Revenir à la rubrique : Faits divers

Un mineur aspergé avec une bombe lacrymogène par 2 individus dans un bus Citalis

Une agression s'est produite à l'intérieur d'un bus Citalis ce vendredi à Saint-Denis. Voici le communiqué de Citalis :

Ecrit par NP – le vendredi 25 mars 2022 à 16H20

Ce vendredi 25 mars 2022, dans la matinée, une agression entre voyageurs s’est produite sur la ligne 8, en direction de l’Hôtel de Ville de Saint-Denis, arrêt BANIAN.

 

En effet, la victime mineure aurait été agressée par deux autres passagers, à bord du bus. De la bombe anti-agression a été aspergée sur la victime. L’incident a été signalé directement et les pompiers ont été appelés pour une intervention. Après avoir reçu les premiers soins, la victime a été prise en charge par les agents de Police. Un dépôt de plainte a été fait au commissariat.

Le réseau CITALIS déplore cette agression et la condamne fermement. Les images de vidéo surveillance seront remises aux Forces de l’Ordre dans le cadre de l’enquête, afin d’aider à identifier les auteurs des faits.

 

La SODIPARC oeuvre pour la sécurité de tous sur le réseau CITALIS : agents de contrôle et médiation sureté déployés sur des missions de contrôle et de sécurité, partenariats avec la Police Nationale et Municipale, multiplication d’actions de prévention et sensibilisation. La sécurité est au coeur des problématiques du réseau.
Thèmes :
Partagez cet article:
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

St-Denis : Les parents dépassés frappent leur garçon avec le tuyau d’arrosage

Le père et la mère minimisent les coups portés régulièrement à leur marmaille de 12 ans avec une ceinture. Mais les constatations médicales sont sans appel. Un jour de février 2020, ils se sont, chacun à leur tour, particulièrement acharnés à cause d’un « trop-plein ». Si la famille semble désormais réunie, les prévenus ont tout de même été condamnés ce vendredi. Le père est derrière les verrous pour d’autres faits de violences.

Trafic de drogues de synthèse : Le psychonaute sévèrement condamné

Des substances psychédéliques par kilo importées par colis postal de Chine où elles sont fabriquées par des laboratoires ont inondé La Réunion. Ces cristaux qui imitent la cocaïne ou les amphétamines ne seraient pas de la drogue, selon un trentenaire rejugé à sa demande par la cour d’appel en novembre 2023. Celui-ci s’est réclamé de sa consommation personnelle et n’a pas manqué d’imagination pour justifier son train de vie. Mais il n’a pas convaincu la cour dont la décision tombe comme un couperet.

Trottinettes électriques : La police contrôle et verbalise

Ce jeudi matin, les policiers de Saint-Denis avaient dans leur viseur les propriétaires de trottinettes électriques. Comme indiqué sur la page Facebook de la Police Nationale de La Réunion, de nombreuses infractions ont été relevées et de nombreuses verbalisations ont été dressées.