropriété défaillant ?A qui reviendra la plus-value en cas de vente des appartements après rénovation ?

Adam
1 mois il y a

Qui habite principalement la Chaumière déjà?

bourbon lumière rest'dan fénoir
1 mois il y a

La Chaumière quartier résidentiel des hauts de ST DENIS du luxe pauvre Réunion les quartiers habités par des fonctionnaires dans les années 70 à 90 est devenu un dépotoir !

Frigidaire
1 mois il y a

De la gestion d’une copropriété avec des propriétaires qui ont défiscalisé dans le temps et laissé à l’abandon après avoir récupérer les déductions d’impôt. Les contribuables repaient.

Olivier
Répondre à  Frigidaire
1 mois il y a

Non la defiscalisation a commencé en 1986. La Chaumière existait bien avant. Merci de vous renseigner .

Dagobert7
1 mois il y a

De quoi 2 mains seront faites.(mise au point)

et la sauvegarde des chiens torturés ?
1 mois il y a

i voit zélection i arrive !
la besoin peindre la figure band primo-arrivant pour voter !
ce quartier lé sale, mal famé, i tué zanimo, i totoche de moun.
mais pas grave ! i vote bien !

titi45
1 mois il y a

Quand quelque chose les pourri on peut rien faire

PETITLYS
1 mois il y a

le tonneau des danaïdes

Lewis
1 mois il y a

La preuve que les politiques ne voient pas les choses comme nous !

Dans la même rubrique

Un quart des élèves réunionnais de 6e sont en surcharge pondérale

À l’occasion de la Journée mondiale de l’obésité le 4 mars prochain, L’ARS et l’académie de La Réunion ont mené une étude conjointe sur la corpulence des enfants en classe de 6ᵉ. Sur 1.700 élèves, presque un quart d’entre eux sont déjà concernés par le surpoids.

Météo de l’électricité : Passage au niveau rouge

La météo de l’électricité est actuellement en rouge, ce qui signifie que le réseau électrique est très contraint avec un risque de coupures préventives tournantes pour maintenir l’équilibre. EDF fait le point.